EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Le Président du Pérou consacre son pays au Sacré-Coeur de Jésus et au Coeur Immaculé de Marie

le samedi, 01 octobre 2016. Dans Pérou

Sacré-Coeur de Jésus Coeur Immaculé de Marie

 

Le Président Pedro Pablo KuczynskiLe Président Pedro Pablo Kuczynski

Le 21 octobre 2016, Pedro Pablo Kuczynski, Président du Pérou depuis le 28 juillet dernier, a consacré solennellement son pays, sa famille et lui-même au Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie. Cette consécration, écrite par le groupe «la mission de l’amour de Dieu pour le monde entier», a été faite lors du déjeuner de la prière nationale, tenue au Swissôtel à Lima, en présence des membres de la Chambre et du Sénat. Sur les 21 déjeuners tenus jusqu’ici au Pérou, c’est la première fois que le président du pays y assistait. Voici le texte de cette consecration:

«Moi, Pedro Pablo Kuczynski, Président de la République du Pérou, avec l'autorité qui m'est conférée, je fais un acte de consécration de moi-même, ma famille, ici présente et de ma femme, et la République du Pérou à l'amour et à la protection de Dieu Tout-Puissant, par l'intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie.

«Je mets dans vos mains aimantes mon gouvernement avec tous les travailleurs et les citoyens qui sont sous ma responsabilité. Dieu Tout-Puissant, je vous offre mes pensées et mes décisions en tant que président afin de les utiliser pour le bien de notre pays et de toujours être conscient des Dix Commandements pour gouverner. Je demande à Dieu, par l'intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, d'écouter et d'accepter mon acte de consécration et de couvrir notre pays d'une protection spéciale.

«En faisant cette prière, je demande le pardon de Dieu pour tous les péchés qu'on a commis dans le passé, tous ce qui a été fait dans le passé de la République et toutes les décisions qui ont été prises contre ses commandements et je demande son aide pour changer tout ce qui nous sépare de Lui. Moi, Pedro Pablo Kuczynski, en tant que Président de la République du Pérou, je fais ce serment solennel devant Dieu et devant les citoyens de notre pays aujourd'hui 21 octobre 2016.»

À remarquer que Pedro Pablo Kuczynski n’est pas le descendant d’une vieille famille catholique polonaise, comme son nom pourrait le laisser penser. Son père était un médecin juif allemand qui s’était installé au Pérou pour fuir le nazisme, avec sa femme, une française, Madeleine Godard, descendante d’une famille protestante.

Prenant le nouveau chef de l’État péruvien au mot, Mgr José Antonio Eguren, archevêque de Piura au Pérou, dans une lettre pastorale datée du 24 octobre, se réjouit de cette consécration. Mais ajoute que le président et son gouvernement doivent agir en cohérence avec cette consécration:

«Malheureusement, cela fait déjà plusieurs années que l’on a vu se détériorer les valeurs (de la vie et de la famille) parce que divers gouvernements ont privilégié une politique favorable à l’avortement, sous prétexte qu’il s’agit d’un droit, et en même temps on a installé et développé dans l’appareil de l’État l’idéologie du genre. Ces deux choses sapent le bien commun et les fondements de la famille dans le pays. Malheureusement, le gouvernement actuel a insisté pour poursuivre avec une vision bien précise d’une “modernité” qui semble comporter ces deux choix politiques malgré sa promesse, au cours de la campagne électorale, de défendre la vie humaine et la famille», écrit-il.

Mgr Eguren dénonce ensuite le «divorce» entre ce que pensent réellement les Péruviens et la majorité des moyens de communication sociale, favorables à l’avortement et à l’idéologie du genre, et qui œuvrent à obtenir parmi le peuple «un changement de ses valeurs et de sa vision de la réalité».

Donc, nous félicitons le président du Pérou pour cette consécration, mais souhaitons qu’elle soit aussi le début d’une véritable conversion, et se traduise en gestes concrets et cohérents!

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Panier

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut