EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Prière et apostolat

le mercredi, 01 octobre 2008. Dans Apparitions

Voici des explications de Sœur Lucie de Fatima sur le message de Fatima:

«Le premier pas dans notre apostolat, et la condition nécessaire pour qu’il porte des fruits est notre union avec le Christ par la prière. Avec la prière vocale qui nous place en présence du Christ, et la prière du sacrifice qui nous unit au Christ, et aussi la prière de l’amour par laquelle nous nous abandonnons au Père avec le Christ pour la conversion de tous.

«Jésus-Christ nous a donné l’exemple. Avant de commencer  son propre apostolat dans sa vie publique, Il se retira dans le désert pour prier et faire pénitence, et Il jeûna pendant quarante jours : «Et Jésus rempli de l’Esprit-Saint, quitta les bords du Jourdain pour le désert, où pendant quarante jours, il fut en butte aux tentations du diable, (…) Et il ne mangea rien en ces jours». (Luc 4, 1-2). En outre, l’évangéliste raconte qu’Il s’éloignait des foules qui le suivaient afin de prier dans la solitude.

«Dans la mesure où vous travaillerez à votre sanctification, dans la mesure où vous serez unis à Dieu, vous serez «capables, a dit Lucie de Fatima, d’aider vos frères et sœurs à encore se relever s’ils sont tombés, à retourner au droit chemin s’ils se sont égarés, et à s’approcher de Dieu s’ils se sont éloignés de Lui. Vous serez capables de les aider à surmonter les difficultés, les dangers, les tentations qui les entourent, les séduisent et les font succomber… Bien souvent, les gens sont vaincus et tombent parce qu’ils n’ont personne à leurs côtés qui veulent bien prier et faire des sacrifices pour eux, leur tendre la main et leur aider à suivre une meilleure voie.»

Dernières circulaires

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Témoignages sessions d'étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut