EnglishEspañolPolskie

Pour les Journalistes

le jeudi, 01 octobre 1936. Dans Cahiers du Crédit Social

De la brochure du Révérend Père Lévesque, “Crédit Social et Catholicisme,” page 21 :

“On peut être magnifiquement social sans être socialiste. Tel est le cas des Créditistes. À ce propos, dénonçons en passant l’expression “Crédit-Socialistes” dont certains journaux se servent, peut-être à dessein, pour désigner les partisans du système de Douglas. Pareille appellation nous semble injuste, tendancieuse, ou pour le moins équivoque. Le terme Créditiste est de beaucoup préférable,”

C'est juste. Avec moins de parti-pris, les journaux disaient bien Actionnistes et non Action-Libéraux ; ils parlent d’Unionistes et non d’Union-Nationalistes. Dit-on : le gouvernement Front-Populariste de France ? Allons donc ! Écrivons donc : Créditistes, gouvernement Crédit Social ou, si vous préférez, gouvernement du Crédit Social, ce qui n’est pas plus long à lire et beaucoup moins atroce que gouvernement Crédit-Socialiste.

Un peu plus de français ne nuira pas à votre cause, même si elle est mauvaise.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut