EnglishEspañolPolskie

La presse catholique est d'une importance capitale

le mardi, 01 mars 2005. Dans Catéchèses et enseignements

Le Président général des Conférences de Saint-Vincent de Paul, à Paris, en 1877, formulait ainsi sa pensée, paroles encore d'une grande actualité :

"À mon sens, la sérieuse importance de la presse, n'est pas assez comprise par les fidèles. On songe à bâtir des églises, à faire des communautés, à multiplier les asiles pour les orphelins et les pauvres, - ce qui est évidemment au rang des oeuvres les plus nécessaires ; - mais on oublie qu'au-dessus de tous ces besoins, il en est un autre qui, par la force des choses, prime tout le reste, c'est l'extension de la presse catholique...

"Car si la presse catholique n'est pas soutenue, encouragée, élevée à la hauteur qu'elle doit atteindre, les églises seront désertées, sinon brûlées, les communautés seront d'autant plus expulsées qu'elles seront assises, et les maisons de charité, elles-mêmes seront enlevées à la religion qui les a fondées."

C'est bien ce qui se produit de nos jours. Nous voyons les institutions qui s'écroulent les unes par derrière les autres. Mentionnons seulement un cas dans la province de Québec : le Conseil de l'Instruction Publique dirigé par les évêques qui a été dissous et remplacé par les écoles d'État de l'infâme Ministère de l'Éducation. Les francs-maçons, ennemis farouches du christianisme, se servent des journaux pour arriver à leurs fins perverses.

Il faut abonner à Vers Demain

L'Église catholique n'a cessé d'opposer ses pressantes invitations pour amener les catholiques à posséder leurs journaux bien à eux. S'il est nécessaire d'avoir une presse catholique pour sauvegarder le catholicisme, il est aussi nécessaire d'avoir une presse puissante pour apporter le Crédit Social au monde.

Il faut grossir le tirage de Vers Demain. Le Crédit Social est l'application de la « vraie » Doctrine sociale de l'Église. Voici des paroles du Pape Léon XIII :

"À notre époque où le peuple ne se forme guère d'opinions et ne règle sa vie que d'après la lecture quotidienne des journaux, c'est vraiment pénible de voir les bons négliger des armes, qui maniées par les impies avec un charme trompeur, préparent la ruine déplorable de la foi et de la morale."

Ce n'est pas sans raison que nos regrettés directeurs et fondateurs nous parlaient sans relâche de l'importance de grossir le tirage du journal Vers Demain. Que de fois M. Gérard Mercier nous a dit : "Le chemin le plus rapide pour arriver au Crédit Social est l'abonnement au journal Vers Demain."

Vous tous abonnés et lecteurs de Vers Demain, vous êtes invités à recueillir des abonnements à Vers Demain. Ce sera votre participation personnelle pour éclairer vos concitoyens. Commencez dès cette semaine.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut