EnglishEspañolPolskie

Des Pèlerins-guerriers à Sept-Iles

Yvette Poirier le mercredi, 01 août 2001. Dans Apostolat

À tous les ans, Benoît Ouellet consacre ses vacances à l'apostolat. Au mois de juin, il a mobilisé trois jeunes pour deux semaines de porte en porte : Dominique Bourdon, Guillaume Rodrigue et Vincent Rodrigue. Ils ont fait la Croisade une journée dans la Beauce, à Saint Prosper et à Ste-Aurélie. Ensuite, ils se sont envolés vers la Côte Nord. La population de la Côte Nord était très accueillante. Les familles les recevaient généreusement pour les couchers et les repas.

Cependant comme il y a toujours des épines à travers les roses, dans certaines paroisses, ils ont été importunés par la présence des Témoins de Jéhovah qui les précédaient dans le porte en porte. Cela rendait les gens plus méfiants pour recevoir les Pèlerins de saint Michel. Mais ces difficultés et ces humiliations n'ont pas abattu nos ardents conquérants. Des gens leur disaient : "Vous reviendrez l'année prochaine. Ça fait trop longtemps que vous n'êtes pas venus. Regardez comment la foi catholique a diminué."

"C'est vrai, dit Benoît Ouellet, quand les catholiques n'occupent pas le terrain, ce sont les sectes qui l'occupent. Nous avons notre part de responsabilité là-dedans. Il faut aller partout, attaquer pour abonner à Vers Demain. Nous retournerons sur la Côte-Nord l'année prochaine."

À Sept-Iles, les résultats ont été très bons, des 18, 19 abonnements par jour, chaque équipe. Les quatre Pèlerins avaient l'avantage d'assister à la messe tous les jours. Des dames ont dit aux jeunes Pèlerins : "C'est donc beau de voir des jeunes qui viennent assister à la Messe, qui prient et qui portent une médaille miraculeuse".

M. Benoît Ouellet et Vincent Rodrigue ont rencontré un homme qui ne voulait rien savoir du mouvement Vers Demain. Voici le récit de Vincent Rodrigue :

"M. Benoît Ouellet a dit à cet homme : « C'est écrit dans l'Évangile : Quand j'avais faim m'as-tu donné à manger ? Ça s'adonne que nous avons faim ! » L'homme a répondu : « C'est beau, vous allez manger ici ». La dame nous a préparé des « hot-dog ». Nous avons expliqué notre cœuvre, ils trouvaient cela bien bon. Ces gens-là étaient des catholiques qui ont changé de religion et sont devenus baptistes. La dame a dit : "Dans notre groupe, la Sainte Vierge n'est pas acceptée, c'est pourtant la Mère de Jésus, pas une femme comme les autres ». Benoît Ouellet a répondu : "Si je vous parlais contre votre mère seriez-vous contente ? La Sainte Vierge, c'est la Mère de Jésus, du Fils de Dieu." La dame s'est tournée vers son mari et lui a dit : "Je te l'avais bien dit que la Sainte Vierge est bonne." À la fin de notre visite, ces gens étaient très contents de nous avoir reçus. Ils ne voulaient plus nous laisser partir ; nous avons prié avec eux. Le bon Dieu peut les convertir. Ils se sont abonnés pour quatre ans au journal Vers Demain."

Dans leur tournée d'apostolat, les quatre gaillards ont recueilli 308 abonnements et récité 152 dizaines de chapelet dans 152 familles.

"Nous avons fait du défrichement, dit Dominique Bourdon, parce que ça faisait vingt ans que les Pèlerins n'étaient pas allés sur la Côte Nord. Nous avons retourné le sol pour semer le Crédit social dans le Nord. Nos sacrifices ont porté des fruits."

Les quatre apôtres de la Côte Nord iront au mois d'août visiter des familles aux Îles de la Madeleine et à l'île-du-Prince-Edouard ; Claude Bourque et André Roy se joindront à eux.

Yvette Poirier

Yvette Poirier

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut