EnglishEspañolPolskie

Congrès de l'année du saint Rosaire

Yvette Poirier le mercredi, 01 octobre 2003. Dans Congrès et sessions

Congrès de grande envergure, congrès d'apôtres, congrès de familles

Nous avons eu un magnifique congrès à la Maison de l'Immaculée, les 30 et 31 août et le 1er septembre. Nous avons fêté dans l'allégresse nos apôtres qui se sont dévoués pour grossir le tirage de notre presse catholique, nos journaux polonais et anglais « Michael », le journal espagnol « San Miguel » et le journal français Vers Demain.

Les Pèlerins de saint Michel font partie de l'Armée de saint Michel, ils s'y engagent tous les jours par leur prière : « Enrôlement sous l'étendard de saint Michel Archange ». Ils ne se battent pas avec des épées d'acier, mais avec le glaive de la vérité, en répandant le journal Vers Demain. Ceux qui prennent 2000 abonnements à Vers Demain font partie des Généraux de l'Armée de saint Michel ; les Colonels prennent 1000 abonnements, les lieutenants-colonels, 500 et plus.

Les Généraux, Colonels et Lieutenants-colonels, parmi les apôtres locaux à temps partiel :

2000, 1000, 500 abonnements

Lionel Bournival 2564

M. Mme Bertrand Gaouette 2518

Janusz Lewicki, Pologne 1879

Mme Simone Gingras 1854

Dominique Bourdon 1652

Mr. Mrs Yves Jacques, E.-U. 1586

Mme Diane Mayer 1079

M. Mme Bernard Roy 1024

Mme Marie-Jacqueline Potvin 1007

Lucie Provençal 902

Daniel Fournier 895

Patrick Tétrault 753

M. Mme Benoît Ouellet 741

Evelyne Clément 682

Michael-Louis Jacques, E.-U. 658

Guillaume Rodrigue 649

Robert Lambert, E.-U. 587

Vincent Rodrigue 562

M. Mme Lucien Parenteau 559

Henri-Louis Blais, E.-U. 532

Gaétan Jacques, E.-U. 528

Mme Micheline Thibodeau 521

Roméo Clément 509

Mathieu Couture 500

M. Lionel Bournival, grand champion des apôtres locaux, a été le compagnon d'armes de M. Bertrand Gaouette dans des tournées d'apostolat de porte en porte en différentes régions. Il sort aussi près de chez lui dans le Témiscamingue. Une fin de semaine, seul, il en a pris 63.

"C'est un privilège du bon Dieu d'aller au porte en porte, a-t-il dit au congrès. Je pense que ceux qui vont au porte en porte, ils vont être récompensés au centuple (par le bon Dieu). Je félicite les jeunes qui font de l'apostolat. Nous avons besoin d'une relève. Les jeunes ont du succès dans l'apostolat par leur grande simplicité d'expliquer les choses. Le bon Dieu aime bien cacher ses grâces dans la simplicité."

Comme d'habitude, M. Bertrand Gaouette a déjà un bon nombre d'abonnements de pris pour la nouvelle année. Peu de temps avant le congrès, il est sorti de nouveau une dizaine de jours dans la région de Shawville et de Cambells Bay, près de la frontière de l'Ontario. Il a recueilli un total de 250 abonnements.

M. Janusz Lewicki, notre responsable de Pologne, vient deux fois par année nous visiter : au Siège de Jéricho du mois de mars et au congrès. Il profite toujours de son séjour parmi nous pour aller faire des tournées d'apostolat avec M. Jacek Morawa, notre missionnaire polonais à plein temps. Peu de temps après le congrès, les deux apôtres polonais partaient pour l'Ouest canadien où ils tiendront des réunions parmi des groupes de langues anglaise et polonaise et visiteront de nombreuses familles.

La famille Yves Jacques

La famille Yves Jacques se distingue par son grand dévouement dans l'Œuvre de Vers Demain. Au congrès, les parents ont été couronnés « colonels de l'armée de saint Michel » ; Michael-Louis et Gaétan, leurs fils, classés Lieutenants-Colonels avec, respectivement, 658 et 528 abonnements.

"Depuis quatre ans, nous a dit Mme Yves Jacques, nous avons une boîte postale pour recevoir les lettres des Américains qui veulent s'abonner à Vers Demain ou commander des circulaires. Cette année, nous avons rempli de nombreuses commandes de circulaires. Depuis le mois de janvier 2003, nous avons posté 300,000 circulaires sur le Rosaire et nous avons reçu environ 500 abonnements."

Comme la famille consacre beaucoup de temps à l'apostolat et que Mme Yves Jacques enseigne à la maison à ses enfants, Mlle Marie Anne Jacques, la nièce de M. et Mme Yves Jacques, et petite-fille de Mme Cécile Larochelle, sera la nouvelle responsable des commandes de circulaires aux États-Unis, elle répondra au téléphone et elle pourra même répondre aux lettres. Après le congrès, Theresa Boulrice est restée à la Maison Saint-Michel pour nous aider pendant un mois.

Il faut être « des ambassadeurs » de Notre-Seigneur Jésus-Christ, nous a dit Yves Jacques, au congrès :

"Autrefois au Québec, nous disions au jour de l'An à toutes les personnes que nous rencontrions : « Bonne, heureuse et sainte Année et le Paradis à la fin de vos jours. » Nous devons souhaiter le Ciel à tous et méditer sur les fins dernières, entre autres sur l'existence de l'enfer. La crainte de Dieu est un commencement de sagesse. Si quelqu'un de notre famille était en enfer, nous serions vraiment malheureux.

"« Loué soit Jésus-Christ, maintenant et à travers tous les siècles ! »> ; C'était par ces paroles que se saluaient les Polonais au lieu de dire : « Bonjour Joseph ! » « Bonjour Marie ! » Dans le temps de Pâques, la personne disait : « Jésus est ressuscité ! » Et l'autre répondait : « Il est vraiment ressuscité. » Alors on se mettait tout de suite en présence du bon Dieu. La conversation était élevée. C'était la haute culture, la culture chrétienne. Aujourd'hui, on nous parle de culture « Pop Rock », expression anglaise. Qu'est-ce que c'est, la culture « Pop Rock » ? C'est la culture du démon. Ça vient de Satan. C'est la culture de la mort. C'est l'avortement, la pornographie, l'immodestie, l'immoralité... Pour combattre cela, il faut être du côté de la culture de la vie. La modestie fait partie de cette culture-là.

"Il faut avoir vraiment la fierté de notre foi. Il faut être un ambassadeur (de Notre-Seigneur Jésus-Christ). Un ambassadeur ne se promène pas (en débraillé). Il se promène en habit, vêtu dignement et (modestement). Ce serait beau de voir un jour au Ciel tous nos enfants. On serait tellement heureux. Pour finir, je recommande à tous nos créditistes de méditer sur les bienfaits du Crédit Social. Si nous pensions aux bienfaits de l'application du Crédit Social, nous aurions envie de faire quelque chose pour apporter le Crédit Social au monde. Et nous devons penser à amener au Ciel avec nous tous nos frères et sœurs...

"Qu'est-ce que ce serait le Crédit Social sans Dieu ? Ce ne serait pas le Crédit Social. Il faut toujours avoir le Rosaire en main et répandre le Crédit Social." — Yves Jacques

Apôtres de la Croisade du Rosaire

M. Yves Jacques a raison : nous devons toujours "avoir le Rosaire en main et répandre le Crédit Social" par l'abonnement à Vers Demain. C'est la Sainte Vierge, qui nous a demandé de la "faire connaître et aimer par la récitation du Rosaire". Notre Croisade du Rosaire de porte en porte est donc une demande expresse de notre Mère du Ciel. Nous devons persévérer dans ce magnifique apostolat. Mme Diane Mayer et Mme Marie-Jacqueline Potvin participent tous les samedis à la Croisade du Rosaire. M. Mme Bernard Roy sont des modèles par leur assiduité à la Croisade du Rosaire tous les samedis.

"Le chapelet, dit M. Bernard Roy, est un fouet contre le démon. Vers Demain est un autre fouet contre les financiers et les communistes. N'essayez pas de séparer le Rosaire du Crédit Social. Tous les deux sont pour la justice, pour la distribution, pour la paix, la protection et la défense de la famille. Le curé de notre paroisse a dit : « il faut que cette année, les catholiques parlent, bougent, agissent parce que plus que jamais les sanctuaires des familles sont attaqués ouvertement par la franc-maçonnerie. » Nous n'avons plus le droit de ne pas parler, de nous cacher. C'est l'heure de l'apostolat ! Tous à l'apostolat !"

Tout de suite à l'action ! Mettons-nous tout de suite à l'action afin d'atteindre notre objectif d'abonnements dans la nouvelle année. La nouvelle année créditiste est commencée le 16 août. Dès le mois d'août, des Pèlerins se sont mis en marche pour atteindre leur objectif d'abonnements.

Du 21 au 24 août, M. Yves Jacques, ses fils, Michael-Louis et Gaétan, et Raymond Boudreau sont allés à Lewiston, Maine. Ils ont recueilli environ 300 abonnements au journal « Michael ». Dans la semaine qui précédait le congrès, Vincent Rodrigue et Patrick Tétrault ont recueilli en deux jours 40 abonnements, dans l'Islet. Ces deux Pèlerins-guerriers ont été couronnés Lieutenants-Colonels : Patrick Tétrault, 753 abonnements ; Vincent Rodrigue, 562 abonnements. Nous aimons souligner aussi Guillaume Rodrigue, Lieutenant-Colonel avec 649 abonnements, Mathieu Couture, 500 abonnements.

À la fête de saint Michel Archange, Mme Simone Gingras, Mme Marie-Jacqueline Potvin, Mme Adrienne O'Donnell, Lucie Parenteau et Yvette Poirier iront dans une tournée d'apostolat en Gaspésie, dans les régions de Matane et Mont-Joli.

M. Benoit Ouellet, M. Patrick Tétrault et M. Émile Daigle sont allés en Nouvelle-Écosse visiter des familles de porte en porte. M. Christian Burgaud est allé tenir les assemblées de St-Georges de Beauce, St-Odilon et Thetford, les 12-13-14 septembre.

M. Lambert Boucher assistait pour la première fois à notre congrès. Il a signé un objectif de 500 abonnements. Il veut se lancer à la Croisade du Rosaire de porte en porte dans sa propre paroisse. Il vient souvent consacrer du temps à Rougemont. Le 16 août, à Lachine, M. Melvin Sickler et M. Boucher ont recueilli 29 abonnements.

Congrès vraiment international

À notre fameux congrès, plusieurs pays étaient représentés : le Mexique par M. et Mme Guillermo Beltrán ; l'Équateur par M. et Mme Carlos Armando Reyes ; la Pologne par M. Janusz Lewicki et par un bon prêtre polonais, professeur à l'université de Lublin ; l'Irlande, par Mlle Evelyn Ward, la France par M. Christian Burgaud. Nos belles familles et nos bons apôtres, du Connecticut et du Massachusetts, sont venus nombreux. De l'Alberta, il y avait Mme Elaine Zvengrowski, de Calgary, M. Lucien Parenteau, de Rivière-à -la-Paix. Nous avions de bons Pèlerins du Nouveau-Brunswick, de l'Ontario et de tous les coins du Québec. Il y avait un bon groupe polonais de Toronto et de Montréal.

Sur la devanture de l'estrade, nous lisions l'inscription suivante :

Suivons le Saint-Père sur les routes de l'apostolat.

Le Rosaire et le Crédit Social mettront fin au scandale de la pauvreté.

ANNÉE EXCEPTIONNELLE EN ABONNEMENTS

C'est notre jeune Plein-temps, Lucie Parenteau, qui a lancé le mot d'ordre de l'année : UNE ANNÉE EXCEPTIONNELLE EN ABONNEMENTS.

"Nous avons, dit-elle, dans l'année qui vient de s'écouler, fait une année exceptionnelle dans la distribution des circulaires. Cette année, nous devons faire une ANNÉE EXCEPTIONNELLE pour l'abonnement à Vers Demain. Il faut faire connaître le journal Vers Demain,

"Monsieur Gérard Mercier nous parlait souvent de la mystique de l'abonnement. « Savez-vous ce que ça veut dire la mystique de l'abonnement ? disait M. Mercier. Mystique veut dire dévotion, culte, ardeur pour une idée, pour un art, pour un travail, pour un apostolat. Celui qui a la mystique de l'abonnement à Vers Demain ne pense qu'à cela. » Pour faire une ANNÉE EXCEPTIONNELLE D'ABONNEMENTS, il faut aller à des tournées d'apostolat de porte en porte."

Les congressistes ont signé avec détermination leurs engagements pour le congrès. Voyez ci-inclus la liste des engagements. Soyez créditistes et courageux, venez ajouter votre concours à cette armée d'apôtres qui se dévouent. Il faut grossir le bataillon pour affronter nos ennemis qui sont de taille : la franc-maçonnerie et le communisme.

Il nous faut 100 colonels pour 100,000 abonnements à Vers Demain. Si Monsieur Mercier vivait, il dirait : Un tel doit augmenter son objectif à 1000 plutôt que 500. Ne mesurons pas les sacrifices que nous nous imposons. Lançons-nous tout de suite à l'apostolat. N'attendons pas que l'hiver commence.

Conversion ! Conversion ! Pénitence ! Pénitence ! Prières ! Prières ! Action ! Action ! Finis les amusements de toutes sortes ! Laissons de côté les mondanités. Donnons tous nos temps libres. Entre créditistes, nous devons nous rencontrer uniquement pour l'apostolat.

Nos apôtres de l'Équateur et du Mexique

Les congressistes ont été enthousiasmés par nos nouveaux apôtres de l'Équateur et du Mexique. M. et Mme Carlos Armando Reyes, de l'Équateur, comprennent l'importance de répandre le Crédit Social dans le monde entier. Depuis le mois d'avril dernier, M. Carlos Reyes est le rédacteur de notre nouveau journal espagnol « San Miguel ». Avec un journal espagnol, nous pouvons atteindre les gens de l'Amérique du Sud, de l'Amérique Centrale, de l'Espagne. Il y a aussi de nombreux citoyens de langue espagnole aux États-Unis. Il y a 300 millions d'Espagnols à travers le monde.

"Nous avons la joie de lire les écrits de Louis Even, a dit Carlos Reyes. Nous sommes tous appelés à travailler à la vigne du Seigneur. En travaillant dans Vers Demain, c'est une manière de travailler à la vigne du Seigneur et d'arriver au Royaume de Dieu."

Le 6 septembre, M. et Mme Guillermo Beltrán et Mme Carlos Reyes ont participé à la Croisade du Rosaire de porte en porte dans le Nouveau-Bordeaux, à Montréal : Mme Patricia Beltrán et Marcelle Caya, 50 abonnements ; Mme Carlos Reyes et Lucie Parenteau, 42 ; M. Guillermo Beltrán et Benoît Ouellet, 16 ; Mme Micheline Thibodeau et Diane Guillemette, 32, M. Melvin Sickler et M. Christian Burgaud, 43 abonnements. Nos Pèlerins visiteurs ont été enchantés de leur journée d'apostolat. Ils feront la même chose dans leur pays.

Avant de connaître l'Œuvre de Vers Demain, M. Guillermo et Mme Patricia Beltrán sont allés en mission à Jérusalem, en Belgique et ailleurs. Dans leurs voyages, ils ont rencontré des indigènes, des immigrants très pauvres, des gens qui souffrent beaucoup. ils auraient voulu les aider. Voici des paroles de Mme Beltrán :

"Tous ces indigènes, ces pauvres immigrés sont nos frères et soeurs en Jésus-Christ. Nous étions heureux de faire de l'apostolat auprès de ces pauvres gens. Mais en même temps, nous étions attristés de les voir souffrir. Nous nous demandions si cet apostolat était un échec. Les gens nous ont dit : Nous voulons une solution pour régler le problème de la pauvreté. Nous sommes retournés chez nous, au Mexique. Mon mari est toujours bien enthousiaste, bien optimiste. Il a bien confiance à saint Joseph. Il m'a dit : Allons au Canada. Je lui ai dit : Tu n'y penses pas. On ne peut pas aller au Canada. On n'a pas d'argent. — Ne t'inquiète pas, m'a-t-il répondu, le bon Dieu y pourvoira."

Alors qu'ils étaient en visite au Canada, M. et Mme Beltrán ont rencontré M. Pierre Marchildon et M. et Mme Carlos Reyes, à l'église Saint-Jean Baptiste de Toronto. Ils ont vu dans l'église l'image de saint Michel.

"M. Marchildon était très enthousiaste, a dit Mme Beltrán, il parlait sans arrêt. J'ai réalisé lorsqu'il parlait, qu'il apportait la solution pour éliminer la pauvreté dans le monde. Il nous a laissé quatre journaux à lire. Nous avons commencé à étudier cela. Nous avons compris que c'était la solution contre la pauvreté. Alors nous nous sommes dit : À présent nous pouvons retourner voir nos indigènes. Et nous allons leur dire : Nous avons trouvé la solution pour régler le problème de la pauvreté dans le journal « San Miguel ». C'est le Crédit Social qui est la solution pour vous.

"Quand nous sommes revenus à Mexico, nous sommes allés dans un endroit que nous avions visité, il y a 20 ans passés. L'église de cette paroisse est consacrée à saint Michel. Les gens de cet endroit sont très spirituels mais ils ne sont pas instruits. Nous n'avons pas parlé beaucoup. Mais il y a des mots qu'ils ont compris : la justice, la défense de la famille, arrêter la pauvreté. Nous avons recueilli 24 abonnements à $5.00 chacun. Nous avons été très touchés par cela parce que $5.00 représentent pour eux une journée de repas. Ce que j'aime beaucoup de vous, vous êtes un mouvement de familles : le père, la mère et les enfants. Nos trois enfants nous ont dit : N'oubliez pas de nous apporter des bérets et des médailles. Nous aussi nous voulons vous accompagner au porte en porte. Pour terminer, je voudrais dire : Vive Vers Demain ! Vive M. Louis Even ! Vive Mme Côté-Mercier ! Vive le Crédit Social !" – Mme Patricia Beltrán

Monsieur Beltrán, un boute-en-train, est tout feu tout flamme pour l'Œuvre de Vers Demain. Il veut embraser tout le Mexique et l'univers entier. Le lundi avant-midi du congrès, M. Guillermo a exprimé son admiration pour la tenue vestimentaire distinguée et modeste des Pèlerins de saint Michel, aussi bien chez les jeunes que les personnes âgées, et la décence chrétienne chez les dames. Nos deux couples de grands apôtres espagnols sont vraiment les personnes qu'il fallait trouver en Amérique latine pour propager le Crédit Social. Ils sont profondément catholiques et créditistes. Ils aiment l'Œuvre de Vers Demain. Le Mexique et l'Équateur recevront chacun leur conteneur. M. Melvin Sickler ira deux mois au Mexique pour seconder M. et Mme Beltrán dans leur apostolat.

Nous aimerions procurer à nos apôtres espagnols, chacun une automobile « Jetta », encore serviable, si possible « diesel », pour ces deux grandes missions. Connaissez-vous quelqu'un prêt à faire ce cadeau ? Nous parlons de Jetta, parce qu'elle est solide pour affronter les montagnes de l'Équateur et du Mexique. Une autre marque pourrait aussi bien faire l'affaire.

Honneur à nos distributeurs de circulaires

Les circulaires à tout vent M. Marcel Lefebvre, notre imprimeur, nous a donné un compte-rendu de la quantité de circulaires imprimées et distribuées dans l'année qui vient de s'écouler. Voici des informations de M. Marcel Lefebvre :

Un total de 31 millions 655 mille 4-pages de Vers Demain ont été imprimés dans l'année qui vient de s'écouler dont 7 millions de la Lettre apostolique du Pape Jean-Paul Il sur le Rosaire. Ces circulaires ont été publiées en six langues : français, anglais, polonais, italiens, espagnols et portugais. 2.5 millions de circulaires de 16 pages sur le Rosaire ont été distribuées dans le Québec. 34 personnes sont venues aider à l'imprimerie.

M. Salvatore Jr Barresi, M. Peter Sacco ont distribué dans leur année 300,000 circulaires dans la grosse ville de Boston. La famille Paul-Émile Julien couvre de circulaires la région de Sudbury et Chelmsford. En France, nous avons aussi de zélés distributeurs de circulaires. M. Ernest Duranceau et son fils couvrent les villes de Limoges, Larochelle, Bordeaux et bien d'autres villes et villages. Ils parcourent les départements de Charente, Dordogne, Gironde, Haute-Vienne, etc. M. Pierre Guillemot distribue des milliers de circulaires dans les rues de Paris. Mme Trappler et Mme Sy inondent l'Alsace.

Mme Lyne Mason, de la région de Midland, Ontario, dépose en arrière des églises des paquets de circulaires, avec la permission des curés. Dans Hamilton et les alentours, Mme Adrienne O'Donnell et Mme Lyne Mason ont déposé des circulaires dans 17 églises. Ces jours-là, elles ont distribué en tout 4000 circulaires et recueilli 10 abonnements.

Famille Guy Rodrigueet les distributeurs

M. Guy Rodrigue a dirigé lui-même des assauts de circulaires dans différentes régions de la province de Québec. Ils étaient 48 à 55 personnes à chaque assaut. Ils sont 109 Pèlerins qui ont participé aux assauts de circulaires dont plusieurs jeunes. M. Guy Rodrigue a fait monter sur l'estrade les distributeurs de circulaires qui étaient présents au congrès. Il y en avait de tous les âges, des familles complètes, le père, la mère et les enfants. Un total de 128,000 journaux ont été distribués dans ces assauts.

"Il faut faire de l'action pour contrecarrer le mal, a dit Guy Rodrigue. À chaque journal que l'on distribue, on dit « Ave Maria ». Imaginez, une ville qui reçoit 50 distributeurs pendant une journée. La route, l'apostolat, c'est notre vocation."

Le 13 septembre, André et Joël Roy, petits-fils de M. et Mme Léopold Soucy, ont invité tous les distributeurs à venir couvrir leur région du Madawaska, Nouveau-Brunswick. ils étaient un bataillon de 75 distributeurs. Deux couples ont fait le porte en porte à Van Buren : Yves Jacques et Guy Rodrigue ont pris 50 abonnements et ils ont fait dire 23 dizaines de chapelet ; Mme Yves Jacques et Mme Guy Rodrigue, 39 abonnements et elles ont fait dire 26 dizaines de chapelet. Repas et couchers ont été fournis à tout ce monde-là par les familles Soucy, Roy et Bernier. Bravo, chers parents et chers jeunes gens ! Que Dieu bénisse vos familles et votre apostolat ! Illuminez le monde entier de la vérité par Vers Demain !

Yvette Poirier

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut