EnglishEspañolPolskie

Je suis Notre-Dame de l'Amérique

le lundi, 01 mars 2004. Dans Apparitions

Je désire que mes enfants m'honorent par « la pureté de leur vie »

 

Les messages suivants sont tirés du livre anglais « Notre-Dame de l'Amérique ».© 1993, avec la permission, des « Contemplative Sisters of the Indwelling Trinity »

Les lignes suivantes ont été écrites par une religieuse cloîtrée dans sa cellule. Cette sœur, sœur Mildred Mary Ephrem (1916-2000) était une religieuse professe en 1933. En 1938, elle a commencé à avoir ce qui lui semblait être des expériences mystiques. Après quelques années, elle s'est mise à écrire brièvement ce qui arrivait à l'occasion de ces communications spéciales avec Dieu.

Finalement, en 1954, ces visites ont pris la nature d'un programme de dévotion spéciale à Marie, que la Sœur était chargée de propager. Convaincue que c'était le désir de Notre-Dame, qui se présente ici sous le vocable de « Notre-Dame de l'Amérique ». cette religieuse  a mis par écrit ces messages.

Cette religieuse a eu le privilège d'avoir l'Archevêque Paul Leibold pour directeur spirituel, de 1940 jusqu'à son décès en 1972. Il a autorisé la première et la seconde publication de ces messages et il a fait frapper la médaille de Notre-Dame de l'Amérique, et une plaque pour commémorer les apparitions. Il a payé personnellement les médailles jusqu'à sa mort prématurée et il a fait la promesse solennelle à la Sœur d'aider, du haut du Ciel, la cause de Notre-Dame de l'Amérique. La prière et la médaille portent l'imprimatur de l'Archevêque Paul F. Leibold V. G., de Cincinnati, Ohio, 25 janvier 1963.

Les messages suivants ont été reçus par Sœur Mildred Mary Neuzil :

Notre-Dame de l'Amérique

Notre-Seigneur m'a souvent parlé dans le passé, et déjà au début des années '40, il m'a fait savoir intérieurement que ma mission devait être orientée vers la sanctification de la famille. J'ai été éclairée davantage à ce moment-là sur la manière dont cela devait s'accomplir.

Message du 25 septembre 1956

Ceci sont les paroles qu'elle m'a dites dans ce temps-là :

« Je suis contente, mon enfant, de l'amour et l'honneur que mes enfants d'Amérique m'ont témoignés, spécialement par le glorieux et unique privilège de mon Immaculée Conception. Je promets de les récompenser en accomplissant des miracles de grâces à travers eux par le pouvoir du Cœur de mon fils et de mon Cœur Immaculé. Je ne promets pas de miracles du corps, mais de l'âme. »

Notre-Dame a mis de l'emphase sur ce point. Elle est inquiète de notre vie spirituelle. Elle continue :

« Parce que c'est principalement par miracles de grâces que la Sainte Trinité est glorifiée parmi les hommes et les nations. Que l'Amérique continue à grandir dans son amour pour moi, et moi, en retour, en union avec le cœur de mon Fils, je promets d'accomplir de grandes choses en elle. Mon enfant, je désire que mes paroles soient connues. »

Message de janvier 1957

« Il se fait tard, la patience de mon Fils ne durera pas toujours. Aide-moi à retenir sa colère, qui est sur le point de descendre sur les hommes pécheurs et ingrats. Souffrances et angoisses jamais connues auparavant, sont sur le point de surprendre l'humanité. C'est l'heure des ténèbres. »

« Mais si les hommes viennent à moi, mon Cœur Immaculé fera encore briller la lumière par la miséricorde que mon Fils fera pleuvoir de mes mains. Aide-moi à sauver ceux qui ne se sauveront pas par eux-mêmes. Aide-moi à apporter une fois de plus les rayons du soleil de la paix de Dieu sur le monde. »

La Sainte Vierge m'a demandé d'envoyer ce message à mon directeur spirituel (Archevêque Leibold V.G.) :

« Dépêchez-vous, mon fils, parce que le temps se fait court, mais le châtiment sera long, et pour plusieurs, il durera toujours. »

« Faites savoir aux évêques des États-Unis, mes fils loyaux, mes ardents désirs et combien je souhaite qu'ils soient propagés. Par celui qui est votre chef, faites connaître la hantise de mon Cœur Immaculé d'établir le règne de mon Divin Fils dans le cœur des hommes afin de les préserver du courroux du Ciel, durant cette vie terrestre et la vie future. »

« Ma fille, est-ce que mes enfants de l'Amérique entendront mes supplications et consoleront mon Cœur Immaculé ? Est-ce que mes fils loyaux exécuteront mes désirs, pour m'aider à apporter la paix du Christ encore une fois dans le monde. »

« Priez et faites pénitence, ma chère enfant, pour que cela arrive. Aie confiance en moi et aime-moi, je le désire tant. N'oubliez pas votre pauvre Mère qui pleure sur la perte de tant de ses enfants. »

Message du 7 octobre 1957

« Ma fille bien-aimée, ce que je vais vous dire concerne d'une manière particulière mes enfants d'Amérique. À moins qu'ils fassent pénitence par des mortifications et le renoncement à soi-même, et ainsi réformer leur vie, Dieu les visitera par des châtiments jusqu'ici inconnus.

« Mon enfant, on aura la paix, comme cela a été promis, mais pas avant que mes enfants soient purifiés et nettoyés de leurs souillures, alors ainsi revêtus du manteau de la grâce, ils seront prêts à recevoir cette paix, si longtemps retardée à cause des péchés des hommes. »

« Mes chers enfants, soit que vous fassiez ce que je désire et que vous réformiez votre vie, ou bien Dieu Lui-même sera obligé de vous nettoyer dans le feu d'un inconcevable châtiment. Vous devez vous préparer à recevoir Son grand don de la paix. Si vous ne vous préparez pas vous-mêmes, Dieu Lui-même sera forcé de le faire, dans sa justice et sa miséricorde. »

« Réciter le Rosaire en famille me plaît beaucoup. Je demande que toutes les familles s'efforcent de le faire. Mais prenez le soin de le dire avec grande dévotion, en méditant sur chaque mystère et en vous efforçant d'imiter durant le jour les vertus que les mystères représentent. Vivez les mystères du Rosaire comme je les ai vécus et il deviendra une chaîne qui vous reliera à moi pour toujours. Ceux qui seront retrouvés dans le cercle du Rosaire ne seront jamais perdus. Je les conduirai moi-même à leur mort au trône de mon fils, pour être unis à Lui éternellement. »

« Écrivez ces paroles dans votre cœur, mes chers enfants, à cause de la compassion que j'ai pour vous dans mon Cœur Immaculé. Oh ! si vous connaissiez les châtiments que j'empêche de tomber sur vous, par mes supplications et mon intercession en votre faveur. »

« Ferez-vous enfin ce que je désire, mes enfants ? »

Message du 11 février 1958

Mais les jeunes doivent être préparés, et cela doit être fait en leur inculquant, non seulement la connaissance de la Présence Divine, mais par une étude sérieuse de cette dévotion, la vivant d'une telle manière que la Présence Divine devienne, comme cela devrait être, une partie intime et nécessaire de leur existence et de leur vie quotidienne. De cela surgira un grand amour, une conflagration qui enveloppera le monde dans les flammes de la Charité Divine.

C'est pour cela que Notre-Dame travaille, parce que c'est le grand désir de son Divin Fils, et c'est à la jeunesse de l'Amérique qu'elle lance ce défi. La médaille que Notre-Dame a demandé de frapper sera leur bouclier contre le mal ; l'image ou la statue de Notre-Dame, la protection de leur maison ; la statue du sanctuaire de Washington, D.C., une sauvegarde spéciale pour notre pays. L'opportunité grandiose mais également privilégiée de diriger toutes les nations vers un renouveau spirituel, si nécessaire, si important, si vital, a été confiée à l'Amérique, en particulier aux États-Unis.

Saint Michel est venu à moi un soir, peu de temps après la visite de Notre-Dame, tenant un immense flambeau. Il le tenait vers moi en disant :

« Ma petite sœur, vous devez porter ce flambeau à travers le monde. »

Il est venu encore la nuit suivante, de la même manière.

Le jour suivant, je fus illuminée intérieurement durant la Messe. On m'a fait connaître que ceux, particulièrement les jeunes, qui veulent de tout leur cœur suivre Notre-Dame dans sa grande bataille contre le mal, porteront le titre de « Porte-Flambeaux de la Reine ». Ce flambeau, naturellement, c'est l'Amour Divin, parce que c'est l'amour seul qui conquerra la haine et tout ce que cette haine apporte avec elle.

Des récits additionnels concernant la mission qui m'a été donnée et d'autres en très proche relation avec ceux-ci :

Notre-Dame m'a fait savoir qu'elle est particulièrement intéressée aux jeunes de la nation. Ce sont eux qui seront les chefs de ce mouvement de renouveau devant la face de la terre.

Leurs rangs seront agrandis par les jeunes des autres nations que Notre-Dame appelle aussi à aider à la réalisation de ce grand renouveau.

(Depuis la messe papale à la Journée Mondiale de la Jeunesse, à Denver en 1991, les Porte-flambeaux de la Reine, ont porté en procession la statue de 300 livres autour des États-Unis, et l'ont apportée à Toronto pour la Journée Mondiale de la Jeunesse, en 2002. La petite statue pèlerine a été portée en procession autour des États-Unis et à travers le monde, y compris l'église souterraine de Chine.

Saint Joseph, 11 mars 1958

« La paternité est de Dieu, et elle doit reprendre sa place de plein droit parmi les hommes. »

Saint Joseph continue :

« La protection spéciale que j'exerce sur le Saint-Père et sur l'Église devrait lui être connue. Dieu désire qu'on lui fasse savoir qu'il reçoit cette protection afin qu'il reçoive un renouveau de consolation et d'encouragement. »

Saint Joseph, 30 mars 1958

Jésus et Marie désirent que mon cœur pur, si longtemps caché et inconnu, soit maintenant honoré d'une manière spéciale. Que mes enfants honorent mon cœur pur, d'une manière spéciale, le premier mercredi de chaque mois en récitant les mystères joyeux du Rosaire, en mémoire de ma vie avec Jésus et Marie, de l'amour que je leur ai témoigné, et de la peine que j'ai soufferte avec eux. Qu'ils reçoivent la sainte communion en union à l'amour avec lequel j'ai reçu le Sauveur pour la première fois et chaque fois que je l'ai tenu dans mes bras.

Prière à l'Immaculée Conception

Ô Mère immaculée, Reine de notre pays ouvrez nos cœurs, nos maisons, et notre terre à la venue de Jésus, votre Divin Fils. Avec Lui, régnez sur nous, ô Céleste Dame, si pure et si lumineuse de la radieuse lumière de Dieu brillant en vous et autour de vous. Soyez notre Souveraine contre les pouvoirs du mal dressés pour combattre le monde des âmes, racheté à un si grand prix par les souffrances de votre Fils et des vôtres en union avec Lui, ce même Sauveur, qui nous aime d'une infinie charité.

Nous nous réunissons autour de vous, ô sainte et chaste Mère, Vierge Immaculée, Patronne de notre pays bien-aimé. Nous sommes déterminés à lutter sous votre bannière de sainte pureté contre les embûches qui feraient du monde entier un abîme de mal, sans Dieu et sans vos soins maternels affectueux.

Nous consacrons notre cœur, nos maisons, notre terre à votre Cœur très pur, ô grande Reine, que le Royaume de votre Fils, notre Rédempteur et notre Dieu, soit fermement établi en nous.

Nous ne vous demandons pas de signe spécial, ô bonne Mère, parce que nous croyons en votre grand amour pour nous, et nous plaçons en vous, notre entière confiance. Nous promettons de vous honorer par notre foi, notre amour et la pureté de notre vie, selon votre désir.

Régnez sur nous, ô Vierge Immaculée, avec votre Fils Jésus-Christ. Que son Divin Cœur et votre très chaste Cœur soient toujours honorés et glorifiés parmi nous. Utilisez-nous, vos enfants d'Amérique, comme vos instruments pour apporter la paix parmi les hommes et les nations. Accomplissez vos miracles de grâces en nous, afin que nous rendions gloire à la Sainte Trinité, qui nous a créés, rachetés, et sanctifiés.

Que votre vaillant époux saint Joseph, avec les saints anges et les saints, vous aident et nous aident à « renouveler la face de la terre ». Alors quand notre travail sera accompli, venez, sainte et immaculée Mère, comme notre Reine Victorieuse, conduisez-nous au Royaume éternel, où votre Fils règne pour toujours comme Roi. Amen.

Nihil Obstat : + Daniel Pilarczyk, S.T.D.

Imprimatur : + Paul F. Leibold V.G., Archbishop of Cincinnati, 25 janvier, 1963

Extraits du livre « Our Lady of America »

Pour plus d'information : Our Lady of America Center, P.O. Box 445, Fostoria, OH 44830, USA. Livres, médailles et statues sont disponibles.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut