EnglishEspañolPolskie

La lettre-circulaire hebdomadaire

le vendredi, 01 janvier 1937. Dans Cahiers du Crédit Social

Chaque semaine, l'organisateur-en-chef de la Ligue du Crédit Social de la Province de Québec adresse une lettre-circulaire aux cercles enregistrés. Nous sommes heureux de publier ci-dessous celle du 30 décembre dernier, à cause de la note encourageante qui s'en dégage et des souhaits qu'elle exprime. Ceux de nos lecteurs qui se trouvent dans une ville ou un village où n'existe pas encore de cercle voudront certainement se hâter de combler cette lacune. La page suivante du présent Cahier (page 127) explique comment s'y prendre.

LIGUE DU CRÉDIT SOCIAL DE LA PROVINCE DE QUÉBEC

ADMINISTRATION

Louis Dugal, avocat, président

Lionel Garneau, secrétaire

508, St-François, Québec

ORGANISATION

Louis Even, publiciste

H.-Georges Grenier, organisateur

1368 Notre-Dame Trois-Rivières.

Bien chers Amis du Crédit Social,

L'année se termine ! Pour nous du Crédit Social, nous avons un bilan de plus que les années précédentes à étudier. Le travail effectué dans tout le cours de 1936, mais plus spécialement dans les mois de novembre et décembre, passe à notre actif : pour la Province de Québec seulement, la formation de 53 cercles d'étude répartis entre 46 comtés différents. À noter que nous avons 65 comtés fédéraux dans la Province de Québec.

En plus, nous pouvons compter sur la formation presque immédiate d'environ 40 nouveaux postes ; nous les appelons actuellement cercles en formation. N'est-ce pas encourageant ? Quant à nous, nous voyons nos espérances surpassées rapidement. Et le travail fait à Montréal dans les quinze derniers jours de décembre nous ouvre encore les perspectives les plus inespérées. J'inviterai d'avance tous les bons amis à se préparer à recevoir des nouvelles éclaboussantes !

Il sera encourageant aussi pour chacun de savoir que les autres provinces du Dominion, en particulier la Colombie-Britannique, le Manitoba, et la Saskatchewan ainsi que le Nouveau-Brunswick, élaborent leur travail de propagande du Crédit Social dans le même sens que nous, et que là aussi les Créditistes manifestent beaucoup d'activité et d'enthousiasme. Ils ont pleine confiance de pouvoir passer le programme Crédit Social au Fédéral dans un avenir très rapproché. Le travail fait dans la Province de Québec les stimule et les étonne presque.

Continuons donc notre programme d'étude. Formons de nouveaux cercles d'étude, propageons-nous, multiplions-nous, et 1937 verra l'éclosion d'une multitude de groupes du Crédit Social. La connaissance de ce système va bientôt couvrir toutes les parties du Canada et émerveiller toute la population qui réclamera, d'une seule voix, l'application au fédéral du système monétaire si logique qu'est le Crédit Social.

Tel est mon souhait pour 1937 ; ne me dites pas qu'il est exagéré, mais que nous devons travailler à le réaliser. La prochaine lettre circulaire sera expédiée après les Rois ; le temps des fêtes passé, le travail sérieux recommencera avec entrain et régularité. Bonne et heureuse année à tous, prospérité et succès aux Créditistes !

H.-GEORGES GRENIER, organisateur.

Trois-Rivières, 30 décembre 1936.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut