EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Yvon Nantel

Par Melvin Sickler le samedi, 01 octobre 2016. Dans Homage aux Apôtres décédés

Yvon NantelM. Yvon Nantel, de Toronto, est décédé le 29 octobre 2016, à l’âge de 52 ans. Il s’est donné à plein temps dans l’œuvre des Pèlerins de saint Michel, pendant 14 ans. Il a fait de grandes tournées d’apostolat dans l’ouest canadien et en Ontario avec d’autres Pèlerins à plein temps, puis aux Etats-Unis avec Melvin Sickler, notre pèlerin à plein temps américain.  M. Nantel est même allé en Irlande donner des conférences à des assemblées organisées par Mlle Evelyn Ward. C’était un homme qui aimait discuter, toujours avec le sourire, un bon garçon que vous ne pouviez vous empêcher d’estimer. Il était un excellent conférencier, et les gens aimaient l’écouter parler à nos assemblées de «Michael».

Avec M. Sickler, il a spécialement aidé à  ouvrir les états du Texas et de la Californie à l’Œuvre de «Michael», amenant plusieurs nouveaux membres à notre maison-mère à Rougemont, au Québec, pour assister aux activités. Quand il a quitté la vie de pèlerin Plein-Temps, il est demeuré travailleur local actif dans la région de Toronto pour plusieurs années, donnant presque tous ses samedis à l’apostolat de l’Oeuvre de «Michael». Il payait même une partie du loyer mensuel de notre appartement à Toronto, ainsi que de la nourriture pour les missionnaires à plein temps. Il était un grand supporteur de notre Oeuvre dans la région de Toronto dans ce temps-là, ce que nous pouvons appeler «pilier de l’Œuvre».

C’était un dévot du rosaire et avant de tenir une assemblée, il récitait toujours avec les assistants cinq dizaines du rosaire et il parlait toujours de la nécessité de la prière dans les familles. Il portait toujours le scapulaire du Mont Carmel. Il essayait d’assister à le messe tous les jours. Mais ce qu’il y a de plus important, il a eu la grâce de faire une sainte mort. Il a reçu les derniers sacrements de l’Eglise avec ferveur. Pendant sa maladie, il disait souvent le chapelet de la Miséricorde. Lorsqu’il ne pouvait plus parler, il a pris la main de son père qui s’est mis à réciter le chapelet de la Miséricorde, il rendit l’âme à ce moment. Quelle grâce!  Nous le prierons de nous assister spirituellement, vu qu’il fait partie maintenant de l’Eglise triomphante. Au revoir, jusqu’à ce que nous nous rencontrions de nouveau de l’autre côté du voile.

À propos de

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut