EnglishEspañolPolskie

La Salette

Par Gilberte Côté-Mercier le samedi, 03 juillet 1971. Dans Religieux

Enregistrer

Mes chers amis,

Aujourd’hui nous vous donnerons des extraits du grand message que la sainte Vierge a apporté à La Salette en France, en 1846. Ce message est reconnu par le pape depuis longtemps. C’est un message terrible; il a été longtemps le plus possible caché et les deux voyants Mélanie et Maximin ont été extrêmement persécutés. C’est que le message que notre Mère du Ciel est venue nous apporter à La Salette montre à nu les péchés d’un grand nombre et stigmatise particulièrement les grands chefs d’État et même chefs d’églises.

Vous trouverez dans Vers Demain de mars au complet le message de La Salette. En voici quelques extraits . La sainte Vierge dit :

Dieu va frapper d’une manière sans exemples. Malheur aux habitants de la terre! Dieu va épuiser Sa colère et personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis. Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence et le démon a obscurci leur intelligence; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr. Dieu permettra au vieux serpent de mettre des divisions parmi les régnants dans toutes les sociétés et dans toutes les familles. On souffrira des peines physiques et morales. Dieu abandonnera les hommes à eux mêmes et enverra des châtiments qui se succéderont pendant plus de 35 ans.

La société est à la veille des fléaux les plus terribles et des plus grands événements; on doit s’attendre à être gouvernés par une verge de fer et à boire le calice de la colère de Dieu. Lucifer, avec un grand nombre de démons seront détachés de l’enfer; ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu. Les démons aveugleront ces personnes de telle manière qu’à moins d’une grâce particulière ces personnes prendront l’esprit de ces mauvais anges. Plusieurs maisons religieuses perdront entièrement la foi et perdront beaucoup d’âmes.

Mes amis, ce n’est pas moi qui parle; c’est la très sainte Vierge à La Salette. Elle continue, la sainte Vierge :

Les mauvais livres abonderont sur la terre et les esprits de ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu. Ils auront un très grand pouvoir sur la nature. Il y aura des églises pour servir ces esprits. Malheur aux princes de l’Église qui ne se seront occupés qu’à entasser richesses sur richesses, qu’à sauvegarder leur autorité et à dominer avec orgueil. Le Vicaire de Mon Fils aura beaucoup à souffrir parce que pour un temps, l’Église sera livrée à de grandes persécutions. Ce sera le temps des ténèbres; l’Église aura une crise affreuse. La sainte foi de Dieu étant oubliée, chaque individu voudra se guider par lui-même et être supérieur à ses semblables.

Dit la sainte Vierge. On le voit bien n’est-ce pas mes amis et la sainte Vierge continue :

On abolira les pouvoirs civils et ecclésiastiques; tout ordre et toute justice seront foulés aux pieds. On ne verra qu’homicides, haines, jalousies, mensonges et discordes, sans amour pour la patrie ni pour la famille. Le Saint Père souffrira beaucoup; je serai avec lui jusqu’à la fin pour recevoir son sacrifice. Les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours. Les gouvernants civils auront tous un même dessein qui sera d’abolir et de faire disparaître tout principe religieux pour faire place au matérialisme, à l’athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices.

On verra l’abomination dans les lieux saints. Dans les couvents, les fleurs de l’Église seront putréfiées et le démon se rendra comme le roi des cœurs. Que ceux qui sont à la tête des communautés religieuses se tiennent en garde pour les personnes qu’ils doivent recevoir parce que le démon usera de toute sa malice pour introduire dans les ordres religieux des personnes adonnées au péché car les désordres et l’amour des plaisirs charnel seront répandus par toute la terre.

Comme c’est triste, on le voit bien mes chers amis. La sainte Vierge dit encore :

Les prêtres, ministres de Mon Fils, des prêtres par leur mauvaise vie , par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les Saints Mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui les prêtres demandent vengeance et la vengeance est suspendue sur leur tête. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles par leur infidélité, leur mauvaise vie, crucifient de nouveau Mon Fils. Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent vengeance et voilà que la vengeance est à leur porte car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple.

Répétons la phrase mes amis, c’est ça qui est le plus triste : Il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple. C’est la sainte Vierge qui a dit ça et elle continue, la sainte Vierge :

Il n’y a plus d’âmes généreuses, il n’y a plus personne digne d’offrir la Victime sans tache à l’Éternel en faveur du monde. La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre. Le sang coulera dans les rues. Le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien, ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable. Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France, ni de l’Italie, parce que l’Évangile de Jésus Christ n’est plus connu. Les méchants déploieront toute leur malice; on se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons.

Aux premiers coups de son épée foudroyante, les montagnes et la nature entière trembleront d’épouvante parce que les désordres et les crimes des hommes percent la voûte des cieux. Paris sera brûlé et Marseille englouti. Plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre. On croira que tout est perdu. On ne verra qu’homicides, on n’entendra que bruits d’armes et que blasphèmes, les justes souffriront beaucoup. Leurs prières, leurs pénitences et leurs larmes monteront jusqu’au Ciel et tout le peuple de Dieu demandera pardon et miséricorde et demandera mon aide et mon intercession.

Alors Jésus Christ, par un acte de Sa justice et de Sa grande miséricorde pour les justes commandera à Ses anges que tous Ses ennemis soient mis à mort. Tout à coup les persécuteurs de l’Église de Jésus Christ et tous les hommes adonnés au péché périront et la terre deviendra comme un désert alors ce sera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes. Jésus Christ sera servi, adoré et glorifié. La charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras droits de la Sainte Église qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus Christ.

L’Évangile sera prêché partout et les hommes feront de grands progrès dans la foi parce qu’il y aura unité parmi les ouvriers de Jésus Christ et que les hommes vivront dans la crainte de Dieu.

Et la sainte Vierge continue à La Salette, mes amis :

J’adresse un pressant appel à la terre. j’appelle les vrais disciples du Dieu vivant et régnant dans les cieux. J’appelle les vrais imitateurs du Christ fait homme, le seul et vrai Sauveur des hommes. J’appelle mes enfants, mes vrais dévots, ceux qui se sont donnés à moi pour que je les conduise à mon divin Fils, ceux que je porte pour ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon esprit. Enfin, j’appelle les apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus Christ qui ont vécu dans un mépris du monde et d’eux mêmes dans la pauvreté et dans l’humilité, dans le mépris et dans le silence, dans l’oraison et la mortification, dans la chasteté et l’union avec Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde.

Il est temps que ceux là sortent et viennent éclairer la terre. Allez et montrez vous comme mes enfants chéris. Je suis avec vous et en vous pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheur. Que votre zèle vous rende comme affamés pour la gloire et l’honneur de Jésus Christ. Combattez, enfants de lumière, vous petit nombre qui y voyez.

C’est la fin du message de la sainte Vierge à La Salette, c’est-a-dire, ce sont des extraits seulement que nous avons donnés mes chers amis. Vous voyez comme nous que les temps sont graves, que la foi a disparue de la terre. Comme c’est triste. Mais la sainte Vierge vient au secours de son Église pour sauver ses enfants. Elle multiplie ses apparitions partout sur la terre et elle demande partout, partout où elle vient elle demande la même chose : qu’on récite le chapelet, qu’on dise le Rosaire; le Rosaire est la chaîne à laquelle on s’accroche pour ne pas périr et cette chaîne elle est tenue par la sainte Vierge qui par cette chaîne nous amène au Ciel et sauvera même la terre.

Saint Dominique a dit : Un jour viendra où la sainte Vierge sauvera le monde par le Rosaire et le scapulaire. Le scapulaire, ah, ça c’est une chose passée de mode. Les robes sont vraiment trop décolletées maintenant pour qu’on porte le scapulaire n’est-ce pas ? Pourtant, le scapulaire nous a été donné comme vêtement par la sainte Vierge elle même dans plusieurs apparitions; à Fatima, le 13 octobre 1917, la sainte Vierge est apparue habillée en carmélite avec le grand scapulaire du Mont Carmel. Aussi, à Lourdes, en 1858 le 16 juillet, la sainte Vierge y est apparue habillée en carmélite avec le grand scapulaire du Mont Carmel. À Garabandal, la sainte Vierge portait dans ses mains et sur elle même le grand scapulaire du Mont Carmel. Et partout elle recommande le scapulaire et Lucie de Fatima dit et répète : Le Rosaire et le scapulaire sont inséparables.

Mes chers amis je vous recommande aujourd’hui, si vous voulez être sauvés même des dangers de la terre mais surtout être sauvés de l’enfer éternel, portez donc votre scapulaire, celui auquel vous avez été reçu après votre Première Communion et si vous n’avez pas été reçus nous organisons nous, du journal Vers Demain, les réceptions dans les églises, comme de raison avec des prêtres autorisés. Nous organisons des réceptions pour le scapulaire et ceux qui ont déjà été reçus vous pouvez le reprendre tout de suite, vous en fabriquez un vous même si vous n’en trouvez pas à acheter; vous fabriquez un scapulaire avec un morceau d’étoffe de tissu de laine tissé non tricoté. Les médailles de scapulaire ne sont pas aussi bonnes que le vêtement. Le tissu, parce que le scapulaire est un vêtement.

Cette causerie est la dernière de la série que nous vous avons donnée pendant des années. Ces programmes nous ont coûté très cher en argent. Nous avons maintenant décidé de nous en tenir au journal Vers Demain et aux circulaires que nous distribuons par millions. Ceux d’entre vous qui lisent le journal Vers Demain savent combien c’est infiniment plus fructueux de lire que d’écouter des programmes de radio. Quand on lit on peut relire, on peut méditer et on peut reprendre le lendemain sa lecture.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut