EnglishEspañolPolskie

Assaut d'abonnements pour honorer Louis Even

Gilberte Côté-Mercier le vendredi, 01 mars 2002. Dans Apostolat

Il est né le 23 mars 1885, il y a 117 ans - nos apôtres se fixeront un objectif de 117 abonnements

Par Gilberte Côté-Mercier

Chaque année, à Rougemont, Maison de l'Immaculée, avec notre grande famille créditiste, nous fêtons l'anniversaire de naissance de notre illustre fondateur, Louis Even. Le 23 mars de cette année 2002, il aurait 117 ans. Louis Even fut un apôtre, un très grand apôtre. Il ne pensait jamais à lui-même, mais toujours à Dieu et à son prochain. Il n'organisait pas sa vie pour sa propre sécurité, encore moins pour son confort. Rien de cela ne le préoccupait. Dehors, toujours dehors, sur la route, au combat pour répandre la lumière de la vérité et le feu de la charité. L'arme du chapelet à la main jusqu'à 90 ans !

Le Crédit Social

Le Crédit Social, une technique aussi géniale et d'une justice aussi parfaite pour tous, qui assure le nécessaire à chacun dans la proportion de l'abondance incommensurable voulue par Dieu, la technique du Crédit social doit bien venir de Dieu lui-même, comme l'abondance sur la terre vient de Dieu. C'est sûrement saint Michel Archange, prince et patron des peuples, c'est saint Michel Archange qui a inspiré le Major Douglas pour qu'il propose un système économique aussi logique, aussi efficace, aussi complet, aussi parfait, sans aucun défaut.

Le Crédit Social est angélique, il est divin. Et la réalisation du Crédit Social sur la terre sera la cause de tant d'admiration de la part des créatures que toute la gloire devra retourner à Dieu. Et nous, nous devrions nous réjouir tout de suite d'être les petits artisans, de petits abonneurs à Vers Demain et distributeurs des circulaires de Vers Demain.

Louis Even disait : "L'homme est l'instrument, Dieu est le pouvoir. Mais il faut que l'homme soit à la disposition de Dieu".

Nous devons commencer par la prière pour que le bon Dieu nous donne le courage de nous lancer pour sa gloire. Mais nous devons partir, nous y mettre, marcher, combattre, ne pas nous lasser. Nous sommes créditistes, oui ou non ? Nous sommes convaincus qu'il faut le Crédit Social ? Eh bien, qu'est-ce que nous attendons pour nous mettre à l'oeuvre ?

La foi, le feu Louis Even lui, aussitôt qu'il a connu cette grande lumière, en 1934, il s'est jeté dans la mêlée. Contre les banquiers, les plus grandes puissances de la terre ! Louis Even s'est dardé, tête baissée, sans connaître l'issue de ses actes, mais se réjouissant d'avoir été choisi par Dieu, et faisant totalement confiance à ce Dieu qu'il adorait. La foi du grand catholique pratiquant, le feu de l'apôtre, ce fut la vie de Louis Even. Nous, n'avons-nous pas assez de coeur pour le suivre, lui qui a ouvert le chemin ?

Pour la fête de Louis Even, le 23 mars prochain, est-ce que chacun de nous ne va pas faire sa petite part pour Vers Demain ? Nous voulons pendant notre Siège de Jéricho qui se déroulera du 17 au 23 mars, déposer une gerbe d'abonnements sur la tombe de Louis Even. Ce Siège de Jéricho sera couronné par notre assemblée mensuelle, le 24 mars, fête de saint Gabriel. Nos apôtres donneront un rapport de leur apostolat.

Combien d'abonnements que toi, mon ami, mais toi-même, combien d'abonnements que tu vas envoyer pour la fête de Louis Even ? Même, viens donc les porter en personne, les abonnements, vient au Siège de Jéricho, vient à la réunion du 24 mars. Nos grands apôtres arriveront avec au moins 117 abonnements pour honorer la naissance de Louis Even, il y a 117 ans. Les autres arriveront avec 80, 50, 30 abonnements. Et tous les abonnés nous enverront au moins 10 abonnements. Fixez-vous tout de suite un objectif digne de vos convictions.

Décide-toi de faire le tour de tes voisins, de tes amis, de tes parents, pour les abonner à Vers Demain. Ils peuvent donner $20 pour une si grande Oeuvre. Et ils recevront Vers Demain pendant 4 ans. Tes amis, ils t'attendent pour s'abonner. Tu serais surpris. Ils se demandent comment il se fait que tu ne les sollicites pas pour l'abonnement.

Au revoir ! Nous t'attendons pour le Siège de Jéricho et pour l'assemblée du 24 mars, à Rougemont, à la Maison de l'Immaculée. L'âme de Louis Even sera avec nous.

Gilberte Côté-Mercier

Apôtres de la Croisade du Rosaire

Un baptisé doit être un apôtre

Pourquoi parlons-nous toujours de l'abonnement à Vers Demain ? Vers Demain reste le véritable instructeur, l'instructeur à domicile, toujours là dans la maison à l'heure qui convient le mieux aux gens. Tout notre travail pivote autour de Vers Demain "organe d'éducation, organe de liaison entre les Pèlerins de saint Michel, organe de pression". Allons de porte en porte visiter les sanctuaires familiaux avec le chapelet et le journal Vers Demain.

"À bien y penser, disait notre regretté Gérard Mercier, un baptisé doit être un apôtre. Ne prenons pas le risque d'avoir trop à expier de l'autre côté pour les péchés d'omission, c'est-à-dire pour le bien que nous avons à faire et que nous n'aurons pas fait."

Apôtres incomparables

M. Melvin Sickler a visité les abonnés de Welland et Niagara Falls pour le renouvellement de leur abonnement à Vers Demain. À Niagara Falls, une journée, il a recueilli 43 abonnements. En trois semaines, il a accumulé un total de 425 abonnements.

Avant leur tournée d'apostolat en Australie, MM. Pierre Marchildon et Jacek Morawa sont allés dans l'Ouest canadien. À Edmonton, Alberta, ils ont tenu deux bonnes réunions le même jour, l'après-midi et le soir, ils ont recueilli un total de 80 abonnements. À Calgary, Alberta, un dimanche, formidable réunion dans la salle paroissiale. Nos deux apôtres de la route ont recueilli un total de 1181 abonnements dans les provinces du Manitoba, Saskatchewan et Alberta.

M. Bertrand Gaouette veut encore être maréchal cette année. Il est allé dans les régions de Pembroke et Fort-Coulonge. Il a recueilli en tout 296 abonnements dans un mois. Il a un objectif de 250 abonnements par mois pour atteindre les 3000 abonnements dans l'année.

La Croisade du Rosaire

Les gens nous attendent. Allez visiter les familles dans vos localités et vous serez surpris des résultats. MM. Camille Fecteau et Jean-Marie Gagnon, de Saint-Odilon de Beauce, ont mis dans leur programme de sortir tous les samedis. Dans leur propre paroisse, le 19 janvier, dans un petit après-midi, ils ont recueilli 19 abonnements ; le 26 janvier, 34 abonnements. Et ils ont récité plusieurs dizaines de chapelet dans les familles. Une dame a dit aux deux Pèlerins ;

"Tout ce que Vers Demain a dit dans le passé se réalise. Vers Demain avait dit dans les années 60 : « Si le gouvernement prend le contrôle du système scolaire confessionnel de la province de Québec, un jour, il enlèvera complètement la religion dans les écoles ». C'est ce qui est arrivé."

Notre Croisade du Rosaire de porte en porte est l'apostolat par excellence pour grossir le tirage de Vers Demain. Mme Simone Gingras, grande Pèlerine de la Croisade du Rosaire, lève de nouvelles apôtres. En six jours de croisade, avec ses compagnes, Mme Simone Gingras a recueilli 101 abonnements, dans la ville d'Ottawa. Et elle a récité des dizaines de chapelet dans plusieurs familles.

Les Philippines

Le Frère Joël N. Lisondra, des Philippines, est très intéressé par le journal « Michael ». À l'occasion d'activités paroissiales, il a présenté le journal aux paroissiens qui veulent répandre le journal Vers Demain et devenir des Pèlerins de saint Michel. Le Frère Lisondra a commandé 4000 circulaires du journal « Michael ». Il en donnera à des chefs de différentes organisations catholiques. Il nous écrit :

"Par le Crédit Social et le saint Rosaire prié intensément dans chaque foyer, nous allons vaincre le dilemme social de la pauvreté dans notre pays. Nous allons utiliser le journal « Michael » comme un véhicule pour la rééducation, l'information, comme un journal qui circule pour aider à bâtir le Royaume de l'Immaculée et préparer la royauté de Jésus-Christ."

Répondons à l'appel Nous devons décider coûte que coûte de donner le maximum de nous-mêmes pour faire échouer le plan des financiers. Si nous ne nous enrôlons pas dans l'armée de la liberté, le gouvernement mondial nous mobilisera bientôt pour ses œuvres de mort, ses oeuvres de haine. Répondons généreusement à l'appel de Mme Gilberte Côté-Mercier, notre incomparable générale d'armée. À l'assaut d'abonnements, tout de suite !

Yvette Poirier

Gilberte Côté-Mercier

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut