EnglishEspañolPolskie

C'est l'heure de l'Action !

le lundi, 01 janvier 2001. Dans Apostolat, Encycliques et autres documents du Magistère

(Tiré du livre « Les encycliques sont-elles applicables ? » de Marcel Clément. Bélisle éditeur, Québec 1949.)

Le 7 septembre 1947, Sa Sainteté Pie XII a prononcé des paroles que l'on peut dire sans annales dans l'histoire de la Papauté.

« Il n'y a pas de temps à perdre. Le temps de la réflexion et des projets est passé. C'est l'heure de l'action. Êtes-vous prêts ? »

Aucun doute n'est possible sur la nature de l'action dont il s'agit. Le Pape en développait les thèmes dans son discours et la restauration chrétienne de la vie économique y occupe la place centrale. L'heure a sonné de l'action catholique en ce domaine, - et non pas seulement pour l'Italie partiellement paralysée, comme presque tous les pays d'Europe et d'Asie par l'action d'une puissante minorité communiste, mais aussi pour le Canada. La même année, en effet, au mois de juin, le Saint-Père avait adressé à son légat au Congrès marial d'Ottawa les paroles suivantes :

« Nous plaçons notre espérance dans le Canada, plein d'activité et très florissant, pour la tâche si urgente et si grave de tout restaurer dans le règne du Christ, de ramener le monde, hélas ! trop dévoyé à la loi et à l'esprit de l'Évangile et de le rétablir dans l'ordre et la tranquillité tant désirés. »

À l'heure où cette invitation, à la fois si paternelle et si ferme, prend tout son sens dans la société économique, il n'est plus temps de discuter... Il est temps de la comprendre....

En effet, si une flamme brûlante de charité sociale embrasait le cœur des trois millions de Canadiens de la province de Québec, et si l'instauration du règne du Christ dans la vie économique comme dans la vie familiale développait le témoignage historiquement vécu de ses fruits de prospérité temporelle et de bonheur spirituel, on peut croire, que, providentiellement, ce témoignage ne tarderait pas à servir de modèle...

Et c'est alors que la vocation possible de la Nouvelle-France, dans le Nouveau Monde, prend tout son sens sous le patronage providentiel de Saint Jean-Baptiste, le Précurseur.

Or la mission est réelle et les encycliques applicables. La mission, c'est de prouver au monde que l'on peut tout restaurer dans le règne du Christ, même la vie économique.

NDLR - Malheureusement les Marxistes ont contaminé le Canada, à tel point, que la moralité dans l'économique, la politique et la vie familiale, est descendue encore plus bas qu'ailleurs. Oui, notre chrétienté était florissante au Québec en 1949.

Mais quel saccage a été fait chez nous par les Pierre-Elliot Trudeau, René Levesque et leurs confrères marxistes infiltrés dans les postes de commande des gouvernements, des universités, des écoles, des journaux, de la radio et de la télévision ! Leur enseignement pervers a envahi toutes les couches de la société.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut