EnglishEspañolPolskie

Expansion de Vers Demain dans le monde entier

Yvette Poirier le mardi, 01 janvier 2002. Dans Apostolat

Le Crédit Social en Italie

M. Vitale Onorato, d'Italie, est allé tenir une réunion en Sicile. Il y avait 150 personnes, Les Siciliens sont très accueillants et très charitables. M. Onorato leur a parlé du Crédit Social et il leur a donné des circulaires de Vers Demain contre la mondialisation et sur le Crédit Social. Ils étaient très intéressés. Dans son parcourt vers la Sicile, M. Vitale a distribué beaucoup de circulaires sur les routes. Il en a donné à une église dédiée à saint Michel Archange.

M. Vitale Onorato profite des rassemblements pour distribuer des circulaires de Vers Demain. Dans une ville près de Rome, lors d'une imposante manifestation, M. Onorato et son équipe ont distribué 3000 circulaires de Vers Demain. Notre apôtre romain est allé, à la fin du mois de novembre, protester contre la mondialisation, en Allemagne. Il en a profité pour distribuer des circulaires de Vers Demain en allemand.

Un étudiant en économie, de l'Université de Berlin, a lu avec intérêt la circulaire traduite en allemand de « L'île des Naufragés », il en a commandé 1000 copies qu'il va distribuer aux étudiants de l'Université. "Je trouvais, a-t-il dit, qu'il y avait quelque chose en économie qui n'était pas normal."

MM. Frank Kretz et Charles Bardelmann, de France, qui parlent bien l'allemand, se sont mis en communication avec le jeune économiste et ce sont eux qui lui ont envoyé les 1000 circulaires.

Nos apôtres polonais aux États-Unis

Au mois d'octobre, Janusz Lewicki et Jacek Morawa, nos deux apôtres polonais, sont allés faire une tournée d'assemblées aux États-Unis parmi des groupes polonais. Des réunions ont été organisées par des prêtres polonais : deux réunions à Détroit, Michigan, une réunion à Utica, New York, une réunion d'une centaine de personnes à Hartford, Connecticut.

Les deux conférenciers ont aussi tenu d'excellentes réunions à Philadelphie et dans les États de New York et du New Jersey. Ils ont rencontré à New York un prêtre polonais qui est déjà venu à Rougemont confesser les Pèlerins de saint Michel. Il a dit : "Vous avez mis dans le journal Vers Demain et le journal « Michael », un article du Cardinal Stefan Wyszynski de Pologne. Je me suis servi trois fois de cet article pour faire mes sermons."

En pays lointains

M. Christian Burgaud est continuellement à l'apostolat. Il nous a envoyé les rapports de deux semaines d'apostolat avec un total de 231 abonnements. Il parcourt différents départements de la France. Les abonnés en France ont trouvé le dernier journal formidable.

Un homme de la Zambie a reçu une circulaire contre la marque de la Bête, le 666. Il nous a écrit : "Cette circulaire a créé un climat profond dans notre communauté." Il a commandé 2,500 circulaires sur le Crédit Social, contre la mondialisation et la monnaie électronique.

Mlle Evelyne Ward, de l'Irlande, qui est venue deux mois au Canada, est retournée dans son pays le 5 décembre. Pendant son séjour à la Maison Saint-Michel, Mlle Ward a rédigé, pour l'Irlande, une circulaire anglaise de huit pages avec différents articles tirés du journal « Michael », et avec des articles du journal Vers Demain qu'elle a traduits elle-même en anglais. Cette apôtre a posté 200 lettres à des abonnés de l'Irlande pour les inviter à diffuser eux aussi des circulaires. Nous envoyons en Irlande une palette de 100,000 circulaires.

Le Frère Jœl N. Lisondra, des Philippines, est très intéressé par le journal « Michael ». À l'occasion d'activités paroissiales, il a présenté le journal aux paroissiens qui veulent répandre le journal « Michael » et devenir des Pèlerins de saint Michel. Le Frère Lisondra a commandé 4000 circulaires en anglais : 1000 « L'île des Naufragés », 1000 « Comment régler les problèmes financiers des pays », 1000 « Le plan des financiers pour le gouvernement mondial », 500 « Messages de Fatima » et 500 « Le combat de Vers Demain pour promouvoir une meilleure société et une société plus chrétienne ». Le Frère Lisondra veut en donner à des chefs de différentes organisations catholiques. Il nous écrit :

"Par le Crédit Social et le saint Rosaire prié intensément dans chaque foyer, nous allons vaincre le dilemme social de la pauvreté dans notre pays. Nous allons utiliser le journal « Michael » comme un véhicule pour la rééducation, l'information, comme un journal qui circule pour aider à bâtir le Royaume de l'Immaculée et préparer la royauté de Jésus-Christ."

Yvette Poirier

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut