Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

Du premier commandement de Dieu

le vendredi, 20 avril 1888. Publié dans Petit catéchisme de 1888

Catéchisme de Québec — Chapitre trente et unième

*362.— Quel est le premier commandement de Dieu ?

— Le premier commandement de Dieu est: Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.

363.— Comment le premier commandement nous aide-t-il à observer le grand commandement de l’amour de Dieu ?

— Le premier commandement nous aide à observer le grand commandement de l’amour de Dieu en nous ordonnant d’adorer Dieu seul.

*364.— Comment adorons-nous Dieu ?

— Nous adorons Dieu par la foi, l’espérance, la charité et par le culte que nous lui rendons comme au créateur et maître souverain de toutes choses.

*365.— Comment viole-t-on le premier commandement de Dieu ?

— On viole le premier commandement de Dieu:

1. en rendant à un être créé l’honneur qui appartient à Dieu seul;

2. en rendant à Dieu un faux culte;

3. en attribuant à un être créé une perfection qui n’appartient qu’à Dieu.

366.— Est-il permis de faire usage de sorcellerie et de charmes, ou d’ajouter foi aux rêves, aux charlatans, aux diseurs de bonne aventure ?

— Non, cela n’est pas permis, parce que ce serait attribuer à des êtres créés des perfections ou un pouvoir qui n’appartient qu’à Dieu seul.

*367.— Est-ce que l’on pèche contre le premier commandement de Dieu, en péchant contre la foi, l’espérance et la charité ?

— Oui, l’on pèche contre le premier commandement de Dieu, en péchant contre la foi, l’espérance et la charité.

*368.— Comment pèche-t-on contre la foi ?

— On pèche contre la foi:

1. quand on doute volontairement de quelque vérité révélée;

2. quand on refuse de croire ce que Dieu nous enseigne par son Église;

3. quand on rougit de paraître chrétien ou qu’on renonce formellement à la foi;

4. quand on néglige d’apprendre suffisamment la doctrine chrétienne.

369.— Quels sont ceux qui refusent de croire ce que Dieu enseigne par son Église ?

— Ce sont les hérétiques et les infidèles qui refusent de croire ce que Dieu nous enseigne par son Église.

370.— Est-ce une faute grave que de ne pas professer ouvertement sa foi à la vraie Église, quand on l’a intérieurement ?

— Oui, c’est une faute grave que de ne pas professer ouvertement sa foi à la vraie Église lorsqu’on l’a intérieurement, parce que Notre-Seigneur a dit: Celui qui me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père, qui est dans les cieux.

*371.— Sommes-nous obligés de faire souvent une profession ouverte de notre foi ?

— Oui, nous sommes obligés de faire une profession ouverte de notre foi, aussi souvent que l’exigent la gloire de Dieu, notre bien spirituel ou celui de notre prochain: Quiconque, dit Jésus-Christ, me confessera devant les hommes, je le confesserai devant mon père, qui est dans les cieux.

*372.— Quels sont les péchés qui se commettent contre l’espérance ?

— Les péchés qui se commettent contre l’espérance sont la présomption et le désespoir.

*373.— Qu’est-ce que la présomption ?

— La présomption est un espoir téméraire du salut, qui fait qu’on s’autorise de la miséricorde de Dieu pour commettre le péché et différer sa conversion.

*374.— Qu’est-ce que le désespoir ?

— Le désespoir est la perte de l’espérance en la miséricorde de Dieu, quand il s’agit de la conversion et du salut éternel.

375.— Comment pèche-t-on contre l’amour de Dieu ?

— On pèche contre l’amour de Dieu par n’importe quel péché surtout par le péché mortel.