EnglishEspañolPolskie

L'importance de la Confession

le mardi, 01 mai 2001. Dans Confession

Nous sommes tous pécheurs et avons tous besoin du pardon de Dieu. Seul Jésus peut nous rendre la grâce et la paix de l'âme. La manière ordinaire de recevoir ce pardon demeure le sacrement de Pénitence, institué par Notre-Seigneur Jésus-Christ le soir de Pâques, alors qu'il dit à ses Apôtres : « Recevez l'Esprit-Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus » (Jean 20, 21).

Dans le sacrement de Pénitence (ou Confession), nous rencontrons le Christ dans la personne du prêtre, qui est toujours prêt à nous pardonner nos péchés et nous ramener à la vie de la grâce. Nous confessons nos péchés à Dieu par l'intermédiaire de son ministre, le prêtre, qui nous absout au nom du Christ.

Comme il est écrit dans le catéchisme de l'Église catholique : « Celui qui a conscience d'avoir commis un péché mortel ne doit pas recevoir la Sainte communion, même s'il éprouve une grande contrition, sans avoir préalablement reçu l'absolution sacramentelle » (n. 1457). Le catéchisme rappelle aussi pour obtenir le pardon des péchés graves (péchés mortels), l'absolution collective ne suffit pas, il faut absolument les confesser individuellement au prêtre, au confessionnal.

Ce sacrement, qui est malheureusement de moins en moins fréquenté, demeure si essentiel pour la vie du chrétien que le Pape Jean-Paul II a demandé aux prêtres de se tenir au confessionnal « au prix de n'importe quel sacrifice »...

Pour obtenir le pardon de nos péchés, trois actes sont requis de la part du pénitent : la contrition, la confession, et la satisfaction.

1. La contrition est une sincère douleur d'avoir offensé Dieu, une détestation du péché qu'on a commis, et la ferme résolution de ne plus le commettre à l'avenir. Sans ce regret de nos fautes et la volonté de ne plus les répéter, on ne peut être pardonné.

2. La confession est l'aveu de nos péchés au prêtre, afin d'en obtenir le pardon. Pour être pardonné, on ne doit cacher aucun péché mortel qu'on sait avoir commis.

3. La satisfaction est la pénitence que le prêtre nous impose en réparation de nos péchés.

Comment faire une bonne confession

Se confesser n'est pas difficile, mais exige tout de même une bonne préparation. Nous devons premièrement nous mettre en présence de Dieu dans la prière, Lui demandant la grâce de connaître nos péchés, et celle de les détester et de ne plus les commettre. Alors nous examinons notre vie depuis notre dernière bonne confession, examinant nos pensées, nos paroles et nos actions qui n'ont pas été conformes à l'amour de Dieu, à Sa loi (les Dix Commandements), aux lois de l'Église, et à notre devoir d'état. C'est ce qu'on appelle l'examen de conscience.

Examen de conscience

Rappelez-vous vos péchés. Demandez-vous calmement ce que vous avez commis avec pleine connaissance et plein consentement contre les Commandements de Dieu et de l'Église. Voici quelques exemples :

* Ai-je prié Dieu chaque jour ? L'ai-je remercié pour tous les dons reçus de Lui ?

* Ai-je mis ma foi en danger par des lectures hostiles à la foi catholique, ou en m'impliquant dans des sectes non catholiques ?

* Me suis-je engagé dans des pratiques superstitieuses ou occultes ?

* Ai-je blasphémé ou prêté un faux serment ?

* Ai-je manqué la messe du dimanche ou des fêtes d'obligation par ma propre faute ? Ai-je été attentif durant la messe ?

* Est-ce que j'ai désobéi à mes parents ou à mes supérieurs légitimes dans des choses importantes ?

* Me suis-je disputé avec quelqu'un, ou ai-je cherché à me venger ? Ai-je refusé de pardonner ? Ai-je manqué de respect envers mon prochain ? Ai-je donné le mauvais exemple ?

* Ai-je abusé de l'alcool ou fait usage de drogues illégales ? Ai-je consenti à des avortements ?

* Ai-je volontairement regardé des images ou films indécents ? Ai-je lu des livres ou magazines immoraux ? Ai-je pris part à des conversations ou plaisanteries impures ? Ai-je volontairement entretenu des pensées impures ou commis des actes impurs, seul ou avec d'autres ? Ai-je utilisé des moyens artificiels de contraception ?

* Ai-je volé ou endommagé la propriété d'autrui ? Ai-je été honnête dans mes relations d'affaires ?

* Ai-je menti ? Ai-je calomnié ou parlé injustement des autres ? Ai-je jugé les autres trop sévèrement ?

* Ai-je envié les autres, leur ai-je souhaité du malheur ?

Manière de se confesser

En entrant au confessionnal, débutez votre confession en faisant le signe de la croix et en disant au prêtre : « Bénissez-moi, mon Père, parce que j'ai péché. Ma dernière confession remonte à (mentionner combien de semaines, de mois ou d'années). » Vous confessez ensuite tous vos péchés au prêtre.

Le prêtre vous aidera à faire une bonne confession. Si vous vous sentez mal à l'aise ou ne savez pas quoi dire, demandez-lui de vous aider. Répondez à ses questions sans rien cacher. Mettez votre confiance en Dieu, un Père miséricordieux qui veut vous pardonner.

Après la confession de vos péchés, dites : « Je m'accuse de tous ces péchés, de tous ceux que j'ai commis, et j'en demande pardon. » Le prêtre vous donnera alors une pénitence à accomplir, et des conseils pour être une meilleur chrétien.

Dites ensuite un acte de contrition : « Mon Dieu, j'ai un extrême regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché vous déplaît ; pardonnez-moi par les mérites de Jésus-Christ, mon Sauveur ; je me propose, moyennant votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence. »

Le prêtre, agissant au nom du Christ, vous donnera alors l'absolution de vos péchés, en disant : « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de Son Fils, Il a réconcilié le monde avec Lui et Il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés : par le ministère de l'Église, qu'Il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés. » Avant de quitter le confessionnal, dites : « Merci, mon père », et vous accomplissez la pénitence que vous a donnée le prêtre le plus tôt possible.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut