EnglishEspañolPolskie

Orgies dans les écoles du Ministère de l’Éducation

Par Yvette Poirier le dimanche, 01 janvier 2012. Dans Éducation

Endoctrinement nauséabond sur l’homosexualité

Notre-Dame-des-ÉcolesLe groupe régional d’intervention sociale, gais et lesbiennes de la «Chaudière-Appalaches» ont lancé une campagne d’information sur leurs pratiques du vice contre nature. Ils vont dans les écoles pour parler de leurs expériences sodomites et ils ont l’appui des Commissions Scolaires et de la CLSC (Centre Local de Services Communautaires). Ce sont des discussions ouvertes “pour tout individu, écrivent-ils, désirant s’informer sur la diversité sexuelle”. Il est écrit dans leur pamphlet que l’homosexualité n’est pas un péché. Donc, les parents ne doivent pas s’alarmer si leurs enfants s’engagent dans cette voie. Voici ce que nous écrit une Beauceronne:

“Je vous envoie un pamphlet qui a été donné à ma nièce lors de la conférence que les élèves ont eue à l’école. Oui, ils sont venus dans sa classe, un homosexuel et une lesbienne pour leur parler durant 75 minutes environ. Ce cours était obligatoire. Ils ont tout expliqué en détails ce qu’ils faisaient. Le gars se pourléchait les babines toutes les 30 secondes en parlant de ses «cochonneries». La lesbienne a dit qu’elle était “aux deux”, hommes et femmes. Elle a dit aux jeunes filles: “Il y en a probablement parmi vous des lesbiennes, car une fille le sait un peu plus tard, vers l’âge de 25 ans.” Il paraît que c’était dégueulasse au pluriel. Après la conférence, ils ont demandé aux élèves d’écrire leurs commentaires sans mettre leur nom. Alors ma nièce a écrit: “Vous me donnez la nausée, vous êtes des charognes, des sales, des cochons. Je suis écœurée.”

“Bien répondu, n’est-ce pas ? Et ces gens ont l’audace de leur dire que l’homosexualité n’est pas un péché. Je ne vous dirai pas leurs paroles, vous allez perdre connaissance. C’est épouvantable de corrompre la jeunesse comme ça et ça continue au secondaire. Nous sommes rendus loin dans la décadence. C’est complètement l’opposé de l’éducation de nos bonnes Sœurs du temps où j’étais étudiante. Merci mon Dieu d’avoir échappé à ces serpents qui vomissent des ordures.” — Une mère indignée.

Les écoles du Ministère de l’Éducation initient aussi les étudiants dans l’occultisme, Dans une école de Sillery, quartier de la ville de Québec, un cours obligatoire d’hypnotisme a été imposé aux enfants. Les autorités ont eu le culot de fixer ce cours diabolique le 8 décembre 2011, jour de la fête de l’Immaculée Conception. C’est une insulte à la Vierge Marie, la toute pure, conçue sans la tache originelle.

Voilà ce que sont devenues les écoles sans Dieu du Ministère de l’Éducation, des centres d’initiation à la bestialité, à l’immoralité sous toutes ses formes, et des centres d’initiation à l’hypnotisme. Les pauvres enfants et adolescents sont jetés pieds et mains liés dans les égouts de l’impureté et dans le satanisme.

Quand donc cesserons-nous de dénigrer nos institutions enseignantes d’autrefois qui formaient d’honnêtes citoyens et de bons chrétiens ? La pureté était obligatoire dans les écoles et on y enseignait le catholicisme au lieu du satanisme.

Que le Ministère de l’Éducation du Québec avec ses écoles athées et corrompues soit aboli ! Que le Conseil de l’Instruction Publique soit rétabli avec des écoles catholiques où l’intégrité des bonnes mœurs sera à l’honneur, où tout l’ensemble du système scolaire reposera sur le catholicisme !

 

À propos de

Panier

Dernière parution

Sujets

Faire un don

Faire un don

Haut