Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

Des indulgences

le vendredi, 20 avril 1888. Publié dans Petit catéchisme de 1888

Catéchisme de Québec — Chapitre vingt et unième

*246.— Qu’est-ce qu’une indulgence ?

— Une indulgence est la rémission totale ou partielle de la peine temporelle due au péché dont on a reçu le pardon.

247.— L’indulgence est-elle un pardon du péché, ou une permission de commettre le péché ?

— L’indulgence n’est ni un pardon du péché, ni une permission de commettre le péché, comme le prétendent des protestants; bien plus, celui qui est en état de péché mortel ne peut gagner aucune indulgence.

248.— Combien y a-t-il de sortes d’indulgences ?

— Il y a deux sortes d’indulgences: l’indulgence plénière et l’indulgence partielle.

*249.— Qu’est-ce qu’une indulgence plénière ?

— L’indulgence plénière est la rémission complète de la peine temporelle due au péché.

*250.— Qu’est-ce qu’une indulgence partielle ?

— Une indulgence partielle est la rémission d’une partie de la peine temporelle due au péché.

251.— Comment l’Église, au moyen des indulgences, remet-elle la peine temporelle due au péché ?

— L’Église, au moyen des indulgences, remet la peine temporelle due au péché, en nous appliquant les mérites du Jésus-Christ et les satisfactions surabondantes de la sainte Vierge et des Saints; ces satisfactions surabondantes forment le trésor spirituel de l’Église.

*252.— Que faut-il faire pour gagner une indulgence ?

— Pour gagner une indulgence, il faut être en état de grâce, et accomplir fidèlement les œuvres prescrites par celui qui l’accorde.