Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

Les situations d’injustice et de pauvreté Interpellent la conscience de l’humanité

Écrit par Cardinal Marc Ouellet le samedi, 31 décembre 2005. Publié dans Doctrine Sociale

Sous la présidence du Cardinal Ouellet

Son Eminence le Cardinal Marc Ouellet, de Québec, a présidé la commission qui a préparé le message final du Synode des évêques, qui s'est tenu à Rome en octobre dernier, sous le thème de la Sainte Eucharistie. Après avoir été approuvé par les 256 Pères synodaux, ce message a été présenté au Saint-Père. Nous relevons des passages concernant le combat que nous devons mener contre les injustices dans le monde:

«Nous avons rappelé et dénoncé les situations d’injustices et de pauvreté extrême qui prolifèrent partout, mais spécialement en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Toutes ces souffrances crient vers Dieu et interpellent la conscience de l’humanité. Elles nous interpellent.

«... Notre pensée va aussi à ceux qui gouvernent les Nations afin qu’ils assurent à tous, avec diligence, le bien commun, qu’ils soient promoteurs de la dignité de toute personne, depuis sa conception jusqu’à sa fin naturelle. Nous leur demandons de promouvoir des lois qui respectent le droit naturel du mariage et de la famille. Pour notre part, nous continuerons à participer activement à l’effort commun pour créer les conditions durables pour un réel progrès de toute la famille humaine où personne ne manque du pain quotidien.

«Face au Seigneur de l’histoire et à l’avenir du monde, les pauvres de toujours et les nouveaux, les victimes toujours plus nombreuses de l’injustice et tous les oubliés de la terre nous interpellent, ils nous rappellent le Christ en agonie jusqu’à la fin du monde. Ces souffrances ne peuvent pas demeurer étrangères à la célébration du mystère eucharistique qui nous engage tous à œuvrer pour la justice et la transformation du monde de manière active et consciente, forts de l’enseignement social de l’Église qui promeut la centralité et la dignité de la personne.

«Nous ne pouvons pas nous faire d’illusion: c’est à l’amour mutuel et, en particulier, à la sollicitude que nous manifesterons à ceux qui sont dans le besoin que nous serons reconnus comme de véritables disciples du Christ (cf. Jn 13, 35 ; Mt 25, 31-46). Tel est le critère qui prouvera l’authenticité de nos célébrations eucharistiques» (Mane nobiscum Domine 28).

Cet article a été publié par

Cardinal Marc Ouellet

OUELLET Card. Marc, P.S.S.Préfet de la Congrégation pour les évêques
et président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine