Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Louis EvenCe volume de 312 pages présente une conception nouvelle de la finance, du système d'argent, qui libérerait définitivement la société des problèmes purement financiers. L'auteur, Louis Even, y expose les grandes lignes des propositions du Crédit Social, conçues par l'ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas.

Préface de Louis Even

Enregistrer

Ce livre parle du Crédit Social, mais il est loin d'être une somme créditiste. Le Crédit Social, en effet, est toute une orientation de la civilisation et touche au social et au politique autant, sinon plus, qu'à l'économique. Nous croyons même, avec Douglas — à qui le monde doit cette lumineuse doctrine — qu'un redressement économique, dans le sens du Crédit Social, est impossible sans un redressement préalable d'ordre politique.

Dans ce volume, cependant, sauf quelques réflexions incidentes aux répercussions sur la politique d'un système financier détraqué et dominateur, nous avons borné notre étude aux objectifs économiques et aux propositions monétaires du Crédit Social.

Louis Even

Louis Even

Le titre du livre — Sous le signe de l'abondance — exprime assez bien qu'il s'agit d'une économie d'abondance, de l'accès rendu facile aux immenses possibilités de la production moderne.

L'économie ancienne pouvait être «sous le signe de l'or» ou de quelque autre objet rare lorsque la production elle-même faisait souvent défaut. Mais c'est méconnaître le progrès et outrager la logique que vouloir conserver un instrument lié à la rareté pour conférer des titres à une production motorisé.

Dans la première partie de ce volume, on rappelle des notions essentielles et très simples, que tout le monde admet sans peine, mais qui sont presque totalement ignorées dans l'organisme économique actuel. Les fins ne commandent plus les moyens. Une brève étude du système monétaire démontre que l'argent régit là où il devrait servir. On présente comme remède les propositions du Crédit Social, dont on expose les grandes lignes, sans entrer dans les méthodes d'application. Le problème, croyons-nous, n'est pas tant de développer une technique de fonctionnement que de faire accepter des propositions qui semblent à la fois trop simples et trop audacieuses aux esprits habitués à perdre de vue les fins et à s'enliser dans la complexité des moyens. Aussi, nombre de chapitres se présentent-ils surtout comme un plaidoyer de justification de la doctrine créditiste.

La deuxième partie reproduit, sans enchaînement nécessaire entre eux, certains discours et articles de nature à jeter de la lumière sur divers aspects du Crédit Social. Outre les production de l'auteur lui-même, on trouvera dans cette partie quelques contributions de Maître J.-Ernest Grégoire, avocat, de Mlle Gilberte Côté (depuis Mme Gilberte Côté-Mercier) et de M. Edmond Major.

En offrant ce libre au public, nous avons surtout en vue le lecteur moyen. Mëme en traitant de sujets spécifiques, nous évitons autant que possible les termes techniques, plus aptes à fatiguer qu'à éclairer. Nous avons visé à écrire de façon à être facilement compris par le grand nombre: c'est d'ailleurs dans l'esprit d'une économie d'abondance au service de tous et de chacun.

Montréal, 1er mai 1946.

LOUIS EVEN

 

La cinquième édition de juin 2008 porte à 28 000 le nombre total d'exemplaires tirés du livre «Sous le Signe de l'Abondance». Dans la quatrième édition de 1988, les chiffres ont été adaptés pour 1988, et quelques articles de Louis Even et d'autres auteurs ont été ajouté dans la deuxième partie, portant sur divers aspects du Crédit Social, ainsi que des appendices et une brève biographie de Louis Even. Une édition en langue anglaise, avec davantage de chapitres (une quinzaine de plus que l'édition en français de 1988), est parue en 1996. C'est l'équivalent de cette version que l'on trouve dans l'édition de 2008 en langue française, qui est aussi en ligne sur ce site.

Sous le Signe de l'abondance en polonais

Mgr Kraszewski

Mgr Kraszewski

Sous le signe de l'Abondance en polonaisEn 1993, Mgr Zbigniew Jozef Kraszewski (décédé le 4 avril 2004), alors vicaire général du diocèse de Varsovie-Prague, en Pologne, et évêque auxiliaire de Varsovie de 1970 à 1992, publiait la version en langue polonaise du livre Sous le signe de l'Abondance de Louis Even, qu'il a présentée lui-même au Pape Jean-Paul II. Voici la préface que Mgr Kraszewski écrivait pour ce livre:

«Ce que les catholiques ont appris dans la doctrine sociale de l'Eglise est la voie entre le capitalisme et le socialisme. Depuis plusieurs années cette doctrine est propagée au Canada comme la théorie du Crédit Social. Le livre de Louis Even, Sous le Signe de l'abondance, que je présente aux lecteurs polonais, est un exposé de la doctrine sociale catholique qui n'est pas seulement pour les Canadiens. Ce livre contient beaucoup de matières instructives pour toute personne qui lit et qui est ouverte aux problèmes sociaux. Ce livre n'est pas écrit seulement pour les grands théoriciens et les universitaires, mais pour tout le monde. C'est pour cela qu'il est précieux pour les Polonais, surtout à l'époque du deuxième miracle de la Vistule que nous vivons présentement (la chute du communisme).

«La Pologne a réussi miraculeusement à gagner sa liberté et sa souveraineté. Après la dévastation du communisme qui nous a tenus captifs pendant tant d'années, nous avons le devoir de choisir le bon chemin de la justice sociale basée sur la doctrine catholique. Je pense que ce livre aidera en grande partie à réaliser cela. Je mets les lecteurs sous la protection de Notre-Dame Victorieuse qui règne dans la co-cathédrale de Kamionku de Varsovie.»

«Le Crédit Social est l’application de la doctrine sociale de l’Église», dit Mgr Frankowski de Pologne

Mgr Frankowski

Mgr Frankowski

Mgr Edward M. Frankowski, évêque auxiliaire de Sandomierz en Pologne, est responsable, parmi les évêques polonais, de la doctrine sociale de l’Eglise. Voici l’avant-propos qu’il a écrit pour les trois brochures de Louis Even sur le Crédit Social:

La collection Autour du Crédit Social rencontre un plus grand intérêt alors que la scène politique et économique de notre pays s’assombrit davantage. Sur les ruines du communisme, occupées par les gens place lors de l’écroulement du système, se superpose une vague toute aussi destructive de postmodernisme provenant de l’Ouest, le capitalisme sauvage qui vole le peuple, et veut s’accaparer sans scrupule du pouvoir et de l’argent, non pas pour la nation, mais pour quelques-uns. L’Etat s’abaisse davantage, et les puissances d’argent internationales deviennent plus fortes. Par conséquent, le pouvoir de l’Etat diminue continuellement au profit des forces du marché...

On pourrait dire que notre nation est devenue semblable au «gigantesque développement de la parabole biblique du riche qui festoie et du pauvre Lazare. L’ampleur du phénomène met en cause les structures et les mécanismes financiers, monétaires, productifs et commerciaux qui, appuyés sur des pressions politiques diverses, régissent l’économie mondiale: ils s’avèrent incapables de résorber les injustices héritées du passé et de faire face aux défis urgents et aux exigences éthiques du présent.» (Jean-Paul II, Redemptor Hominis, n. 16.)

On devrait promouvoir le développement d’un monde meilleur pour la vie publique de notre pays par l’introduction de principes chrétiens, surtout dans le domaine économique. L’argent n’est pas le seul problème, mais c’est le plus urgent à régler, parce que les autres problèmes sont causés par l’argent. Les banquiers, qui ont le pouvoir de créer l’argent; sont les dépositaires et gérants du capital financier, et gouvernent le crédit et l’administre à leur gré. Ils veulent nous mener au point où, pendant la moitié de l’année, nous vivons de ce crédit, et l’autre moitié, travaillons pour les taxes.

«Par là, ils distribuent en quelque sorte le sang à l’organisme économique dont ils tiennent la vie entre leurs mains si bien que sans leur consentement nul ne peut plus respirer.» (Pie XI, Encyclique Quadragesimo Anno, n. 106.) «L’Etat… est tombé au rang d’esclave et devenu le docile instrument de toutes les passions et de toutes les ambitions de l’intérêt.» (Quadragesimo Anno, n. 109.)

Le pouvoir de l’argent ou, en d’autres mots, le pouvoir des financiers internationaux, repose dans l’ignorance du peuple. Les financiers perdront leur pouvoir seulement lorsque le peuple découvrira leur escroquerie. L’Etat retrouvera alors sa force, et toute la société deviendra aussi plus forte. La force politique provient de la force publique. L’application de l’esprit chrétien dans la politique est donc la mission la plus importante et la plus urgente de l’histoire polonaise.

Une réforme économique pourrait être appliquée, spécialement par l’application du système de Crédit Social, qui est en accord avec la doctrine sociale de l’Eglise catholique. Il semble donc que les propositions financières du Crédit Social ne sont pas seulement dignes d’être considérées par les plus hautes autorités économiques et politiques, mais aussi par la vaste multitude du public, afin d’appliquer ces principes dans notre vie économique et politique. Ces principes nous permettront de comprendre et d’élucider au plus haut point la situation dans laquelle nous nous trouvons présentement, et nous apporteront des solutions en accord avec la doctrine sociale de l’Eglise catholique.

J’exprime ma reconnaissance et mes remerciements aux membres de la rédaction du journal Vers Demain, ainsi qu’aux auteurs et la maison d’édition de la collection Autour de la doctrine du Crédit Social, pour tout cela. Ce journal et cette collection n’ont pas seulement une valeur scientifique, mais aussi une valeur de vulgarisation, pour rendre ces idées accessibles à la population. C’est ce qu’est la présente œuvre de Louis Even, «L’escroquerie mondiale et le moyen de s’en sortir». A tous les éditeurs, rédacteurs et lecteurs de Vers Demain, je vous bénis de tout mon cœur!

Mgr Edward M. Frankowski

Quelques principes

le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 1

L'économique

Écrit par Louis Even le samedi, 22 novembre 2014. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 2

Le consommateur

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 3

Les biens

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 4

La spécialisation - La machine

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 5

Pauvreté en face de l'abondance

le lundi, 24 novembre 2014. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 6

Le signe et la chose

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 7

Naissance et mort de l'argent

Écrit par Louis Even le vendredi, 03 juin 1994. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 8

Le vice monétaire

Écrit par Louis Even le lundi, 01 juin 1992. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 9

Redressement monétaire

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 10

Droit de chacun au minimum vital

le vendredi, 28 juin 2002. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 11

Qu'est-ce qu'un dividende?

Écrit par Louis Even le mardi, 01 août 2000. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 12

Héritage et héritiers

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 13

Le dividende national

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 14

L'argent et les prix

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 15

L'ajustement des prix

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 16

Le crédit national

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 17

Mécanisme monétaire créditiste

Écrit par Louis Even le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 18

La société, pour tous ses membres

Écrit par Louis Even le vendredi, 19 janvier 1945. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 19

Minimum de sécurité, maximum de liberté

Écrit par Louis Even le vendredi, 19 janvier 1945. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 20

Politique au service du peuple

Écrit par Louis Even le vendredi, 19 janvier 1945. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 21

Un super-pouvoir domine les gouvernements

le jeudi, 01 janvier 1970. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 22

Le pouvoir monétaire réside dans les banques

Écrit par Louis Even le mercredi, 31 décembre 1969. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 23

Le chef libéral Mackenzie King disait en 1935

le vendredi, 28 février 1958. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 24

L'argent, ou le crédit, est un instrument social.

Écrit par Louis Even le jeudi, 15 juin 1961. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 25

L'orfèvre devenu banquier, une histoire vraie

Écrit par Louis Even le jeudi, 01 octobre 1936. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 26

Leçon d'un compte de banque

Écrit par Louis Even le dimanche, 15 avril 1956. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 27

Que ferait le Crédit Social pour vous?

Écrit par Louis Even le vendredi, 01 décembre 1944. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 28

La science appliquée, bien commun

Écrit par Maître J.-Ernest Grégoire le mercredi, 01 décembre 1943. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 29

Un système d'argent vicieux

Écrit par Gilberte Côté-Mercier le dimanche, 01 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 30

Le Crédit Social met l'argent à sa place

Écrit par Louis Even le dimanche, 15 août 1954. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 31

L'argent doit-il réclamer de l'intérêt?

le jeudi, 15 mars 1945. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 32

L'intérêt sur l'argent créé est un vol

Écrit par Alain Pilote le mardi, 01 janvier 1991. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 33

Le problème des dettes publiques

Écrit par Alain Pilote le dimanche, 01 juin 1986. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 34

Question ouvrière, problème d'argent

Écrit par Louis Even le lundi, 01 novembre 1943. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 35

Il n'y a pas de problème de chômage, il y a un problème de dividende

Écrit par Gilberte Côté-Mercier le mercredi, 01 février 1961. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 36

Le progrès désembauche, le système financier doit désembaucher

Écrit par Louis Even le mardi, 01 février 1966. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 38

Revenu intégral au lieu d'embauchage intégral

Écrit par Louis Even le jeudi, 01 septembre 1960. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 37

L'environnement et la question de l'argent

Écrit par Alain Pilote le mercredi, 03 août 1994. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 39

Le gouvernement doit créer son argent Réponses à quelques questions

Écrit par Alain Pilote le samedi, 01 octobre 1994. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 40

A César ce qui appartient à César, à Dieu ce qui appartient à Dieu

Écrit par Louis Even le mercredi, 14 décembre 1960. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 41

Pour une meilleure compréhension du Crédit Social

Écrit par Alain Pilote le mercredi, 01 mars 1995. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 42

Crédit Social et commerce international

Écrit par Louis Even le mercredi, 15 mars 1944. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 43

Chez le marchand détaillant

Écrit par Louis Even le mardi, 15 février 1944. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 44

La leçon du chauffeur de fournaises

Écrit par Louis Even le mercredi, 15 novembre 1944. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 45

Le monnayage du progrès

Écrit par Louis Even le dimanche, 15 avril 1945. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 46

30 millions de capitalistes dans un Canada de 30 millions de citoyens

Écrit par Louis Even le jeudi, 01 août 1968. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 47

Hommes de droite aux mains vides

Écrit par Louis Even le lundi, 01 mars 1971. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 48

L'histoire du contrôle bancaire aux Etats-Unis

Écrit par Alain Pilote le mercredi, 17 juillet 1985. Publié dans Histoire bancaire, Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 49

Le Crédit Social aux Etats-Unis en 1932

Écrit par Alain Pilote le mardi, 01 octobre 1996. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 50

Le but ultime des Financiers

Écrit par Alain Pilote le jeudi, 01 août 1996. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 51

Le Crédit Social et l'enseignement des Papes

Écrit par Alain Pilote le lundi, 01 mai 1995. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Chapitre 52

Le Crédit Social et la doctrine catholique

le mercredi, 15 novembre 1939. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Annexe A

La Banque du Canada doit financer notre pays sans dette, disent trois économistes

Écrit par Alain Pilote le mercredi, 01 mars 1995. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Annexe B

L'argent, questions et réponses

Écrit par Abbé Charles E. Coughlin le mardi, 03 octobre 1995. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Annexe C

Paroles de Thomas Edison

le dimanche, 17 septembre 1995. Publié dans Citations, Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Annexe D

L'argent est créé par les banques - Témoignage de Graham Towers

le lundi, 02 novembre 2015. Publié dans Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l'Abondance - Annexe E