EnglishEspañolPolskie

Apparitions de Marie à Hrushiv, en Ukraine

le dimanche, 01 mai 2022. Dans Apparitions

Hrushiv, petit village d'Ukraine à l'ouest de Lviv, près de la frontière polonaise, peuplé de catholiques uniates (l'Église gréco-catholique rattachée au Saint Siège en 1596). Une apparition mariale sera à l'origine d'un sanctuaire où le surnaturel semble s'être manifesté depuis, à intervalles continus, jusqu'à aujourd'hui. Étant donné la situation actuelle difficile de l'Ukraine, avec l'invasion par les forces armées russes, les paroles prophétiques de la Sainte Vierge Marie prennent une importance particulière, dont la récitation du Rosaire pour amener la paix.

Au milieu du 18e siècle, la Vierge Marie y apparut dans une prairie, au bas du village. Un saule fut planté à l'endroit même de l'apparition. Un siècle plus tard, une source jaillit au pied du saule. Les gens venaient pour puiser cette eau claire. Il en résulta des guérisons qui firent la réputation du sanctuaire.

En 1806, Stephen Chapowskyj peint une icône de la Vierge. Les villageois la fixent sur le saule. Elle intensifie le pèlerinage en ce lieu. Des pèlerins nombreux y venaient prier, chanter, placer des bougies.

En 1856 sévit une épidémie de choléra. Une femme voit alors en rêve la Mère de Dieu. « Ma fille, je vous demande de nettoyer le puits profané. Célébrez-y la messe et la mort cessera dans le village ». Ce qu'elle fit et l'épidémie cessa. On construisit, au-dessus du puits, une chapelle dédiée à la Sainte Trinité.

Hrushiv sera le théâtre de nouvelles apparitions mariales en 1914 puis à partir de 1987. Le 12 mai 1914, la Vierge se manifeste à nouveau pour avertir le pays des malheurs qui allaient fondre sur lui. Ce fut d'abord une lumière qui fut aperçue près de la chapelle de la Sainte Trinité. La lumière fut visible durant toute la journée. Puis, 22 personnes, des paysans, virent la Vierge, une seule fois, semble-t-il.

Elle leur annonça que les croyants allaient souffrir pendant « quatre-vingts » ou « quatre-vingt-dix ans, que la Russie allait devenir impie, que les Ukrainiens allaient connaître des persécutions, que certains vivraient assez longtemps pour « voir trois guerres, mais l'Ukraine sera libre ensuite ».

La première guerre mondiale qui commença effectivement quelques mois plus tard, en 1914, puis la révolution et la guerre civile qui suivirent, firent que cette apparition prophétique tomba dans l'oubli et ne fit pas l'objet d'une enquête canonique. Hrushiv, dans les années finales du communisme, sera le théâtre d'une troisième série d'apparitions.

Le 26 avril 1986, la nation ukrainienne est frappée de plein fouet et traumatisée par l'accident nucléaire de Tchernobyl. On estime à 4 millions de personnes, le nombre total de Soviétiques exposés aux radiations. Plusieurs milliers de personnes en sont mortes et les effets s'en font encore sentir aujourd'hui.

Le 26 avril 1987 — un an jour pour jour après l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, à 9 heures du matin, une fillette de 10 ans, Maria Kyzin, qui habitait tout près du sanctuaire de la Sainte Trinité (interdit par les autorités communistes), alors qu'elle se rendait à la messe dans le village voisin, vit distinctement une silhouette aller et venir sur le balcon de la chapelle en bois de la Sainte Trinité, au-dessus d'une porte. Elle a rapporté qu'elle vit la Vierge « à peu près chaque jour à heure fixe ». Les apparitions ont duré jusqu'à aujourd'hui.

La description qu'elle donne de cette Vierge est peu fréquente, même chez les catholiques orientaux : « un vêtement noir. Un jour elle avait un foulard blanc ». Plus « classiques » sont les « fruits » de ces apparitions : « J'ai meilleur caractère. Je suis plus pieuse. Je vais à la messe chaque dimanche », déclara Maria.

Ensuite, près de cinq cent mille personnes assistent à l'apparition de la Vierge qui apparaît quotidiennement entre le 26 avril et le 25 août. Le régime communiste fit tout pour obliger les visionnaires à se taire et pour décourager les pèlerinages, élevant des barricades, creusant des tranchées le long de toutes les routes d'accès au village et clôturant les limites de cette zone interdite aux pèlerins. Mais tout cela n'a pas empêché l'afflux des fidèles : une source gouvernementale a parlé de la présence de 45,000 personnes par jour, qui sont venues de loin, attirant même les orthodoxes sur les lieux du miracle.

Bien qu'il y ait eu parmi la foule des gens de nombreuses nations différentes, parlant plusieurs langues, ils ont tous déclaré avoir entendu Notre-Dame dans leur langue maternelle. Beaucoup d'autres, des centaines de milliers, ont rapporté avoir entendu les paroles de Notre-Dame, comme si elle leur parlait dans leur cœur. Tout cela s'est passé sur cette période d'environ quatre mois.

Les prêtres venaient offrir la messe devant l'église, parfois jusqu'à 10 messes par jour. Ces prêtres risquaient gros, car l'Église grecque-catholique fidèle à Rome était restée clandestine pendant plus de quatre décennies sous la domination soviétique. Ce n'est qu'en décembre 1989, lors de la libéralisation du dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev, que cette Église a finalement été autorisée à fonctionner à nouveau officiellement.

Le 13 mai 1987, jour anniversaire des apparitions de Fatima, la télévision locale, sous la direction du KGB, diffusa une émission concernant le phénomène de Hrushiv, dans le but de décourager les pèlerins, mais au cours de l'émission, diffusée en direct, tous les téléspectateurs ont pu voir la Vierge Marie apparaître au cœur de la lumière et flotter au-dessus de l'église, tenant l'Enfant Jésus dans ses bras, alors que ceux qui tournaient les images ne virent ni lumière ni apparition. (Bien entendu, le programme ne fut jamais diffusé de nouveau par les autorités soviétiques.)

Cette série d'apparitions en terre ukrainienne suscita un pèlerinage « sauvage », illégal aux yeux des autorités communistes. Ce qui entraîna des arrestations pour « activité ukrainienne catholique ». Le clergé catholique, réduit à la clandestinité ou rallié à l'orthodoxie, ne put mener l'enquête canonique nécessaire pour authentifier les faits. À ce jour, aucun jugement n'a donc été rendu. Mais le pèlerinage n'a pas cessé.

De nombreuses personnes entendent la voix de la Vierge. La Vierge dit :

« Je suis venue pour remercier le peuple ukrainien, car vous êtes parmi ceux de l'Église du Christ, qui ont le plus souffert au cours des derniers soixante-dix ans. Je suis venue vous réconforter et vous dire que votre souffrance prendra bientôt fin. L'Ukraine deviendra un État indépendant » (ce qui arrivera en fait en 1991, peu après la chute de l'empire soviétique).

« N'oubliez pas ceux qui ont péri dans la catastrophe de Tchernobyl. Tchernobyl est une mise en garde et un signe pour le monde entier.

« Pardonnez à vos ennemis. Grâce à vous et le sang des martyrs, la Russie se convertira. Repentez-vous et aimez-vous les uns les autres. Les temps qui viennent sont ceux qui ont été annoncés comme étant ceux de la fin des temps. Voyez la désolation qui entoure le monde : le péché, la paresse, le génocide. Priez pour la Russie. L'oppression et les guerres continuent d'occuper les esprits et les cœurs de beaucoup de gens. La Russie, malgré tout, continue de refuser mon Fils. La Russie rejette la vie réelle et continue de vivre dans l'obscurité... Si la Russie ne redevient pas chrétienne, il y aura une troisième guerre mondiale et le monde entier devra faire face à la ruine.

« Apprenez aux enfants à prier. Apprenez-leur à vivre dans la vérité et vivez vous-mêmes dans la vérité. Récitez le Rosaire. Il est l'arme contre Satan. Il craint le Rosaire. Rassemblez-vous pour réciter le Rosaire.

« Je suis venue vous réconforter et vous dire que votre souffrance prendra bientôt fin. Je vais vous protéger, pour la gloire et l'avenir du Royaume de Dieu sur la terre, qui durera mille ans. Le Royaume des Cieux sur Terre est proche et à portée de main. Il ne viendra que par la pénitence et le repentir.

« Ce monde méchant fête la dépravation et l'impureté. Beaucoup de mensonges sont proclamés comme la vérité. Les innocents sont condamnés. Beaucoup de ceux qui se présentent sont de faux messies et de faux prophètes. Soyez diligents. Soyez sur vos gardes.

« Heureux ceux dont la vie est droite et qui marchent dans la crainte du Seigneur.

« Mes enfants, chacun d'entre vous est cher à mon cœur. Je ne fais aucune distinction de race ou de religion. Vous, ici en Ukraine, avez connu la seule vraie Église apostolique. Vous avez choisi la porte du Ciel. Vous devez suivre cette voie, même si ça doit être douloureux.

« Le Père vous appelle. C'est pourquoi j'ai été envoyée vers vous. Vous, en Ukraine, avez été le premier peuple qui m'a été confié. Tout au long de votre longue persécution, persécution que vous n'avez pas perdu la foi, l'espérance et l'amour. J'ai toujours prié pour vous, mes chers enfants, où que vous soyez. (Jaroslav le Sage, fils de Vladimir le Grand, proclama la Vierge Marie reine du peuple ukrainien en 1037, ce qui fait de lui le premier souverain occidental à consacrer son peuple à Marie.)

Source : https ://touteslespropheties.wordpress.com/2022/03/10/hrushiv-en-ukraine/

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut