EnglishEspañolPolskie

«L'injustice sociale est le pire terrorisme»

le vendredi, 01 mars 2002. Dans Catéchèses et enseignements

«L'Eglise doit se battre pour la Justice Sociale»

Importante déclaration d'un Archevêque de l'Inde

De Radio Vatican, 9 janvier 2002 :

La semaine dernière a eu lieu une réunion, à New Delhi (Inde), organisée par la Commission pour la Justice, la Paix et le Développement, de la conférence épiscopale. Elle a rassemblé une cinquantaine de représentants des milieux catholiques de la région nord de l'Inde.

Lors de son intervention, l'archevêque de New Delhi, Mgr Vincent Michael Concessao, a défini l'injustice sociale comme la pire forme de terrorisme. Il a souligné que les attentats terroristes du 11 septembre avaient fait grand bruit dans le monde, mais que l'on continuait à garder le silence sur un autre type de terrorisme qui fait chaque jour des milliers de victimes, mais qui ne semble pas digne de l'attention des gouvernements.

Il a fait allusion aux mécanismes économiques et financiers qui dirigent la planète et qui, comptes à la main, se révèlent plus fatals que le terrorisme dans son interprétation commune. Nous vivons dans un état de scandaleuse injustice sociale, a affirmé Mgr Concessao, et la tendance va vers une aggravation de la situation.

L'Église doit donc se battre pour la Justice sociale, sans laquelle la paix et l'harmonie ne peuvent exister.


Un crime qui dépasse tous les crimes

Refuser l'argent pour la production de vie et en créer en abondance pour la tuerie

Paroles de Louis Even, vénérable fondateur des Pèlerins de saint Michel

Louis Even, dans son amour pour les pauvres, flagellait pour de bon les responsables de la pauvreté, les banquiers. Ce qui suit est de lui :

« Refuser ou restreindre le crédit pour la production de vie, et le libérer en abondance pour des œuvres de guerre, est un crime qui dépasse tous les crimes mis ensemble, des voleurs, des incendiaires, des assassins, jetés en prison ou mis à mort par nos cours de justice. Comptez en effet, si vous le pouvez, le nombre de personnes que ce système a livrées à la faim, aux maladies, à des morts précoces, jusqu'à ce qu'il jette des millions d'hommes les uns contre les autres, dans des tueries grassement financées par ces mêmes contrôleurs de crédit. Est-ce que le nombre de ces victimes n'égale pas des centaines de fois le nombre des victimes des crimes qui ont valu la prison ou l'échafaud à leurs auteurs ? C'est, au contraire, devant ces maîtres, que les ministres qui nous gouvernent se présentent chapeau bas pour quêter la permission de répondre au moins aux besoins de la population, moyennant endettement à perpétuité. - Louis Even


Le gouvernement mondial existe depuis plusieurs années

Les financiers internationaux contrôlent tous les gouvernements

Avec la micro-puce, ils retraceront tout individu sur terre

En contrôlant l'argent, les financiers internationaux contrôlent TOUS les gouvernements, l'industrie, le commerce, l'agriculture, un contrôle total sur la planète. Ce gouvernement mondial caché existe depuis longtemps. Maintenant, par la micro-puce, les maîtres de l'argent pourront espionner et contrôler toute personne sur terre, de la naissance à la mort. Non, à la carte à puce de l'assurance-maladie, et non à la micro-puce implantée sous la peau, qui peut devenir un réseau d'espionnage sur le monde entier. Nous n'en voulons pas. Conservons notre liberté !

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut