EnglishEspañolPolskie

Bien dit, mais...

le mercredi, 01 novembre 1939. Dans Guerre

Paroles de bon sens d’un Américain, M. Ernest T. Weir, président de l’American Iron and Steel Institute, d’après une dépêche de l’United Press, émanée de Pittsburg, le 25 septembre :

"Les États-Unis ne devraient en aucun temps manufacturer des munitions pour les vendre à des pays étrangers, qu’ils soient en paix ou en guerre. Ce n’est pas le genre d’affaires qui doit nous intéresser. J’admets que le présent conflit européen stimule les affaires de la sidérurgie, mais cela ne témoigne pas d’un bon état de santé économique. La guerre ne produit rien de sain ; il y a effondrement quand la guerre se termine et les pertes subies alors sont inimaginables... Les méthodes du vieux continent n’ont produit autre chose que la guerre. Nous pouvons faire beaucoup pour assurer la paix et sauvegarder la démocratie en démontrant au monde que la paix et la démocratie sont possibles en Amérique sans la perte de la sécurité et de la prospérité de notre peuple."

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut