Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 21 au 28 septembre 2017

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

Rolland Joyal, de Sorel-Tracy, décédé le 27 janvier

Écrit par Thérèse Tardif le samedi, 01 février 2014. Publié dans Homage aux Apôtres décédés

Rolland JoyalRolland Joyal, de Sorel-Tracy, est décédé le 27 janvier 2014, à l’âge de 79 ans. Les Pèlerins de saint Michel s’unissent aux prières de la famille pour le repos de l’âme de ce vaillant et fidèle créditiste que fut M. Rolland Joyal, avec qui sa chère épouse Noëlla a partagé une vie d’apostolat et de sacrifices. M. Joyal aimait beaucoup la sainte Vierge. Il a écrit dans ses dernières volontés: Je suis un consacré à Marie, je veux qu’au salon mortuaire et à l’église, qu’on récite le chapelet et qu’on chante de beaux cantiques à Marie.

M. et Mme Joyal ont commencé à suivre le Mouvement de Vers Demain vers l’an 1959, alors qu’ils vivaient à Montréal. Ils assistaient aux réunions heddomadaires, les mercredis soirs, au Buffet de Paris, pour entendre les belles conférences de Louis Even et de Mme Gilberte Côté sur le Crédit Social.

Dans le temps, à Noël, le Mouvement organisait une crèche vivante et faisait le porte en porte, les personnages de la crèche entraient et chantaient les beaux cantiques de Noël avec les familles. La famille Joyal y participait.

Deux ans après ils ont déménagé à Sorel, où ils ont continué à se dévouer pour l’Œuvre de différentes manières. Ils ont ouvert leur foyer aux Pèlerins à plein temps, ils les nourrissaient des semaines de temps, Réjean Lefebvre et Gérard Migneault principalement, afin de leur permettre d’exercer leur apostolat dans la région.

Monsieur Joyal était l’un des plus grands distributeurs de circulaires de Vers Demain du Mouvement. Il en distribuait à profusion dans sa région. Pour sa santé, il allait passer une partie de l’hiver en Floride. Il distribuait des circulaires anglais en bicyclette. Il s’en est fait envoyer 2 palettes, environ 70 000 chaque palette. Il les a tout distribuées.

A la retraite, M. et Mme Joyal venaient passer des semaines aider à la Maison Saint-Michel, elle, à la cuisine et lui, dans tous les travaux, surtout pour l’entretien du grand terrain qu’il tenait toujours propre. Il amenait ses grosses machines.

Monsieur et madame Joyal étaient un couple uni, parce qu’ils priaient. Ils récitaient le chapelet tous les jours. 55 ans de mariage, trois enfants: Christian, Lucie et Jacinthe. Sa Noëlla était près de lui quand il s’est envolé au Ciel. Il était bien préparé. Il était très serein et il lui a dit: «Je serai toujours près de toi.»

«Heureux celui qui a faim et soif de la Justice, car il sera rassasié.»

Cet article a été publié par

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif est la directrice du Journal Vers Demain depuis la mort de Mme Gilberte Côté-Mercier en 2002.