EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Un beau Noël au Ciel pour Mme Albert Nadeau

Par Thérèse Tardif le vendredi, 01 janvier 2010. Dans Homage aux Apôtres décédés

Madame Albert Nadeau, (Jeanne Gagné) Madame Albert Nadeau, (Jeanne Gagné) de St-Jean Port-Joli, est décédée le premier décembre, à l’âge de 84 ans. Elle était malade depuis plusieurs années. Avec son mari, elle fut une ardente Pèlerine de saint Michel.

M. et Mme Albert Nadeau étaient des sculpteurs sur bois de St-Jean-Port-Joli. Nous leur devons une reconnaissance immortelle pour avoir façonné de leurs mains d’artiste et de nous avoir offert gratuitement: la statue de saint Michel Archange dominant le clocher de la Maison Saint-Michel et protégeant notre terrain et les alentours; la grande statue de l’Immaculée Conception, sur le clocher de la Maison de l’Immaculée; la statue de sainte Bernadette, devant notre grotte de Lourdes; et la magnifique sculpture de la médaille miraculeuse qui orne notre chapelle de la Maison Saint-Michel. Nous leur devons aussi le dessin du majestueux Archange saint Michel sur notre étendard.

Ils avaient un kiosque pour la vente de leurs œuvres d’art. Et madame Nadeau produisait sa bonne part.

statue de saint Michel
En 1972, M. et Mme Albert Nadeau sont venus nous porter la majestueuse statue de saint Michel, installée depuis, sur le clocher de la Maison Saint-Michel. Le grand Archange protège nos maisons et nos terrains.

Toute sa personne reflétait l’artiste qu’elle était. Elle aimait le bien, le beau, le bon, et elle le reproduisait dans ses œuvres avec ses doigts de fée, en y mettant son grand amour puisé dans sa foi catholique profonde.

Une bien grande dame, dans une personne menue, d’une délicatesse exquise, douce, aimable, charitable; un cœur d’or qui ne pensait qu’à donner et à se dépenser pour les autres.

Quand notre Pèlerin à plein temps, Réjean Lefebvre, a appris le décès de cette chère madame Nadeau, il s’est exclamé: «Je ne crois pas que Madame Nadeau ait fait du mal à une mouche dans toute sa vie.»

Monsieur et madame Albert Nadeau avaient fait de leur maison un véritable centre d’accueil des Pèlerins de saint Michel. Nos fondateurs: M. Louis Even, Mme Gilberte Côté-Mercier et M. Gérard Mercier ont été hébergés comme des princes, par eux, des centaines de fois. Et tous les Plein-Temps et même plusieurs Pèlerins à temps partiel ont été reçus maintes et maintes fois par ce couple généreux. Aussi, la plupart des assemblées des Pèlerins de saint Michel, à St-Jean-Port-Joli, avaient lieu dans leur foyer.

Ils étaient de fervents propagandistes du journal Vers Demain, demandant humblement l’abonnement en visitant les familles de porte en porte. Ils abonnaient aussi leurs parents et leurs amis. En un mot, ils furent de solides piliers et porte-flambeau de l’œuvre des Pèlerins de saint Michel dans leur région.

Ils assistaient à nos congrès, à nos Sièges de Jéricho et aux assemblées du mois, à Rougemont, malgré leurs multiples occupations.

Ils ont aimé concrètement l’Oeuvre des Pèlerins de saint Michel, au point de s’user pour elle, tout cela, évidemment, par amour pour le Bon Dieu et le prochain, obéissant ainsi au premier Commandement du Divin Créateur.

statue de l’Immaculée
La grande statue de l’Immaculée a été installée sur le clocher de la Maison de l’Immaculée, le 28 août 1979.

Chère madame Nadeau, nous vous avons aimée, merci de nous avoir soutenus, encouragés, hébergés, nourris, etc. Nous ne pourrons jamais vous oublier, votre doux visage est incrusté dans les murs de nos maisons. Du haut du Ciel, avec des forces et des moyens centuplés, vous serez sûrement heureuse de participer au renouveau prodigieux qui se produit au sein de l’Oeuvre des Pèlerins de saint Michel, en Afrique et ailleurs. Nous vous y invitons fortement.

Dimanche, le 27 décembre, la sainte Messe a été célébrée dans la chapelle de la Maison de l’Immaculée, par M. le curé de la paroisse St-Michel de Rougemont, l’abbé Gérald Ouellette, pour le repos de l’âme de madame Albert Nadeau. C’était l’assemblée du mois, on fêtait Noël avec éclat, des Pèlerins de différentes régions y sont venus, malgré la pluie et les chemins glissants. L’assemblée et la sainte Messe ont été agrémentées par les plus beaux cantiques de Noël, exécutés tout au long de la journée par notre chorale qui s’est surpassée. Invisible, mais plus présente que jamais, madame Nadeau devait participer joyeuse à ces cantiques sublimes et à ces belles activités apostoliques des Pèlerins.

Amour, honneur et gloire !

A Jésus, Rédempteur !

À propos de

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif est la directrice du Journal Vers Demain depuis la mort de Mme Gilberte Côté-Mercier en 2002.

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut