EnglishEspañolPolskie

Le «Rosaire aux frontières»

Par Alain Pilote le lundi, 02 octobre 2017. Dans Prières, rosaire et dévotions

Plus d’un million de Polonais réunis pour le chapelet

Rosaire aux frontières 1On peut lire sur l’affiche de l’événement: «Le Rosaire à la frontière – Sauver la Pologne et le monde»

Le 7 octobre 2017, fête de Notre-Dame du Rosaire, un événement exceptionnel a eu lieu en Pologne: plus d'un million de personnes se sont réunis le long de la frontière polonaise pour réciter le rosaire. L’événement, appelé «Rosaire à la frontière» (en polonais Rozaniec do granic), était organisé par la Fondation Solos Dios Basta (Dieu seul suffit, selon les paroles de sainte Thérèse d’Avila), dirigée par deux fidèles laïcs et producteurs de films documentaires religieux, Maciek Bodasinski et Lech Dokowicz (ce dernier est déjà venu à Rougemont, et l’histoire de sa conversion, lorsque saint Michel qui l’a fait sortir du milieu diabolique de la musique techno, a paru dans la revue MICHAEL, la version anglaise de Vers Demain).

L’événement «Le Rosaire aux frontières», qui avait aussi reçu l’appui officiel enthousiaste de la Conférence des évêques catholiques de Pologne, a été un succès phénoménal. Ce sont plus d’un million de personnes qui se sont déplacées, formant littéralement une chaîne humaine priant avec le chapelet en main le long de la frontière polonaise (plus de 2000 milles, ou 3200 kilomètres) au bord de la mer, à la campagne, sur les montagnes, en bateau sur les rivières, à l'intérieur et à l'extérieur des quelques 320 églises et 4 000 zones de prière utilisées pour l’occasion. La journée débutait à 10 heures du matin avec la messe et l’adoration, puis la récitation des 20 mystères du Rosaire (retransmis par la station catholique Radio Maryja).

On peut lire, sur le site internet de l’événement: «Le rosaire est une arme puissante dans la lutte contre le mal, tellement puissante qu’il lui est arrivé à plusieurs reprises de changer le cours de l’histoire et que des milliers de témoignages et de miracles documentés prouvent son efficacité extraordinaire. Marie est la reine de Pologne, elle veille sur nous depuis des générations; elle a toujours été près de nous comme nous auprès d’elle dans les moments critiques de notre histoire. La Mère de Dieu a désigné le rosaire comme recours pour sauver le monde.

«Voilà pourquoi nous croyons que si le rosaire est récité par environ un million de Polonais sur les frontières de notre pays cela pourrait non seulement changer le cours des événements mais aussi ouvrir le cœur de nos compatriotes à l’action de la grâce Divine. La puissante prière du rosaire peut influencer le sort de la Pologne, de l’Europe et même du monde entier. Il suffit de rappeler que Marie demande, presque à chacune de ses apparitions, de réciter fréquemment la prière du rosaire.

«La grande prière est programmée pour le 7 octobre 2017:

«Le jour de la fête de Notre-Dame du Rosaire (décrétée après la grande bataille de Lépante où la flotte chrétienne vainquit la flotte musulmane plusieurs fois plus nombreuse, sauvant ainsi l’Europe de l’islamisation).

«Le premier samedi du mois (pendant lequel on célèbre le Cœur Immaculé de Marie comme elle l’a demandé à Fatima pour sauver le monde).

«L’année du 140e anniversaire de Notre-Dame de Gietrzwald (seule apparition mariale reconnue en Pologne. Notre Dame y demanda de faire pénitence et de réciter quotidiennement le rosaire).

«A l’occasion du centième anniversaire des apparitions de Fatima (grandes apparitions toujours actuelles au cours desquelles Notre-Dame présenta un programme spirituel pour le monde entier).

«Ce jour, nous nous rendrons aux frontières de la Pologne et nous prierons le rosaire. Avec ce rosaire sans précédent nous souhaitons montrer à Marie notre fidélité et notre obéissance, elle qui nous appelle sans relâche à réciter le rosaire. Nous voulons aussi demander pardon et réparer tous les blasphèmes, et les insultes contre le cœur immaculé de la Très Sainte Vierge Marie. Nous souhaitons prier Dieu par l’intercession de Marie pour le salut de La Pologne et du monde.»

Rosaire aux frontières 2

 

La Conférence des évêques catholiques de Pologne, qui a émis le communiqué suivant:

«L'année jubilaire des apparitions de Fatima touche à sa fin. Il y a cent ans, Marie a confié à trois enfants portugais un message de salut: “Priez en réparation des péchés commis contre mon cœur immaculé et récitez le rosaire.” Une manière particulière de réaliser cet appel est l'initiative nationale “Le rosaire aux frontières”. Son but est de réciter la prière du rosaire à l'intention de la Pologne et du Monde entier en rassemblant des personnes tout le long des frontières de notre pays.

«Cet événement aura lieu le 7 octobre de cette année, le premier samedi du mois, jour de la fête de Notre-Dame du Rosaire et à l'occasion de la fin des célébrations du centième anniversaire des apparitions de Fatima, quand, rassemblées aux frontières de notre Patrie, nous réciterons à la même heure les quatre parties du rosaire. Nous demandons à tous les fidèles de se joindre nombreux à cette initiative. Prions ensemble, religieux, personnes de vie consacrée et laïcs, adultes, jeunes et enfants.

«Que les personnes qui ne pourront pas se rendre aux frontières de la Pologne se joignent aussi à la prière du rosaire. Que les familles prient à leur domicile, les malades dans les hôpitaux et les communautés paroissiales dans leurs églises. Nous demandons aux prêtres d'organiser ce jour-là dans les paroisses une prière du rosaire plus solennelle en utilisant le matériel pastoral préparé par la Commission pour le culte divin et la discipline des sacrements de la Conférence des évêques de Pologne.»

C’est Jésus qui avait dit à sainte Faustine Kowalska, la messagère de la Miséricorde divine: «J’aime la Pologne d’un amour particulier, et si elle m’est fidèle, je l’élèverai en puissance et en sainteté. C’est d’elle que sortira l’étincelle qui préparera le monde à mon ultime venue.» (Petit Journal, n°1732). Quel bel exemple la Pologne donne au monde entier, tous les pays devraient s’en inspirer, et ainsi s’accomplira ce que la Vierge Marie avait dit à Fatima en 1917: «À la fin, mon Coeur immaculé triomphera.» v

 

Rosaire aux frontières 3

À propos de

Panier

Dernière parution

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut