Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

La statue de Fatima à Rome

le lundi, 31 juillet 2006. Publié dans Jean-Paul II

1981-2006 - 25e anniversaire de l'attentat contre Jean-Paul II

 statue de Notre-Dame de Fatima
La statue de Notre-Dame de Fatima revenue à Rome. Ce 13 mai 2006, l'Église commémorait le 25e anniversaire de l'attentat perpétré contre le Pape Jean-Paul II, le 13 mai 1981, sur la Place Saint-Pierre.

La statue de la Vierge de Fatima est revenue  à Rome samedi le 13 mai, 2006, jour ou l’on commémore sa première apparition, pour rappeler le 25ème anniversaire de l’attentat de Jean-Paul II sur la Place Saint-Pierre.

Cet événement a été organisé pour rappeler le «lien indissoluble» entre le pape Wojtyla et la Vierge Marie, au point que Jean-Paul II déclara lui-même: «une main a tiré, une Autre Main a dévié la trajectoire», explique l’œuvre romaine des pèlerinages, dans un communiqué envoyé à Zenit.

«Le fait que Jean-Paul II ait voulu donner l’un des projectiles tiré par Ali Agca à la Vierge de Fatima est extraordinaire, ainsi que le fait que ce projectile, comme s’il avait été prévu dans sa composition, se soit parfaitement encastré dans la couronne placée sur la tête de la Vierge» peut-on lire dans le communiqué.

Jean-Paul II avait également offert à la Vierge de Fatima l’anneau que le cardinal Wyszynski lui avait remis.

Le cardinal primat de Pologne est décédé en offrant sa vie pour Jean-Paul II, au lendemain de l’attentat.

Le pape polonais a également béatifié les petits voyants de Fatima Jacinta et Francisco, le 13 mai 2000 et il a dévoilé le 3e secret de Fatima, concernant justement l’attentat dont il a été victime, mais aussi les martyrs de l’Eglise au XXe siècle.

... La statue de la Vierge a été transportée en hélicoptère du Vatican au Château Saint-Ange et, avant de rejoindre la Basilique, elle a effectué une halte de quelques minutes sur le lieu même ou Jean-Paul II fut touché par le projectile.

Une grande fête en l’honneur de Jean-Paul II a eu lieu sur la Place Saint-Pierre.

Du Pape Benoît XVI

Le 14 mai, à Rome, avant l'Angelus, après avoir commenté l'Evangile du jour, le Saint-Père Benoît XVI a rappelé l'attentat perpétré contre S.S. Jean-Paul II en 1981:

Chers frères et sœurs,

... Le recours à l’intercession de Marie, que nous avons particulièrement vénérée hier en rappelant les apparitions de Fatima où en 1917 elle s’est manifestée à plusieurs reprises à trois enfants, les pastoureaux François, Jacinthe et Lucie, est un chemin sûr pour rester unis au Christ, comme des sarments à la vigne.

Le message qu’Elle leur confia, dans la continuité de celui de Lourdes, était un fort rappel à la prière et à la conversion; message véritablement prophétique étant donné le XXe siècle endeuillé par des destructions inouïes, provoquées par des guerres et des régimes totalitaires, ainsi que par de vastes persécutions contre l’Eglise.

Par ailleurs, le 13 mai 1981 – il y a vingt-cinq ans – le Serviteur de Dieu Jean-Paul II a senti avoir été miraculeusement sauvé de la mort par l’intervention d’une «main maternelle», selon ses propres paroles, et l’ensemble de son pontificat a été marqué par ce que la Vierge avait annoncé à Fatima.

Même si les préoccupations et les souffrances n’ont pas manqué, et si des motifs d’appréhension pour l’avenir de l’humanité demeurent encore, ce que la «Dame en blanc» promit aux pastoureaux: «A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera», est réconfortant.

Conscients de cela nous nous tournons maintenant avec confiance vers la Très Sainte Vierge Marie, en la remerciant pour sa constante intercession et en la priant de continuer à veiller sur le chemin de l’Eglise et de l’humanité, spécialement sur les familles, les mamans et les enfants.

(Informations prises sur Zénit.)