EnglishEspañolPolskie

Tout, excepté...

le mercredi, 01 mai 1940. Dans En lisant les journaux

Il y a quelques semaines, M. Esdras Minville, directeur de l’École des Hautes-Études commerciales, parlant à un groupe d’hommes d’affaires, au Cercle Universitaire, traçait un portrait fidèle de notre situation économique actuelle. Sa conférence, selon le rapport de La Presse, pouvait se résumer ainsi :

En dépit de la guerre, aucun de nos problèmes actuels ne sera résolu.

Cependant, le conférencier offrait des solutions :

Il faudrait réadapter notre économie politique ; renouveler notre politique de colonisation ; celle de nos exploitations forestières ; réadapter aussi notre enseignement à tous les niveaux ; créer un centre d’études et de recherches économiques ; continuer l’inventaire de nos ressources naturelles.

De l’argent nécessaire pour faire tout cela, et de réforme monétaire, pas question. Il n’y a pas de problème d’argent, du moins pas pour les salariées des Hautes-Études de Montréal. Rappelons, en passant, que Beaudry Leman est membre du conseil de direction de cette institution que vous et moi soutenons en partie de nos deniers pour former notre élite diplômée.

1er mai 1940 page 7, 1940_05_No12_P_007.doc

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut