EnglishEspañolPolskie

Viens, Esprit-Saint, changer la face de la terre !

Alain Pilote le mercredi, 01 mai 2019. Dans Éditorial

Esprit-Saint à la PentecôteLe Saint-Esprit est peut-être moins invoqué que Jésus et Dieu le Père, mais en tant que troisième personne de la Sainte Trinité, sa puissance est extraordinaire. C’est lui qui, à la Pentecôte, a transformé les Apôtres en champions intrépides de la foi, ne craignant aucune autorité humaine ni aucune persécution, pour témoigner de Jésus ressuscité. (Voir Actes 2, 33-36.) C’est d’ailleurs à la fête de la Pentecôte qu’a été fondée l’Église catholique.

On se souvient aussi des paroles prophétiques de saint Jean-Paul II prononcées la veille de la Pentecôte sur la Place de la Victoire à Varsovie, le 2 juin 1979, lors de son premier voyage en Pologne en tant que Pape, qui avaient frappé l’esprit de tous : « Que descende ton Esprit ! Et qu’il renouvelle la face de la terre, de cette terre ! » La face de la terre polonaise allait en effet changer avec la création du syndicat Solidarité et la chute de l’empire soviétique.

Louis Even a été frappé par l’Esprit-Saint lorsqu’il a découvert les écrits de l’ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas, s’écriant : « C’est une lumière sur mon chemin, il faut que je la fasse connaître à tous ! » Cette lumière changea sa vie, et c’est grâce à cette lumière qu’il décida de fonder Vers Demain.

Nous continuons notre série d’articles sur le charisme de Louis Even et les buts de Vers Demain. Saint Paul VI écrivait dans son encyclique Populorum Progressio en 1967 : « Plus que quiconque, celui qui est animé d’une vraie charité est ingénieux à découvrir les causes de la misère, à trouver les moyens de la combattre, à la vaincre résolument. » Étudiez les écrits de Louis Even, par exemple ses articles dans ce numéro, et vous aussi vous serez émerveillés, convaincus que c’est la solution au problème de la pauvreté.

Celui qui est docile au Saint-Esprit en reçoit les sept dons, mais aussi en produit les douze fruits. Si nous ne produisons pas ces fruits-là, alors un examen de conscience est nécessaire, car ça veut dire que le Saint-Esprit n’est pas assez actif dans nos vies. C’est le Saint-Esprit qui va renouveler l’Église et la société actuelle, et changer les cœurs de pierre en cœurs de chair, en chrétiens enthousiastes et apôtres.

Le pape émérite Benoît XVI, dans un document exceptionnel, revient sur les causes de la crise des abus sexuels dans l’Église, en désignant la cause comme étant l’abandon de Dieu, qui fait en sorte que « ce qui est mal et détruit l’homme est devenu la norme acceptée ».

Dieu ne nous abandonne pas, c’est nous qui l’abandonnons. Il continue de nous envoyer des signes pour que nous nous convertissions. Par exemple, le récent incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris pourrait être un de ces signes.

Et Jésus nous envoie aussi sa Mère, la Vierge Marie qui, dans toutes ses apparitions sur terre, supplie ses enfants de retourner à son Fils, par la récitation du chapelet, et la fréquentation des sacrements.

Dans sa lettre sur la crise actuelle, Benoît XVI parle du besoin de témoins, de martyrs, de saints qui témoignent de la présence de Dieu par leur vie d’amour du prochain. Nous présentons dans ce numéro l’exemple de deux nouvelles bienheureuses, et même d’un apôtre de Vers Demain récemment décédé, qu’un confrère prêtre surnommait affectueusement « saint Gratien ».

Bonne lecture, que vous pouvez débuter d’ailleurs par une prière au Saint-Esprit, pour vous permettre de comprendre ce que vous lisez, et d’être enflammé vous aussi d’amour pour les pauvres et de soif de justice !

Alain Pilote

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut