EnglishEspañolPolskie

Donnez-leur Seigneur, le repos éternel

Thérèse Tardif le dimanche, 01 août 2004. Dans Hommage aux Apôtres décédés

Léopold Soucy, de St-Léonard, N.B. et sa fille, Marie Soucy Ward, de Bathurst

Vingt et un mai 2004, date choisie par le Divin Créateur pour rappeler à lui son fidèle serviteur, Léopold Soucy, de St-Léonard, NouveauBrunswick. M. Soucy souffrait du cancer depuis 8 ans.

Marie Soucy Ward, sa fille, âgée de 30 ans, souffrait de la même maladie depuis trois années. Elle était encore là au décès de son père. Ce dernier est venu la chercher le 6 juillet.

Avec son épouse, ses huit enfants et ses trente et un petits enfants, pour lesquels Léopold Soucy s'est tant dévoué, nous pleurons le mari fidèle et attentif, le papa modèle et compréhensif, ainsi que l'ardent Pèlerin-guerrier de saint Michel, défenseur de la vérité et de la justice, loyal jusqu'au tombeau.

Vingt et un mai, 2004, jour où libérée des lourdeurs de la chair, son âme virile s'est envolée, alerte comme la blanche colombe, vers la divine demeure des saints. Que nos pleurs se changent en chant d'allégresse, puisque sa vie n'est pas détruite, mais transformée, et que les délices du Ciel ont maintenant remplacé les terribles souffrances de son corps défait par une longue maladie de huit années.

Il avait soixante-six ans.

Il fut le parfait prototype du Plein-temps local, toujours à la disposition des directeurs et des Pèlerins à plein temps pour accomplir, bien souvent, des tâches difficiles, solutionner des problèmes insolubles. Il était à la hauteur. Que de grands services il a rendus à la cause, même pendant la période de sa triste maladie.

Mais il ne fut pas toujours malade. Doué d'une intelligence supérieure, il a compris parfaitement le Crédit Social. « C'était clair dans sa tête », comme l'aurait dit Louis Even. Et il savait l'expliquer aux autres, au porte en porte, dans des assemblées, ou à toute autre personne qu'il rencontrait. Sa maison était la Maison Saint-Michel à Saint-Léonard où se tenaient les assemblées. Les Pèlerins bénéficiaient en tout temps de bons repas et d'une chambre chez la famille Soucy. M. Soucy a fait participer toute sa famille à l'apostolat. Guylaine et Lise ont donné des années à plein-temps. Et depuis qu'elles sont mariées, elles suivent l'exemple de leurs parents, leurs maisons sont toujours ouvertes aux Pèlerins. Quelle richesse pour un mouvement qu'une telle famille !

Madame Soucy a participé généreusement aux activités de son mari. Elle-même a fait le porte en porte. Tous deux ont eu le courage d'instruire leurs enfants à la maison pour les protéger des écoles athées. Ils tenaient à leur léguer le bel héritage de leur foi catholique. M. Soucy était un excellent professeur, il a enseigné à ses enfants et à ses petits-enfants.

Comme ces paroles tirés du livre des psaumes convenaient bien à Léopold Soucy :

« Cet homme, méprisant le monde et les choses de la terre, s'est acquis, triomphant, des richesses dans le ciel, par ses paroles et par ses actions. »

« La bouche du juste redit la sagesse ; et sa langue proclamera le droit ; la loi de Dieu est dans son cœur et ses pas ne chancelleront point. »

« Le Seigneur a conduit le juste par des voies droites, il lui a montré le Royaume de Dieu, il lui a donné la connaissance des choses saintes, il l'a enrichi dans ses travaux, il a rendu prospères ses labeurs. »


Le Rev. Père Marcel Mongeau, Oblat de Marie Immaculée, décédé le 9 janvier, à l'âge de 86 ans. Après une vie apostolique bien remplie, dont la plus longue période fut au Labrador et sur la Côte-Nord, le bon Père Mongeau a été nommé supérieur de la Maison des Oblats à Rougemont, en 1995. Comme la plupart de ses prédécesseurs, il a eu la grande bonté de venir célébrer la Messe et d'entendre les confessions à nos assemblées du mois, et dans nos deux maisons chaque semaine. Nous lui en sommes bien reconnaissants. Que Dieu lui rende le centuple de ses charités.


M. le chanoine Paul Déry, décédé à 83 ans, à St-Hyacinthe, le 8 juin dernier. Il a été notre curé à Rougemont. Retiré à St-Hyacinthe, il nous envoyait, avec sa carte de bons souhaits à l'occasion de Noël, une généreuse offrande.


Raymond Fournier, de Guyenne, Abitibi, est décédé la 3 juillet à l'âge de 71 ans. Nous le voyons sur cette photo avec son épouse recevant les félicitations de feu Gérard Mercier, lors du congrès de 1976.

Monsieur Fournier était toujours disponible pour accompagner les Plein-Temps au porte en porte. Il les conduisait avec son camion. Appuyé par sa bonne épouse, malgré la pauvreté, il trouvait le moyen de soutenir généreusement l'œuvre de Vers Demain et de recevoir les Pèlerins pour les repas et l'hébergement. Aussi, monsieur Fournier est venu maintes fois aider bénévolement à la construction des bâtiments de la Maison Saint-Michel. Tout cela est écrit dans le Ciel.

Bienheureux les pauvres, car le Royaume des cieux est à eux ! Bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le Royaume des cieux leur appartient !

Quelle consolation pour les siens que ces saintes paroles de Notre-Seigneur.


Ovila Côté, de St-Ferdinand d'Halifax, décédé le 14 juin, dépassant les 80 ans. M. Côté était handicapé, il ne pouvait faire de l'activité, mais il était très attaché à notre œuvre. Il nous aimait. Il nous aidait de ses prières. Rien ne lui faisait plus plaisir que de recevoir la visite d'un Béret Blanc, alors, il ouvrait son gousset et il avait toujours quelques billets à lui offrir pour l'expansion de la vérité par les circulaires de Vers Demain.


Madame Henri-Louis Lapierre, (Jeanne Lemay) de Montréal, est décédée l'automne dernier, âgée de 80 ans. Dans sa jeunesse, elle a travaillé au bureau de Vers Demain à Montréal. Ses soirées et ses fins de semaine était consacrées à la visite des familles pour leur parler de Vers Demain. Dans le temps, elle était l'une des premières sur le rapport des abonneurs. Elle a toujours reçu à sa table, avec beaucoup de bonté, les Pèlerins affamés qui avaient fait plusieurs heures de porte en porte. Ces bonnes samaritaines de l'œuvre méritent bien notre reconnaissance. L'aide à l'apôtre recevra la récompense de l'apôtre.

Dieu, notre Père, accordera certainement de grands bienfaits à l'humanité, grâce aux sacrifices de toutes ces bonnes âmes qui se sont tant dévouées dans le Mouvement.


Conrad Gauthier, de St- Théodore d'Acton, est décédé le 15 mai, à 89 ans. Il faisait partie des belles familles Gauthier de St-Théodore d'Acton, toutes créditistes. Il était le frère de Gérard décédé à 99 ans, cousin de Luc, responsable de Vers Demain dans la région d'Acton Vale.

Un temps, toute la famille faisait de l'activité pour Vers Demain : Conrad, son épouse, Yvette et ses deux filles, Denise et Alice. Ils ont fait le combat pour l'école à la maison.

Ils sont restés toujours fidèles à l'Œuvre, soutenant les directeurs par leur bon esprit et aidant l'Œuvre par leurs prières et leurs dons.

Monsieur Conrad Gauthier était bon et généreux. Il aimait dire le chapelet. En famille, le chapelet était récité chaque jour et souvent le Rosaire entier.

Ce vénérable créditiste a amassé des trésors pour le Ciel que ni les voleurs ni la rouille ne peuvent atteindre. Il a méprisé les richesses de la terre pour se mériter celles du Ciel.

Que Dieu le reçoive dans son Royaume et qu'il bénisse et soutienne son épouse et ses filles, sans oublier sa petite-fille Laura.


Napoléon Richard, de Mattice, Ontario, décédé le 24 juin, en la fête de saint Jean-Baptiste, âgé de 76 ans. Un autre fervent du Crédit Social et de l'Œuvre. Son foyer était le centre de Vers Demain à Mattice. Il recevait les Plein-Temps, les accompagnait au porte en porte, etc. Son fils Denis a été Pèlerin à plein temps à Rougemont. C'est lui qui l'a assisté dans ses derniers moments. Il venait de réciter deux chapelets avec lui. Et malgré les souffrances horribles du cancer, son bon père s'est endormi en souriant, se confiant en la grande bonté et en la grande miséricorde de Dieu, notre Père.

Thérèse Tardif

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut