EnglishEspañolPolskie

La messe dimanche, centre de la vie chrétienne

le dimanche, 01 mai 2005. Dans Catéchèses et enseignements

CITE DU VATICAN Vendredi 21 janvier 2005 (ZENIT.org) – Le Pape invite les catholiques d'Amérique latine à participer assidûment à la messe dominicale, « centre de la vie chrétienne ».

Le Pape a en effet reçu ce matin au Vatican les membres de la Commission pontificale pour l'Amérique latine, au terme de leur assemblée annuelle, sur le thème : « La messe dominicale, centre de la vie chrétienne en Amérique latine », et sous la présidence du cardinal Giovanni Baptista Re, préfet de la Congrégation pour les Évêques.

Le pape leur a rappelé que la messe dominicale « n'est pas seulement un devoir indiqué par le catéchisme de l'Église catholique ».

Il précisait : « On ne peut pas vivre la foi sans participer assidûment à la messe, sacrifice de Rédemption, banquet commun de la Parole de Dieu et du Pain eucharistique, coeur de la vie chrétienne ».

C'est pourquoi le Pape invitait les pasteurs, le clergé, les religieux, les fidèles à « un effort renouvelé pour faire découvrir le caractère central du dimanche dans la vie ecclésiale et sociale des hommes et des femmes d'aujourd'hui », comme une « dimension essentielle de la vie sacramentelle de l'Église », et il souhaite que les baptisés fassent l'expérience d'un « amour croissant du Mystère eucharistique dans les diocèses ».

« C'est un défi d'appeler les fidèles à une participation constante à l'Eucharistie dominicale, rencontre du Christ vivant », soulignait le Pape.

Il invitait par conséquent à une meilleure instruction, à une catéchèse plus soignée des fidèles sur l'Eucharistie, et à une célébration « digne » qui inspire « du respect et une véritable piété devant la grandeur du Mystère eucharistique ».

Mais la messe, disait le Pape, doit être préparée de façon convenable par le célébrant, en veillant à sa propre « disposition spirituelle », qui puisse se refléter dans « ses gestes et ses paroles » et la « qualité » de l'homélie.

Comme il y a quelques mois à l'occasion du 40e anniversaire de la promulgation du document conciliaire sur la liturgie, « Sacrosanctum Concilium », le Pape a insisté sur l'importance « du choix et de l'exécution des chants ».

Le Pape insistait en même temps sur l'importance que revêtent les « différents signes qui enrichissent la liturgie ».

Il recommandait le « respect » des normes liturgiques et la mise en valeur de « la richesse pastorale et spirituelle » du Missel Romain.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut