EnglishEspañolPolskie

La prière des cinq doigts

le jeudi, 01 mai 2014. Dans Prières, rosaire et dévotions

par le Pape François

Il y a vingt ans, Jorge Mario Bergoglio, alors évêque de Buenos Aires et actuel Pape François, a écrit une prière très simple, «à portée de la main» : une prière sur les cinq doigts de la main.

1. Le pouce est le doigt le plus proche de vous. Donc, commencer par prier pour ceux qui vous sont les plus proches. Ils sont les personnes les plus susceptibles de revenir à nos mémoires. Priez pour les gens qui nous sont chers est un « doux devoir ».

2. Ensuite l’index. Priez pour ceux qui enseignent la foi, ceux qui s’occupent de l’éducation et des soins médicaux. Ils ont besoin de soutien et de sagesse afin qu’ils puissent montrer le droit chemin aux autres. Ne les oubliez pas dans vos prières.

3. Le doigt qui suit est le majeur, le plus long. Il nous rappelle nos gouvernants. Ce sont eux qui dirigent le destin de notre pays. Ils ont besoin de l’aide de Dieu.

4.  Le quatrième doigt est l’annulaire. Bien que cela puisse nous surprendre, c’est notre doigt le plus faible. Il doit vous rappeler de prier pour les faibles, pour ceux qui ont beaucoup de problèmes à résoudre ou qui sont éprouvés par la maladie. Ils ont besoin de vos prières. Nous sommes invités aussi à prier pour les mariages.

5. Et enfin, il y a notre petit doigt, l’auriculaire, le plus petit de tous les doigts, aussi petit que nous devons nous tenir devant Dieu et devant les autres. Le petit doigt est là pour vous rappeler que vous devez prier pour vous-même. Ce n’est que lorsque vous avez prié pour les quatre autres groupes, que vous pourrez le mieux identifier vos besoins et donc prier pour vous.

Panier

Dernière parution

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut