EnglishEspañolPolskie

Radio Crédit Social

le dimanche, 01 mai 1938. Dans Cahiers du Crédit Social

Le Crédit Social à la Radio ?

— Oui.

Notre désir intense est de faire connaître à TOUTE la population, le plus tôt possible, cette doctrine si mal présentée par une presse qui n'est pas libre. Nous savons que la logique et le dynamisme social de la philosophie créditiste sont irrésistibles. Mais encore faut-il atteindre le public.

Tous les Créditistes vont certainement se réjouir de voir le message salutaire confié aux ondes porteuses et pénétrer ainsi dans les milliers de foyers qui l'ignorent complètement. Nous en attendons beaucoup, pour peu que nous puissions tenir.

Aurons-nous une série d'émissions régulières ? La réponse est entre vos mains. Nous donnons un premier quart d'heure au poste CKAC le vendredi 6 mai, à six heures et quarante-cinq du soir (heure avancée) ; une seconde fois la semaine suivante, donc le 13 mai, à la même heure. Que nombreuses viennent les oboles, même si chacune n'est pas grosse, et l'on pourra annoncer une continuation de ces causeries.

Ce ne sont pas les gros intérêts financiers qui nous aideront dans la grande croisade libératrice, pas plus à la radio qu'autrement. Ce sont vos sous groupés ensemble, vos petits sacrifices ajoutés aux petits sacrifices de tous ceux et celles qui comprennent notre idéal, qui financeront cette nouvelle forme de propagande créditiste et en détermineront l'étendue.

Le poste charge $40.00 pour un quart d'heure. C'est assurément une somme considérable pour un temps si court. Mais si les amis de la cause, si le grand public auquel est destiné le message de la délivrance, savent en apprécier la valeur, nous devrions trouver assez de contributions, fussent-elles faites de 10 sous, pour en assurer la continuation. Que chacun et chacune se fassent un devoir de répondre à cet appel.

Qu'on ne se fatigue pas d'entendre parler de sacrifices. Les conditions inhumaines dont nous souffrons ne sont pas le fruit de la vertu des hommes. Pour les changer, la prédication ne suffit pas, elle doit s'accompagner de l'expiation, de la rédemption ─ travail et sacrifice. Mais si les labours sont pénibles, la moisson sera belle.

Tout ce que vous destinerez à la radio sera affecté à la radio. C'est pourquoi vous voudrez bien adresser ces contributions à l'adresse spéciale ci-dessous. Publication des donations sera faite dans les Cahiers, sauf les cas où les donateurs réclameront l'anonymat. Reçu sera donné pour toute contribution atteignant ou dépassant un dollar.

RADIO CRÉDIT SOCIAL 1657 Est Boulevard St-Joseph, Montréal — Tél. AM. 9434

Aux écoutes, Radio Crédit Social, CKAC, vendredi, 6.45 p.m. (heure avancée),

6 mai et vendredis suivants.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut