EnglishEspañolPolskie

Paroles du Saint Curé d'Ars adressées aux parents

le lundi, 01 mai 2000. Dans Catéchèses et enseignements

Nous citons des extraits tirés du livre "Le Saint Curé d'Ars et la famille" dont l'auteur est Mgr K. Convert. Les phrases ou paragraphes entre parenthèses sont des paroles du Saint Curé d'Ars (Saint Jean-Marie Vianney) :

"La plus grande occupation des pères et mères doit être de travailler à sauver les âmes de leurs enfants ; ils n'ont point d'ouvrage qui doive passer avant celui-là. En vain emploieraient-ils leur vie à faire pénitence, à pleurer leurs péchés, à distribuer leurs biens aux pauvres, s'ils ont le malheur de négliger le salut de leurs enfants, tout est perdu pour eux."

Pourquoi ? Parce que "d'après les enseignements de la religion, les enfants sont un dépôt" dont les parents "ont la garde". Si les enfants "sont damnés par la faute des parents", ceux-ci, comme dépositaires infidèles, "sont sûrs de l'être aussi".

Le mariage a été élevé à la dignité de sacrement afin que les enfants qui en naissent reçoivent une nouvelle naissance dans le Christ et soient préparés à la vie éternelle. Les parents "doivent donc faire leurs efforts pour leur inspirer la crainte et l'amour de Dieu", pour développer dans leurs âmes la vie surnaturelle et la protéger. S'ils ne le font pas, s'ils les "laissent périr", ils seront condamnés pour avoir manqué à un devoir capital de justice et charité.

Pourquoi encore ? Parce que les parents "tiennent la place de Dieu même dans leur foyer. Le Créateur et le Maître de toutes choses ne leur a conféré le droit d'avoir des enfants et de les élever qu'à la seule condition qu'ils seraient les ministres de la Providence pour les conduire à leur fin.

La première chose que le Curé d'Ars exige de la part des parents, pour l'éducation spirituelle de leurs enfants, c'est qu'ils les instruisent "de ce qu'il faut faire pour gagner le Ciel et éviter l'enfer". Les parents, en effet, sont docteurs : "Erudi illos" ; ils méditeront sans cesse la loi de Dieu, "assis dans leur maison, le matin à leur réveil, le long des chemins, la nuit dans les intervalles de leur sommeil", afin de l'enseigner comme il convient.

"Oui, dès qu'un enfant commence à dire quelques mots, vous devez lui apprendre à prononcer les saints noms de Jésus et de Marie. Pères et mères, vous devez apprendre à vos enfants à faire le signe de la croix aussitôt qu'ils peuvent ; leur donner de l'eau bénite dès qu'ils commencent à remuer leurs petits bras ; les faire ensuite prier le bon Dieu à genoux matin et soir, leur inspirer un grand respect pour la présence du bon Dieu...

"Dès qu'un enfant a l'âge de raison, il doit savoir l'abrégé de la religion. Pères et mères, vous vous rendriez coupables aux yeux de Dieu si vous négligiez d'apprendre à vos enfants les principaux mystères.

"Dès qu'ils sont un peu plus grands, racontez-leur l'institution de l'Eucharistie, expliquez-leur cet adorable sacrement et celui de la Pénitence, avec les disposition qu'il faut avoir pour les recevoir.

"Parlez souvent à vos enfants des souffrances de Jésus-Christ". Dites-leur qu'elles sont pour nous le prix et la clé du paradis..."

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut