EnglishEspañolPolskie

Premier pas vers la conversion: se vêtir en chrétien

le lundi, 01 octobre 2001. Dans Catéchèses et enseignements

Nous reproduisons ici le fameux article du Père Charles Mangan, prêtre du diocèse de Sioux Falls, South Dakota, États-Unis. Cet article a paru dans l'excellente revue "Soul" de juillet-août 2000. ©2000. The Blue Army. Reprinted with permission from SOUL magazine. Info : call toll-free : 866-513-1917. Website : www.bluearmy.com. Traduit de l'anglais par Vers Demain.

Du Père Charles Mangan

Il est indiscutable que les genres de vêtements, autant pour les hommes que pour les femmes, ont changé dramatiquement, surtout durant les cinq dernières décades. Beaucoup de ces modes qui prévalent aujourd'hui, sont faites pour accentuer ou exposer des parties du corps plutôt que de les couvrir — raisons traditionnelles de se vêtir.

Reconnaissant que certains styles des modes contemporaines auraient été jugés "immodestes" ou même "obscènes" il y a même quelques années, on doit se poser la question : Est-ce que ces manières de s'habiller sont encore immodestes au commencement du troisième millénaire de la chrétienté ? Ou, est-ce que le changement des valeurs admet ces manières différentes de se vêtir ?

Pour donner une réponse claire, on doit premièrement regarder les normes qui ont guidé les chrétiens pendant des siècles dans la manière de se vêtir : les notions de modestie.

La modestie, dans le vrai sens du mot, est la vertu qui règle nos actes et nos manières extérieures concernant la sexualité. Spécifiquement, la modestie est la gardienne de la vertu de chasteté, c'est sa protection extérieure et elle contrôle nos comportements pour nous faire éviter d'attiser les passions illégitimes en nous-mêmes ou chez les autres. Dans cet article, nous nous limiterons au thème de la modestie dans le vêtement.

Plusieurs croient que la modestie veut dire l'humilité de celui qui n'est pas intéressé à se faire valoir. C'est une conception différente du sujet que nous traiterons ici.

La modestie, fruit du Saint-Esprit

La modestie fait partie des douze fruits du Saint-Esprit. Ces fruits de l'Esprit sont des perfections que forme en nous le Saint-Esprit comme des prémices de la gloire éternelle, ils sont énumérés dans le catéchisme de l'Église catholique : « charité, joie, paix, patience, longanimité, bonté, bénignité, mansuétude, fidélité, modestie, continence, charité » (no. 1832).

Choisir de s'habiller modestement signifie que par ses vêtements on évitera expressément d'exciter les passions impures chez soi ou chez les autres. Par conséquent, celui qui s'habille modestement évite les vêtements qu'on sait ou qu'on peut raisonnablement penser qu'ils éveilleront les appétits des sens chez soi ou chez les autres.

Exhortations des saints

Est-ce que l'Église encourage la pratique de cette vertu ? Oui. Présentons seulement quelques intéressantes exhortations qui nous sont offertes par des saints de l'Église. (Nous rappelons que ces conseils sont donnés autant aux hommes qu'aux femmes.).

Saint Paul, dans sa première épître à Timothée, écrit :

« Je veux donc que l'on prie les femmes d'être en tenue décente, se parant avec réserve et modestie, sans tresse, ni or, ni pierreries, ni recherche dans les vêtements, mais avec l'ornement de leurs bonnes œuvres, comme il convient à des personnes qui font profession de servir Dieu. »

Saint Jean Chrysostome a parlé sévèrement contre l'immodestie dans le vêtement :

« Vous tendez vos pièges et vous étendez vos filets dans tous les milieux. Vous alléguerez que vous n'avez jamais invité d'autres à pécher. Vous ne l'avez pas fait en paroles, mais vous l'avez fait par votre habillement et votre comportement beaucoup plus efficacement que par vos paroles. Quand vous avez fait pécher un autre dans son cœur, comment pouvez-vous être innocentes ? Dites-moi, quel est celui que le monde condamne ? Quel est celui que les juges punissent en cour ? Celui qui boit le poison ou celui qui prépare et administre le poison mortel ? Vous avez préparé une coupe abominable, vous avez donné un poison mortel à boire, et vous êtes plus criminelles que ceux qui empoisonnent le corps ; vous ne tuez pas le corps mais vous tuez l'âme. Et ce n'est pas à des ennemis que vous le faites ; vous n'êtes ni poussées par une nécessité imaginaire, ni provoquées par des injures, mais par une folle vanité et par l'orgueil. ».

On dit que Jésus Lui-même est apparu à Mère Marie Rafols, une religieuse espagnole, et il lui a donné un message sur la modestie. Dans ces écrits datés de 1815, nous lisons : « Les offenses que j'ai reçues et celles que je recevrai sont nombreuses ; spécialement les offenses venant de la femme, avec ses vêtements immodestes, sa nudité, sa frivolité et ses mauvaises intentions. À cause de tout cela, elle provoquera la démoralisation de la famille et celle du monde entier... »

Modes honteuses

Le Pape Pie XII (1939-1958) a parlé plusieurs fois, de l'urgente nécessité de cultiver la modestie, pendant son long pontificat de presque 20 ans. Voici quelques citations intéressantes sur le sujet :

« Combien de jeunes filles ne voient rien de mal en suivant, comme des brebis, certaines modes honteuses. Elles rougiraient si elles pouvaient voir les impressions et les sentiments qu'elles provoquent chez ceux qui les regardent.

« Le bien des âmes est plus important que celui du corps ; et nous devons préférer le bien-être spirituel de notre prochain à notre confort corporel... Si certaines sortes de vêtements constituent une grave occasion prochaine de pécher, et mettent en danger notre salut et celui des autres, c'est de notre devoir d'y renoncer.

« Ô mères chrétiennes, si vous saviez quel avenir d'angoisse et de péril, de déshonneur vous préparez à vos fils et à vos filles, en les laissant imprudemment s'accoutumer à vivre vêtus légèrement et en leur faisant perdre le sens de la modestie, vous devriez avoir honte de vous-mêmes et vous devriez craindre le tort que vous vous faites à vous-mêmes, et le tort que vous causerez à ces enfants que le Ciel vous a confiés pour les élever en chrétiens.

« ll a y des limites, qu'aucune mode, même licite, ne doit dépasser : à plus forte raison, les modes qui deviennent la cause de la ruine de l'âme de ceux qui les portent et de l'âme de ceux qui les regardent. Le droit des âmes est au-dessus de celui des modes. Filles chrétiennes, pensez aussi à cela : Vous serez d'autant plus élégantes et plus gracieuses que si vous êtes vêtues avec simplicité et une discrète modestie.

Charles Mangan, prêtre

La mort est le passage vers la béatitude céleste réservée à ceux qui œuvrent pour la vérité et la justice et s'efforcent de suivre le Christ.

Jean-Paul II

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut