EnglishEspañolPolskie

Décès accidentel de Marc Roy, de St-Léonard, N.B.

Thérèse Tardif le jeudi, 01 janvier 2004. Dans Hommage aux Apôtres décédés

Marc Roy, 40 ans, époux de Guylaine Soucy, de St-Léonard, Nouveau-Brunswick, et fils de M. et Mme Roland Roy, d'Atholville, est décédé, le 25 novembre, dans un terrible accident de la route. Il s'en allait à son travail, conduisant son camion-remorque chargé d'outils de fer. Un glace noire l'a fait déraper du chemin, il a frappé un mur de béton, et la charge de fer est tombée sur lui, le tuant sur le coup et le mutilant tellement qu'il ne fut pas possible d'exposer son corps. Au salon funéraire, sa tombe était fermée.

Nos collaborateurs de plusieurs régions du pays connaissaient déjà ses fils André et Joël qui faisaient partie des douze Pèlerins qui sont allés dans l'ouest canadien en octobre 2002, puis qui ont participé à tous les assauts de circulaires dans différentes régions de la province de Québec et du Nouveau-Brunswick, pendant l'année du Rosaire.

Le 7 septembre dernier, désirant faire leur part dans ces assauts, M. et Mme Marc Roy ont reçu dans leur foyer les 71 Pèlerins qui sont allés couvrir la région du Madawaska de la fameuse circulaire du Rosaire. Dans le courant de l'année, Marc Roy a aussi été le premier à distribuer des circulaires de Vers Demain en espagnol, à la Basilique Notre-Dame de Guadaloupe, s'étant rendu au Mexique avec sa famille et ses beaux-parents M. et Mme Léopold Soucy.

M. et Mme Marc Roy hébergeaient avec grande charité les Pèlerins en tournée d'apostolat dans leur région.

L'épreuve est très lourde pour cette chère Guylaine et ses enfants André, Joël, Sylvain et Michel et pour les parents, frères et sœurs de Marc. Mais étant tous de fervents catholiques, ils ont accepté la volonté de Dieu avec courage. Ils ont fait leur, cette parole de sainte Thérèse : « Je ne me réjouis de la mort que parce qu'elle est la volonté du bon Dieu pour moi. »

Un grand nombre de Pèlerins de saint Michel, dont plusieurs jeunes sont allés prier avec les familles Roy, Soucy, Bernier, aux obsèques de ce cher Marc, qui ont eu lieu le 27 novembre, fête de la médaille miraculeuse que les Pèlerins de saint Michel distribuent à profusion dans les familles.

Que Dieu reçoive avec bonté l'âme de ce jeune père de famille encore au printemps de la vie terrestre. Que le sacrifice de ses bien-aimés, si généreusement accepté, lui vaille plus de gloire en cette vie nouvelle du Ciel, qui ne s'éteindra jamais.

Thérèse Tardif

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut