EnglishEspañolPolskie

Nos Pétitions demandant au gouvernement de créer l'argent du pays

le samedi, 01 mars 2003. Dans Crédit Social

Nos Pétitions demandant au gouvernement de créer l'argent du pays ont été acceptées par le greffier et présentées à la Chambre des Communes

14 533 signatures ont été présentées le 18 février 2003

Et 24 804 autres signatures demandant d'effacer la dette nationale ont été présentées le 21 mai 2002 à la Chambre des communes

Total de 73,433 signatures

Nos remerciements à M. Guy St-Julien, député libéral de l'Abitibi

Ci-dessous un aperçu des textes parus dans le Journal du Parlement :

Chambres des Communes du Canada - 37e Législature, 2e Session

Journaux No 62 (Non revisé) Le mardi 18 février 2003, 10 heures Présentation de pétitions

Conformément à l'article 36 du Règlement, des pétitions certifiées correctes par le greffier des pétitions sont présentées :

— par M. St-Julien. deux au sujet de la dette publique (Nos 372-1115 et 372-1116)

L'Économie M. Guy St-Julien (Abitibi --Baie-James-Nunavik, Lib.) : Monsieur le Président, j'ai l'honneur de présenter aujourd'hui plusieurs milliers de signatures provenant de la province de Québec et du Québec profond :

Les sous-ssignés, résidant au Canada, font remarquer à la Chambre des Communes ce qui suit : à savoir que toutes tentatives du gouvernement pour relancer l'économie et garantir la sécurité économique des Canadiens resteront vaines si le gouvernement fédéral ne reprend pas son pouvoir de créer l'argent sans dettes et sans intérêts pour la bonne marche du pays et le bien-être de tous les citoyens.

Par conséquent les pétitionnaires prient le Parlement de demander au gouvernement de créer l'argent du pays et basent leur demande sur l'abondante production du pays fabriquée par le peuple.

37e Législature, 1ère session - Journaux - No 188 - Le mardi 21 mai 2002, 10 heures

Présentation de pétitions

Conformément à l'article 36 du Règlement des pétitions certifiées correctes par le greffier des pétitions sont présentées :

par M. St-Julien (Abitibi-Baie-James -- Numavik) quatre au sujet de la dette publique (Nos 371-0706 à 371-0709)

PÉTITIONS -- LA DETTE NATIONALE

M. Guy St-Julien (Abitibi-Baie-James-Nunavik, Lib.) :

Monsieur le Président, j'ai l'honneur de déposer une pétition de 24 804 signataires, provenant de plusieurs localités du Québec, qui demandent que le gouvernement du Canada prenne les mesures nécessaires pour effacer la dette nationale, cause première des taxes, des impôts et de la grande pauvreté des peuples.

À chaque année le nombre de signatures s'additionnent. En trois sessions, un total de 73,433 signatures pour effacer la dette nationale, ont été déposées à la Chambre des Communes.

Le 18 février 2003, M. le député St-Julien a pu présenter aussi 14,533 signatures demandant au gouvernement « de créer l'argent pour le pays », après que le greffier des pétitions les ait certifiées correctes. Il ne les acceptait pas avant. L'idée avance. Continuons !

Nous félicitons et remercions monsieur le député Guy St-Julien, pour avoir si bien accompli son mandat de député en se faisant la voix des électeurs auprès du parlement. Quand tous les députés agiront ainsi, les lois seront au service du bien commun.

Gérard Migneault

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut