Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 27 avril au 5 mai

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

    ATTENTION!

    La réunion du  23 avril est reporté le 7 mai, après la session d'étude.

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

Protégez vos enfants contre Internet

Écrit par Yvette Poirier le samedi, 01 août 2009. Publié dans Famille

Les parents ignorent tout le mal dont s’exposent leurs enfants en naviguant sur Internet. En 2007, à la demande des autorités policières du Québec une enquête a été faite par des policiers et des experts sur Internet pour voir les dangers auxquels les enfants sont exposés. Ils ont constaté que de nombreux enfants sont invités par des pédophiles à des rencontres. Le Journal de Québec du 18 septembre 2007 donnait un rapport de cette enquête et mettait en garde les parents. Ces jours-là, des policiers ont donné des conférences pour prévenir les parents.

Les crimes sexuels ont augmenté de 57% au Québec en dix ans, de 1996 à 2006. La situation s’aggrave. Une des causes principales de ce malheur est l’influence néfaste d’Internet. Les jeunes qui ont accès à Internet peuvent facilement entrer en contact avec des inconnus qui engagent avec eux une conversation et leur donnent des rendez-vous. L’accès est facile. Si ce n’est pas à la maison, c’est à l’école, à la bibliothèque et chez des amis. Et l’enfant peut tomber dans le piège avant que les parents puissent s’en rendre compte. A l’immoralité s’ajoutent des sites initiant à la sorcellerie, au satanisme et suscitant le mépris de Dieu et de ses lois. Nous aimons publier des extraits du Journal de Québec, mentionné ci-haut:

Étrangers dans la maison

“«La vigilance des parents s’impose. L’Internet laisse les étrangers entrer très loin dans notre intimité, constate un policier. Les sites de ‘clavardage’ et autres chats réservés aux adolescents sont remplis de visiteurs aux intentions plus ou moins tordues. Et les parents doivent faire preuve d’une vigilance constante pour éviter que leurs enfants ne fassent de mauvaises rencontres dans le cyberespace.»

«On ne laisserait pas nos enfants parler à des étrangers dans un parc à 11 heures le soir, mais on leur permet de parler à n’importe qui, n’importe quand sur Internet», déplore le coordonnateur de la lutte à la cybercriminalité de la Sûreté du Québec, le sergent Frédéric Godreau.

«Ce n’est pas vraiment logique; l’Internet laisse les étrangers entrer très loin dans notre intimité», dit-il.

«Beaucoup de parents connaissent l’Internet moins bien que leurs enfants», explique le criminologue d’expérience, Philippe Bensimon.

«C’est difficile pour les adultes de bien superviser leurs enfants, car là où il y a un ordinateur, la pornographie n’est pas loin.

«Quand un parent n’a aucune idée de ce que fait son enfant, de la personne à qui il parle et de ce qu’il regarde, il y a un problème», avertit Frédéric Godreau.

Selon les spécialistes consultés par le Journal, tous les enfants utilisateurs d’Internet sont des victimes potentielles.

«En ligne, les prédateurs parlent à tout le monde, prévient le responsable des cybercrimes à la police d’Edmonton, Randy Wickins. Ils ne font pas de distinctions.»

Le danger des webcams

Le fait de posséder une webcam augmente les risques que courent les jeunes internautes.

«Les prédateurs sont plus portés à approcher des enfants qui ont une webcam car ils veulent les voir bouger, vérifier qu’ils sont vrais», dit le coordonnateur de la lutte à la cybercriminalité à la Sureté du Québec, le sergent Frédéric Godreau.

«Les jeunes ne comprennent pas ce que ça implique que quelqu’un de l’autre côté de l’écran puisse les voir et potentiellement les piéger», ajoute le procureure Diane Hollinshead d’Edmonton, qui s’occupe de cas semblables.

«Une fois qu’une fille envoie une vidéo d’elle un peu explicite, c’est facile pour le prédateur de la faire chanter pour en avoir plus», explique Frédéric Godreau.

… (Des requêtes d’incitation à la débauche) sont fréquentes sur les sites de clavardage réservés au moins de 18 ans. Et ce sont souvent des adultes qui font de telles demandes. Le nombre de cas de leurre pour enfants a été plus que multiplié par trois en deux ans.” — Journal de Québec

Situation aggravée en 2009

Le danger ne touche pas seulement les enfants, les adolescents mais aussi les adultes. De nombreuses familles sont brisées par Internet parce que le mari ou la femme s’est laissé séduire par une autre personne qui demeure parfois à l’autre bout de l’univers.

En 2001, un autre journal du Québec faisait remarquer qu’il y avait 500,000 sites pornographiques sur Internet. «Avec ces quelque 500,000 sites, la toile est devenue la plus vaste bibliothèque pornographique de l’histoire.»

Les pornographes du Net cherchent à brouiller les pistes des internautes distraits en copiant les adresses de sites très populaires et en y apportant des petites modifications, de sorte que la personne par distraction peut tomber sur de la pornographie.

Songeons à l’excellence et au prix de la vertu de pureté. Nous comprendrons l’importance de protéger les enfants et de nous protéger nous-mêmes en fuyant les occasions de péché qui nous exposent à souiller notre âme.

La fuite des occasions de péché

Dans le livre de «L’Imitation de Jésus-Christ» par M. l’Abbé Herbet, il est écrit:

«La fuite des occasions de péché n’est pas moins nécessaire: on sait en effet que les mauvaises compagnies, les lectures dangereuses, les familiarités légères, la sensualité, l’oisiveté, les regards trop libres, les entretiens prolongés seul à seul, offrent de grands dangers pour la vertu. S’y exposer, c’est vouloir se perdre, selon ce que dit l’Esprit-Saint: ‘Celui qui aime le péril y périra’»

Les parents ont une grande responsabilité pour protéger l’âme de leurs enfants contre Internet et contre la télévision. Cette responsabilité s’étend aussi sur l’ensemble de la société qui doit appuyer les parents. Malheur à notre siècle contemporain qui scandalise les enfants et les adolescents en mettant entre leurs mains des instruments dangereux pour leur perdition.

«Quiconque, dit Notre-Seigneur, scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mérite qu’on lui attache une meule de moulin au cou et qu’on le jette au fond de la mer !… Malheur au monde à cause des scandales ! Il est impossible, vu la corruption du monde, qu’il n’y arrive pas de scandale; cependant, malheur à l’homme par qui le scandale arrive ! Si ta main ou ton pied sont pour toi une occasion de péché, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la Vie (éternelle) manchot ou estropié que d’être jeté avec tes deux mains ou tes deux pieds dans le feu éternel. Et si ton œil est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi; mieux vaut pour toi entrer borgne dans la Vie (éternelle) que d’être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne de feu. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits: car je vous le dis, leurs anges aux cieux se tiennent constamment en présence de mon Père qui est aux cieux (Matt. 18; 5 à 10).»

Félicitations aux parents qui ne laissent pas pénétrer Internet ni la télévision dans leur maison pour protéger leurs enfants et toute la famille contre la corruption du siècle.

Cet article a été publié par