EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Un chef bouddhiste à Montréal

Par Paul-André Deschesnes le mercredi, 01 octobre 2008. Dans Éducation

Le journal La Presse du 29 août 2008 nous informait en manchette que le cours d’Éthique et de Culture religieuse vient de recevoir un appui de taille. En effet, le Dalaï-lama (le chef de la religion bouddhique résidant à Lhasa, capitale du Thibet) est, paraît-il, fortement emballé par le contenu de ce cours ! ! Il compte même faire en octobre 2008 une visite de quelques jours à Montréal et rencontrer les enfants de quelques établissements scolaires.

N’oublions pas que ce cours post-moderne parle entre autres de Bouddha, d’Allah, de Vishnu (religion hindoue) et, bien sûr, du cher Dalaï-lama !!

Lors de son passage, il prononcera une conférence devant les étudiants en éducation qui seront appelés à enseigner le cours d’Éthique et de Culture religieuse. «Les Universités McGill, Concordia, l’Université de Québec à Montréal (UQUAM) et l’Université de Montréal se préparent à recevoir la visite du saint homme», nous dit La Presse du 29 août 2008.

Les grands ténors qui font la promotion de ce cours affirment que le Dalaï-lama va renverser la vapeur, clouer le bec des parents qui menacent de le boycotter et donner au cours d’Éthique et de Culture religieuse toute la crédibilité auquel il a droit.

Devant autant de tapage médiatique peut-on encore affirmer que l’école publique québécoise est vraiment neutre ?

Absolument pas ! !

Nous avons mis à la porte de nos écoles la religion catholique pour la remplacer par toutes sortes de trucs à saveur orientale.

Notre Québec ésotérique semble préférer l’enseignement de gentils gourous maintenant qu’on s’est débarrassé de Jésus-Christ et des curés ! 

À propos de

Dernières circulaires

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Témoignages sessions d'étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut