EnglishEspañolPolskie

Notre communisme

le mercredi, 01 mai 1940. Dans Réflexions

Le communisme est défendu.

Pourquoi ?

Parce qu’il méprise la personne humaine, supprime la liberté et la propriété individuelle.

Tout ce qui méprise la personne humaine, qui supprime la liberté et la propriété individuelle est défendu.

* * *

Le régime sous lequel nous vivons respecte-t-il la personne humaine ?

Sous notre régime, les hommes meurent de faim en face de montagnes de nourriture. Respect ou mépris de la personne humaine ?

Sous notre régime, les hommes ont froid en face de bois, de charbon et d’électricité. Respect ou mépris de la personne humaine ?

Sous notre régime, les hommes sont nus en face de vêtements de toutes sortes. Respect ou mépris de la personne humaine ?

Sous notre régime, les jeunes gens ne se marient par parce qu’ils n’ont pas d’argent. Respect de l’homme ou de l’argent ?

Sous notre régime, les familles se séparent, les enfants se dévoyent, les femmes pleurent, les pères se tracassent parce qu’ils n’ont pas d’argent. Respect de l’homme ou de l’argent ?

Sous notre régime, on fait des guerres pour vendre les produits. Respect de l’homme ou de l’argent ?

* * *

Le régime sous lequel nous vivons protège-t-il la liberté individuelle ?

Sous notre régime, pour garder son emploi, il ne faut plus dire ce qu’on pense. Protection de la liberté ou de la dictature ?

Sous notre régime, pour faire de l’argent, il faut mentir ou voler, c’est-à-dire vendre sa conscience. Protection de la liberté ou de la finance ?

Sous notre régime, les gouvernements, promoteurs du bien commun, servent les exploiteurs du peuple. Protection de la liberté ou de l’esclavage ?

* * *

Le régime sous lequel nous vivons protège-t-il la propriété individuelle ?

Sous notre régime, on fait vendre sa terre et sa maison pour payer ses taxes. Expropriation déguisée.

Sous notre régime, la moitié de la population sue pour faire vivre l’autre moitié. Expropriation du travail, propriété des travailleurs.

Sous notre régime, on exploite le commerce, l’industrie pour nourrir les banques. Expropriation de l’initiative privée.

* * *

Notre régime ne respecte donc pas la personne humaine. Il ne protège pas la liberté ni la propriété individuelle.

Notre régime est donc défendu au même titre que le communisme.

Avoir peur du communisme qui menace, c’est bien ; mais, en même temps, tolérer un régime qui nous étouffe, c’est illogique.

Crier contre le communisme qui pourrait venir, c’est prudent. Mais, en même temps, laisser faire le régime sous lequel nous vivons, c’est lâche ou bête.

Gilberte Côté, B.A., L. Ph

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut