EnglishEspañolPolskie

Marie-Thérèse Gauthier, de Toulon, France, décédée le 8 mai

le dimanche, 01 mai 2005. Dans Hommage aux Apôtres décédés

Elle est décédée le 8 mai, en la fête de saint Michel du Mont Gargano. Ses funérailles ont eu lieu le 13 mai, en la fête de la première apparition de la sainte Vierge à Fatima. Elle était la grande responsable des Pèlerins de saint Michel à Toulon depuis 1985, donc pendant 20 ans.

Elle est décédée la même date que M. Auguste Jeannière, de St-Macaire en Mauges, qui a tenu le bureau des Pèlerins de saint Michel, en France, pendant 20 ans, et qui est décédé le 8 mai 2002. Saint Michel pose sa marque sur nos Pèlerins de saint Michel de France.

En septembre 1985, elle assistait pour la première fois au congrès de Vers Demain, au Canada, avec vingt autres Français. C'était à l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Louis Even, notre fondateur, Breton comme elle. Elle est revenue assister aux congrès des années suivantes, au moins une dizaine de fois. Dans sa dernière lettre du début d'avril, elle nous avait annoncé qu'elle viendrait au congrès de cette année les 3-4-5 septembre 2005. La Providence en a décidé autrement.

Elle faisait du porte en porte, seule dans sa grande ville, pour abonner les gens à Vers Demain et leur expliquer le Crédit Social. Elle était si convaincue, qu'elle avait toutes les audaces. Elle n'avait aucun respect humain. Les Ministres, les députés, les maires, échevins, tous ont reçu l'une de ses lettres les implorant d'étudier le Crédit Social et de l'appliquer.

Elle a distribué à elle seule des centaines de milliers de circulaires de Vers Demain à Toulon et les alentours. À chaque jour, en faisant ses commissions, elle apportait son sac de circulaires et elle en offrait sur la rue à tous les gens qu'elle rencontrait. Elle en déposait dans les boites aux lettres. Elle faisait rue par rue.

Elle était bonne épistolière et bonne conférencière. Elle organisait des assemblées pour nos Pèlerins de passage à Toulon.

Dans sa dernière lettre, elle nous parle de la mort du Saint-Père Jean-Paul II. Aussi, elle nous dit qu'il faut réciter le Rosaire, au moins un chapelet tous les jours, comme l'a demandé Notre-Dame à Fatima.

Unissons nos prières pour le repos de l'âme de cette grande combattante en faveur de la justice. Que Dieu lui ouvre grandes les portes du Royaume des cieux, comme Jésus le promet dans les Béatitudes, car elle fut une assoiffée de justice.

Elle a été emportée par un infarctus, à l'urgence, à l'hôpital. Adieu chère amie,

Thérèse Tardif

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut