EnglishEspañolPolskie

Comment pouvons-nous reconnaître la vraie Église du Christ?

le jeudi, 01 janvier 2004. Dans Église catholique romaine

L'Église fondée par le Fils de Dieu, guidée par le Saint-Esprit

Lucie de Fatima cite les Saintes Écritures pour nous éclairer

Dans son livre, « Apelos da Messagem da Fatima », publié le 25 mars 1997, Lucie de Fatima, répond à la question mentionnée ci-haut.

Le livre de la voyante du Portugal a été traduit du portugais en anglais par les Sœurs de Mosteiro de Santa Maria et du Convento de N.S. do Bom Sucesso, Lisbonne. Nous publions dans l'article qui suit, une traduction par Vers Demain d'extraits du livre anglais "Calls » from the Message of Fatima", extraits concernant la foi et l'Église catholique romaine :

Il faut connaître la loi de Dieu

Jésus-Christ est venu dans le monde comme un Enseignant pour nous enseigner, guider nos pas dans le chemin de la vérité, de la justice, de la charité et de la vie. Tout autre chemin qui rejette Dieu est un chemin qui conduit à la mort éternelle.

L'enseignement du Christ est précis et exact. Pour conduire le monde à Jésus-Christ, nous avons besoin de connaître son enseignement et de croire en Lui. Comment pouvons-nous observer une loi, si nous ne la connaissons pas, ou si nous ne croyons pas en Celui qui l'a promulguée ? Il est donc nécessaire de connaître la personne de Jésus-Christ.

Dans le monde, il y a malheureusement des personnes qui se croient sages, mais qui connaissent peu ou ne connaissent rien des lois de Dieu. Il y a aussi des gens qui argumentent contre les lois de Dieu, ce n'est pas parce qu'ils les connaissent bien, mais parce qu'ils voient en elles un obstacle à leurs propres passions désordonnées, à leur manque de justice et de charité. Et pourtant, nous devrions être plus préoccupés à connaître les lois de Dieu, puisque ce sont par elles que nous serons sauvés ou condamnés.

Il y en a d'autres, en effet, qui connaissent les lois de Dieu mais qui les interprètent pour contredire ce que Notre-Seigneur a dit, croyant de cette manière qu'ils justifient le désordre de leur propre conduite désordonnée. Ils sont comme ceux de qui Notre-Seigneur a dit : "Laissez-les seuls ; ils sont des guides aveugles. Et si un aveugle conduit un autre aveugle, ensemble ils tomberont dans le fossé." (Mt 15,14).

Attention aux guides aveugles

Par conséquent, nous devons nous tenir sur nos gardes par rapport à ces « guides aveugles ». En appliquant cette règle que Jésus-Christ nous a donnée, nous pouvons les reconnaître par leurs fruits : « Il n'y a pas de bons arbres qui donnent de mauvais fruits ni inversement de mauvais arbres qui donnent de bons fruits. Chaque arbre en effet se reconnaît à son propre fruit ; on ne cueille pas des figues sur des épines, pas plus qu'on ne vendange le raisin sur des ronces. L'homme bon, tire le bien du trésor du bien qu'est son cœur pur, tandis que le méchant tire le mal de son mauvais fond ; car les paroles expriment le trop-plein du coeur. » (Luc 6, 43-45).

C'est Notre-Seigneur Jésus-Christ qui nous a donné cette consigne d'examiner les fruits de ceux qui se présentent comme nos guides dans les chemins de la vie et de voir s'ils sont en conformité avec l'enseignement de l'unique vraie Église de Dieu, fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ. C'est elle, l'Église qui possède le don de l'infaillibilité de reconnaître et de déclarer la Vérité de Jésus-Christ avec l'aide du Saint- Esprit :

"Et je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur pour qu'il soit avec vous à jamais, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. Quant à vous, vous le connaissez parce qu'il demeure chez vous et qu'il est en vous." (Jean 14, 16-17).

Cette promesse faite par Jésus-Christ nous donne une certitude absolue des sentiers de la foi que nous devons parcourir, et lesquels ont été tracés pour nous par l'Église du Christ puisque l'Église est guidée par le Saint-Esprit ; c'est le Saint-Esprit qui nous parle par la bouche de l'Église.

Quelle est la vraie Église du Christ ?

On m'a demandé plusieurs fois la question suivante : « Comment pouvons-nous reconnaître la vraie Église du Christ ? »

Les théologiens qui étudient ces choses seraient plus en mesure de répondre à cette question que moi qui suis pauvre et ignorante. Je ne tenterais même pas de le faire si les textes sacrés n'étaient pas là pour nous éclairer sur cette matière.

Saint Mathieu décrit comment Jésus-Christ, s'étant rendu avec ses apôtres dans la région de Césarée de Philippe - pendant qu'ils traversaient le lac pour arriver à cet endroit, le Maître les mit en garde contre les faux enseignements des Pharisiens qui ne croyaient pas en Lui — il leur demanda la question suivante :

"Pour vous, leur dit-il, qui suis-je ?" Simon répliqua : "Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant." Et Jésus lui répondit : « Bienheureux es-tu, Simon, fils de Jonas, car ce n'est ni la chair ni le sang qui te l'ont révélé, mais mon père qui est aux Cieux. Et moi je te déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux ; tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux. » (Matthieu 16, 15-19).

Saint-Pierre, Tête et Chef de l'Église

C'est de cette manière que Notre-Seigneur Jésus-Christ désigna saint Pierre comme la Tête et le Chef de son Église sur terre, avec tous les pouvoirs de gouverner, de diriger et d'instruire, sous la direction et avec l'aide continuelle du Saint-Esprit ; et c'est pour cette raison que le divin Maître lui donna le don de « l'infaillibilité ». Si ce n'était pas le cas, Notre-Seigneur Jésus-Christ n'aurait sûrement pas promis que tout ce que, sur la terre, ses représentants feraient en son nom serait approuvé au Ciel. Nous savons tous très bien comment les hommes et les femmes, simples créatures qu'ils sont, sont portés à avoir des défauts et sont exposés à commettre des erreurs ; par conséquent, c'est l'assistance du Saint-Esprit promise à son Église par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui nous garantit son infaillibilité :

"La parole que vous entendez n'est pas la mienne, mais celle du Père qui m'a envoyé. Je vous dis ces choses, pendant que je suis encore avec vous. Le Défenseur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit." (Jean 14, 24-26).

Et plus tard, revenant sur le même sujet, Notre-Seigneur dit aussi : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il me rendra témoignage ; il (...) vous guidera vers la vérité entière." (Jean 15,26 ; 16, 13).

Donc, l'infaillibilité de l'Église nous est garantie par les paroles du Christ qui est la Vérité : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père si ce n'est par moi. » (Jean XIV, 6). Notre voie est la Parole du Christ, confiée à son Église, avec l'assistance du Saint-Esprit.

Soeur Lucie de Fatima

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut