EnglishEspañolPolskie

Parce que ça va mal aujourd’hui, allons Vers Demain !

le mardi, 01 mars 2022. Dans Crédit Social

Comment vous sentez-vous en 2022 ? Dites-vous « Ça va mal », ou pouvez-vous affirmer que « Tout va très bien » ? Malheureusement c'est la réponse « Ça va mal » qui risque de l'emporter sur l'autre.

Pourtant, en 2022, dans nos sociétés hyper-développées, nous devrions nous sentir bien et en sécurité.

Si nos grands-parents avaient pu imaginer le progrès que nous allions atteindre en 2022, ils nous auraient dit : « Nous avons gagné notre pain à la sueur de notre front, mais pour vous, chers petits-enfants, ce sera la vie facile, presque le paradis terrestre ! »

Euh !... la vie facile ?… le paradis terrestre ?… Excusez-moi, est-ce ainsi que vous décririez la vie en 2022 ?

Au contraire, ce que nous entendons ce sont des plaintes, des lamentations : ça va mal ; l'année 2022 m'inquiète, je ne sais pas ce qui va arriver ; la vie est chère ; etc. etc.

Pourquoi, en 2022, l'être humain ne se sent-il pas libre et en sécurité ? La société est-elle devenue incapable de combler ses besoins ?

Nous devrions être dans la société des loisirs : ça ne veut pas dire être écrasé toute la journée devant la télé, ça veut dire être en mesure de choisir un travail libre, un travail créatif, chacun selon ses talents et ses aspirations ; et surtout, en étant totalement dégagé du souci du lendemain.

La société des loisirs verrait fleurir un monde de découvertes de toutes sortes, de grands artistes, de vie dans l'harmonie.

Les loisirs…. l'harmonie… vous rêvez, nous en sommes bien loin : loin de la vie facile et du paradis terrestre. Quand pourrons-nous enfin dire « Tout va très bien » ?

Louis Even en 1939

En septembre 1939, après 10 années de crise économique, la deuxième guerre mondiale était déclarée. Plusieurs personnes ont dû dire : ÇA VA MAL !

Depuis 1934, Louis Even avait commencé à enseigner la Démocratie Économique (le vrai Crédit Social du Major C.H. Douglas qui est une réforme économique et non le parti politique qui lui a usurpé son nom, et encore moins le récent système de contrôle de la Chine communiste). Quand est arrivée la guerre, il n'a pas dit « ça va mal », il a dit : « Nous allons fonder un journal. »

Les gens, en 1939, étaient désemparés, découragés. En 2022, il y a encore des gens qui sont au bord du découragement. C'est pourquoi nous avons décidé de vous montrer comment Louis Even a présenté la première édition du journal Vers Demain, en novembre 1939.

Louis Even s'était engagé à préparer un DEMAIN meilleur ; et une multitude de gens se sont joints à lui.

En 2022, trouverons-nous des gens prêts à s'engager pour que DEMAIN soit meilleur ? La réponse nous appartient, à chacun de nous. C'est notre devoir d'étudier les solutions logiques, mathématiques, de la Démocratie Économique. Nous n'avons qu'à lire les enseignements de Louis Even.

Et si nous décidons que ça va changer, chacun de nous passera à l'action pour faire connaître la Démocratie Économique : renseigner la population, pour créer une opinion publique assez forte pour que les politiciens servent le peuple et non plus les Financiers.

Nous pourrons enfin dire et chanter : « Tout va très bien » et « Qu'il fait bon vivre. »

Lise Rodrigue-Fournier

Vers Demain, 1ière édition, 1er novembre 1939

ON SE PRÉSENTE

« VERS DEMAIN salue le public lecteur.

« Que vient faire ce nouveau venu, VERS DEMAIN, dans un aujourd'hui chargé de désarroi, de haines, de défiances, de désunion, de misères, de mécontentement, de chaos, de désordre ? Est-ce à demain qu'on peut penser au milieu de tant de problèmes qui réclament des solutions immédiates ?

« VERS DEMAIN vient d'abord rappeler qu'au-jourd'hui n'est que le lendemain d'hier et que, si nous nous débattons dans la confusion, c'est, qu'hier l'humanité n'a pas su s'orienter vers un demain qui est devenu l'aujourd'hui.

« Mais constatation, regrets, lamentations ne mènent à rien si l'on continue dans la même passiveté. L'homme est un être raisonnable et libre, mais s'il abdique l'usage de sa raison et de sa liberté il souffre de conditions qui l'atrophient.

« Modestement, mais avec ténacité, VERS DEMAIN visera à former au sein de la masse une élite de plus en plus nombreuse, nous l'espérons, qui, par la réflexion, l'étude et l'action, déterminera de nouveaux courants dans la marche de l'histoire. »

LOUIS EVEN

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut