EnglishEspañolPolskie

«Vous ne croyez pas comme il le faudrait en la puissance du Rosaire»

le samedi, 01 mai 2021. Dans Apparitions

Vers Demain a déjà publié en 1978 des méditations sur le Rosaire dictées par la Sainte Vierge à une mystique polonaise, Barbara Kloss, décédée le 15 janvier 1981, à 78 ans. En ces temps difficiles et de confusion, il est plus que jamais approprié de se remettre à la récitation du chapelet, en méditant chacun des mystères de la vie de Jésus et de Marie :

Le don de Ma miséricorde

MarieParoles de Notre-Dame : « Mon Cœur Immaculé accepte tout et il attend. Le premier signe que vous donnez c'est votre estime pour le Rosaire. De cette estime découle la foi dans le Rosaire, dans la puissance du Rosaire, et puis vient l'amour pour le Rosaire. S'il en est ainsi, cela veut dire que mon don est en vous et que vous Me l'offrez, et Mon Cœur en est déjà consolé. Mon Cœur est toujours content lorsqu'il trouve en vos cœurs l'estime, la foi, l'espoir, l'amour.

« Le Rosaire est mon bien. Il est donc haï par ceux qui Me haïssent. Les malheureux !

« Chaque fois que Je suis descendue sur la terre par mon amour et ma pitié pour vous, Je vous ai rappelé le Rosaire. C'était le don de Ma miséricorde.

« Ayez confiance. Le temps est arrivé pour mon Rosaire de devenir votre arme. C'est dans le Rosaire que vous devez me chercher et me trouver. Je suis près de vous. Mon Fils a dit : « Que vos cœurs ne se troublent pas, n'ayez pas peur ! »

Méditation de la voyante : De Jésus on a dit qu'Il a tout bien accompli. Nous pouvons en dire autant de sa Sainte Mère. Tout s'accomplit dans le Rosaire. Nous pouvons retrouver chaque mystère dans notre vie, si nous nous recueillons et si nous réfléchissons bien sur notre vie. Jésus a attribué la bonté à Dieu seul. Mais nous devons aspirer à posséder en nous cette vertu jusqu'à en être complètement ensevelis.

Il est bon, en récitant le Rosaire, de faire les comparaisons suivantes : le Dieu-Homme agit ainsi, de même sa sainte Mère ; le Dieu-Homme souffre ainsi, sa Mère de même. Et moi, quelle est ma place dans ce mystère ? Quelle est la place de ce mystère dans ma vie ?

Unis aux anges

Paroles de Notre-Dame : « Vous ne croyez pas encore comme il le faudrait en la puissance du Rosaire. En récitant le Rosaire, priez pour avoir la foi dans le Rosaire et dans son action.

« Le Rosaire dans les mains des saints fut toujours le même, bien que jadis il ait été plus court. Mais ceux qui le récitaient étaient tout autres. Ils le disaient de toute leur âme ardente, avec l'humilité et la reconnaissance qu'ils devaient à ce psautier de Marie.

« Ils se joignaient ainsi aux anges, et ils étaient sous leur influence. Ils se sentaient tellement unis en une puissante armée luttant contre l'enfer pour obtenir le salut des âmes.

« Ils étaient si fidèles dans ce service pour le Rosaire qu'ils lui consacraient leur meilleur temps. C'est ainsi qu'ils faisaient passer avec amour chaque grain du Rosaire, espérant les retrouver tous dans l'éternité.

« C'est sur eux que se sont vérifiées Mes promesses et les paroles de Mon Fils : « La foi transporte les montagnes ». Les miracles, dans ce temps-là, étaient tellement universels, que pour certains ils pouvaient même devenir une chose commune.

« Et ceux qui ont déjà perdu la simplicité du cœur, dont Satan a assombri la raison et déformé le jugement et la connaissance de la vérité, ces malheureux hérétiques ont rejeté le Rosaire, parce qu'il est le premier obstacle contre la faute et le péché. Et ils sont devenus ennemis.

« Le Rosaire doit regagner son ancienne importance et sa valeur. C'est par le moyen du Rosaire que doit s'accomplir l'unité des nations dans la même foi, et cela doit arriver avant l'accomplissement du monde. Tout cela est dit pour vous et pour tous.

« Et tout cela est en Moi et par Moi, grâce à la puissance du premier mystère du Rosaire dans lequel se trouvent toutes les promesses, car J'ai dit : « Je suis la servante ». Il existe des gens qui ne veulent pas servir, ils ne veulent pas servir ni Moi-même, ni Dieu ni eux-mêmes. »

Le Rosaire donne des ailes

Barbara KlossBarbara Kloss

Paroles de Notre-Dame : « Il faut avoir une confiance sans limites en la puissance du Rosaire. Il faut le considérer non pas comme un fardeau, mais comme un grand don d'amour. À celui qui sait cela, le Rosaire ne pèsera jamais, mais il lui donnera des ailes. »

Méditation de la voyante : La Visitation est une grande fête du Rosaire. La joie du mystère de la Présentation est mêlée à l'amertume des mystères douloureux prédits. C'est l'annonce que le Cœur sera blessé par la douleur.

Toute la raison d'un service parfait tel que Dieu l'exige de ses créatures se trouve dans cet ordre de l'Ancien Testament. Tout cela se trouve dans la seconde partie de ces mystères.

La troisième partie a un but final dont elle est remplie. Ce sont les dons suprêmes de la plus grande Miséricorde de la Sainte Trinité pour la Sainte Vierge, et pour chaque âme élue qui est unie à Elle. Ainsi en est-il dans toute la vie, et ainsi tout doit-il être considéré. Tel est le conseil et la leçon de la Sainte Vierge, pour lesquels vous revenez à Elle, afin que votre joie puisse être complète et que nul ne puisse vous la reprendre.

Voie facile et sûre

Paroles de Notre-Dame : « Je veux toujours vous parler, même si vous ne le voulez pas. J'aime à parler surtout par le Rosaire, pendant le Rosaire et dans le Rosaire. C'est en lui que Je vous parle de ma dévotion suprême pour Dieu, de ma vie, de mes joies, de mes souffrances, de mes prières, de mon travail, et de mon union avec Dieu par l'amour et par la soumission à Sa sainte Volonté.

« Je vous parle des sentiments de mon Cœur, cœur d'une mère, la plus douloureuse, mais qui, au fond de son âme est la plus heureuse, mon bonheur provenant de la possession de Jésus et d'une foi suprême dans la gloire de Dieu.

« Je vous dis alors, en montrant le Rosaire, que cette voie est sûre, infaillible, unique, prédestinée. Elle est accessible à chacun, et par Moi, comme vous le dites, cette voie est "frayée". Les traces de la voie du Rosaire sont fortes et visibles, et quand vous montez cette voie, Moi je marche avec vous, à côté de vous. Pourquoi y a-t-il alors chez vous tant de soucis et de troubles ? Si seulement vous vous décidez à cet acte de volonté, à ce premier effort, je suis cette route avec vous. Vous devez le savoir et vous en souvenir.

« Pénétrez souvent dans les sentiments de mon Cœur. Et maintenant, repassez lentement dans votre pensée tous les mystères depuis mon « fiat » joyeux, à travers le fiat le plus douloureux, jusqu'au plus humble des fiat dans les mystères glorieux, dont la couronne est mon Magnificat constant.

« C'est Mon testament pour vous, mais un testament vivant, car dans les mystères, Je suis toute vivante et présente. J'observe comment vous le recevez, de quelle manière vous agissez, et combien dans chacun de Mes enfants, il y a de Moi et de mon héritage. »

Il détruit l'hérésie

Paroles de Notre-Dame : « Dans la contemplation, mon Cœur s'est enflammé. Aujourd'hui, c'est le premier samedi du mois, et de nouveau Mes enfants se réunissent dans le monde entier. J'en ai beaucoup, beaucoup, et c'est la joie de mon Cœur Immaculé. Je les vois tous : ceux qui, pour la première fois, me donnent leurs premiers samedis, et ceux qui ne veulent pas me les donner, et encore ceux-là qui me les donnaient auparavant mais qui ne veulent plus le faire. »

Méditation de la voyante : De Jésus, on a dit que tout ce qu'il faisait, il le faisait bien. Sa mère, de même. Alors, si vous voulez faire de votre mieux, vous devez imiter le Fils de Dieu et sa Mère en vous unissant à eux. En récitant le Rosaire, il faut se demander :

Que puis-je, de ce mystère, appliquer dans ma vie ? En quoi, dans ce mystère, puis-je m'unir avec Marie et son divin Fils ?

Comment puis-je découvrir ce qui m'est utile dans ce mystère pour que le fruit en soit bon et pour que tout ce que je ferai, je le fasse bien ?

Paroles de Notre-Dame : « Satan a inventé des hérésies pour qu'il n'y ait pas de Rosaires, pour priver les hommes du Rosaire, car chaque mystère du Rosaire détruit l'hérésie. »

Je désire qu'on M'appelle

Paroles de Notre-Dame : « Quiconque m'appelle, Je suis auprès de lui. Ce n'est jamais en vain qu'on me convoque. Je ne viens pas autrement qu'avec une foule de grâces et un grand amour de mon Cœur maternel. Je désire qu'on m'appelle, je désire accorder des grâces. Mon Cœur est rempli d'amour, et c'est pour cela que je vous appelle à dire le Rosaire, et j'insiste pour qu'il soit bien dit. »

Méditation de la voyante : La chose principale est qu'il soit dit avec une foi vive, afin que cette foi soit fortifiée et ranimée dans chaque mystère. La Mère de Dieu veut que notre foi se fortifie et se confirme dans le Rosaire, jusqu'au point qu'il brise les rochers et qu'il fasse des miracles.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut