Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

Des commandements de l'Église (suite).

le vendredi, 20 avril 1888. Publié dans Petit catéchisme de 1888

Catéchisme de Québec — Chapitre trente-neuvième

QUATRIÈME COMMANDEMENT DE L’ÉGLISE

*467. Qu’est-ce que l’Église nous ordonne par le quatrième commandement: «Ton Créateur tu recevras, au moins à Pâques humblement»?

— Par ce commandement, l’Église ordonne à tous les fidèles qui ont atteint l’âge de discrétion, de communier au moins une fois par année, dans le temps de Pâques.

468.— Que faut-il entendre par âge de discrétion par rapport à la communion?

— L’âge de discrétion, par rapport à la sainte communion, est celui où un enfant est assez intelligent et assez instruit pour recevoir ce sacrement avec les dispositions nécessaires.

469.— Quel péché commet celui qui néglige de communier dans le temps pascal?

— Celui qui néglige de communier dans le temps pascal commet un péché mortel; car il désobéit à l’Église en matière grave, méprise le plus grand bienfait de Dieu, et scandalise le prochain.

470.— Qu’est-ce que le temps pascal?

— Le temps pascal, d’après la loi générale de l’Église, est le temps qui commence huit jours avant Pâques et finit huit jours après, (mais dans la province de Québec, le Pape permet de le commencer le Mercredi des Cendres).

*471.— Où faut-il faire cette communion pascale?

— Cette communion pascale doit se faire régulièrement dans son église paroissiale, et ceux qui la font dans une autre église doivent en informer leur propre curé.

CINQUIÈME COMMANDEMENT DE L’ÉGLISE

*472.— Quelle obligation nous impose le cinquième commandement de l’Église: «Quatre-Temps, vigiles jeûneras, et le carême entièrement»?

— Ce commandement nous impose l’obligation de jeûner les mercredi, vendredi et samedi de chaque semaine des Quatre-Temps; tous les jours du carême, excepté les dimanches; la veille de Noël, de la Pentecôte, de la Toussaint et de la solennité de l’Assomption.

*473.— Qu’entendez-vous par jours de jeûne ?

— J’entends par jours de jeûne, les jours où l’on ne doit prendre qu’un seul repas principal, auquel il est permis d’ajouter une légère collation.

*474.— Qu’entendez-vous par jours d’abstinence ?

— Par jours d’abstinence, j’entends des jours où l’Église défend de manger de la viande, mais ne défend pas de faire plusieurs repas.

475.— Pourquoi l’Église nous ordonne-t-elle de jeûner et de nous abstenir de viande à certains jours ?

— L’Église nous ordonne de jeûner et de nous abstenir de viande à certains jours, pour amortir nos passions et satisfaire pour nos péchés.

*476.— A quel âge commence l’obligation de jeûner ?

— L’obligation de jeûner commence le jour où l’on a vingt et un an accomplis.

477.— Quelles sont les raisons qui peuvent exempter du jeûne ?

— Les principales raisons qui peuvent exempter du jeûne, sont la dispense, la maladie, un travail pénible; dans le doute on doit demander l’avis d’un confesseur.

SIXIÈME COMMANDEMENT DE L’ÉGLISE

*478.— Qu’est-ce que l’Église nous défend par le sixième commandement: «Vendredi chair ne mangeras ni jours défendus mêmement» ?

— Par le sixième commandement, l’Église nous défend d’user, sans nécessité, d’aliments gras le vendredi et les jours où l’on observe le jeûne.

*479.— Que faut-il observer les jours de jeûne du carême, où l’Église permet de manger gras ?

— Les jours de carême où l’Église permet de manger gras, il faut avoir soin de ne faire qu’un seul repas gras.

480.— Quels sont les jours du carême où on peut manger gras ?

— Les jours du carême où on peut manger gras, sont:

1. les dimanches;

2. les lundis, mardis, jeudis et samedis, excepté le samedi des Quatre-Temps.

481.— Pourquoi l’Église nous ordonne-t-elle de nous abstenir de viande le vendredi ?

— L’Église nous ordonne de nous abstenir de viande le vendredi, pour nous faire faire pénitence le jour où Notre-Seigneur est mort pour nous.

SEPTIÈME COMMANDEMENT DE L’ÉGLISE

*482.— À quoi nous oblige le septième commandement de l’Église: «Droits et dîmes tu paieras à l’Église fidèlement» ?

— Ce commandement nous oblige à payer les dîmes, suppléments, capitations et autres droits autorisés pour les frais du culte divin et pour l’entretien des pasteurs.