Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+

Conversation entre deux bébés dans le ventre de leur mère

le dimanche, 01 mai 2016. Publié dans Église catholique romaine

JumeauxDes jumeaux dans le ventre de leur mère ont une conversation intéressante:

– Tu crois vraiment qu’il y a une vie après la naissance?

– Oui, bien sûr! C’est évident pour tous qu’il y a une vie après la naissance. Nous sommes en train d’être fortifiés et préparés pour ce qui nous attend là dehors.

– C’est vraiment stupide! Il ne peut y avoir aucune vie après la naissance. C’est de la fantaisie. Comment penses-tu que cette vie pourrait être?

– Eh bien! je ne connais pas les détails, mais je crois qu’il y aura plus de lumière, qu’on marchera certainement et qu’on mangera avec nos bouches.

– Quelle blague! C’est n’importe quoi! Il est impossible de marcher et de manger avec nos bouches. C’est ridicule, on a nos cordons ombilicaux qui nous nourrissent. Ecoute-moi: c’est impossible qu’il y ait une vie après la naissance, parce que notre vie est dans le cordon ombilical et que ce cordon est relativement court.

– Je suis sûr que c’est possible. Tout sera simplement différent. Je peux l’imaginer.

– Tu dois bien savoir que personne n’est jamais retourné d’ici. C’est certain que la naissance, c’est la fin de la vie. Et qu’est-ce que la vie au fait? Juste une incessante souffrance, ici, dans le noir.

– Non, non, je ne sais pas exactement comment notre vie sera après la naissance. Mais, de toute façon, on verra finalement notre mère et elle veillera sur nous.

– Quoi? Tu crois en maman? Où pourrait-elle bien être?

– Elle est toujours autour de nous. On est en elle et c’est grâce à elle qu’on vit. Sans elle, on n’existerait pas.

– C’est de la folie! Je n’ai jamais vu une maman, alors c’est clair que, pour moi, elle n’existe pas.

– Je ne peux pas être d’accord avec toi. Parce que, de temps en temps, quand tout est silencieux, je peux l’entendre chanter et je peux sentir sa main qui me bénit. Je suis persuadé que la vraie vie commence seulement après la naissance.

Parfois, nous sommes comme ces deux bébés dans le ventre de leur mère. Certains d’entre nous doutent de l’existence de Dieu, d’autres non. L’accouchement représente en quelque sorte une petite mort. Après l’accouchement, nous pourrons enfin voir cette personne invisible qui prend soin de nous sans qu’on puisse la voir, qui nous nourrit par son cordon ombilical, nous abreuve d’amour et de joie, parce que nous sommes dans l’obscurité. De même, on se demande souvent s’il y a une vie après la mort. Et si la mort était en fait le début de la vraie vie avec Dieu?