Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 21 au 28 septembre 2017

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

  • Congrès des Pèlerins de saint Michel 2017

    Le congrès 2016 des Pèlerins de saint Michel se tiendra les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2017.

    Vous êtes cordialement invité à participer à la semaine d'étude du Crédit Social en français qui se tiendra du 21 au 28 septembre inclusivement.

    Bienvenue à tous!

Pourquoi le diable hait tant la Sainte Vierge

le jeudi, 01 janvier 2015. Publié dans Vierge Marie

Et pourquoi nous devons aimer Marie

Gabriel, Michel et Raphaël rendent hommage à Marie

Les trois archanges Gabriel, Michel et Raphaël rendent hommage à Marie, Reine des Anges, qui a reçu de Dieu la mission d’écraser la tête de Satan.

 

par Sam Guzman

Satan déteste la Bienheureuse Vierge Marie. En fait, depuis plus de deux mille ans, il a fait tout ce qu’il pouvait pour décourager la dévotion à Marie, et même d’en inculquer la haine. Avez-vous remarqué que ce sont les dogmes et dévotions concernant la Sainte Vierge Marie qui suscitent les réactions les plus fortes chez ceux qui rejettent l’Église catholique? Même certains «bons» catholiques semblent mal à l’aise avec la dévotion à Notre-Dame, et ils pensent que les catholiques ne devraient pas trop «exagérer» en vénérant Marie.

Peut-être que vous aussi, vous vous êtes demandé pourquoi l’Église tient la Vierge Immaculée en si haute estime. Peut-être vous êtes-vous demandé pourquoi Dieu a choisi de l’utiliser dans l’œuvre de la rédemption. Aujourd’hui, j’aimerais jeter un coup d’œil à savoir pourquoi le diable hait tant la Sainte Vierge, et pourquoi nous devrions être les chevaliers dévoués de Marie.

Elle t’écrasera la tête

La scène est le jardin d’Éden (ou paradis terrestre). Les personnages sont Dieu, le serpent, Adam et Ève. Le diable a un sourire narquois de triomphe. Il vient tout juste de séduire Ève, et à travers elle, Adam. Oh qu’il est fier de lui-même! Vous pouvez presque sentir l’orgueil démoniaque dans cette destruction, car il a gâché avec succès l’œuvre de Dieu dans Sa création, et entraîné les êtres humains – pour qui Dieu a un amour spécial – dans la mort et la souffrance.

Dieu entre en scène pour nettoyer le gâchis, annonçant la malédiction tragique qui a surgi du péché, mais annonçant aussi le Proto-évangile, la première allusion à l’Évangile et la défaite définitive du diable.

Dieu commence par s’adresser à Satan, lui disant qu’il va manger de la terre pour le reste de ses jours. Puis il révèle quelque chose qui fait Satan grincer des dents d’horreur: sa défaite ultime viendra des mains d’une femme.

«Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Elle t’écrasera la tête, et tu l’atteindras au talon.» (Genèse 3, 15.)

Certaines versions de la Bible écrivent plutôt: «Il t’écrasera la tête...) au lieu d’«elle», dépendamment que le pronom «il» fasse référence à Jésus-Christ, et que le pronom «elle» fasse référence à la Vierge Marie. Mais je vais vous dire un petit secret: cela n’a pas d’importance. Voyez-vous, c’est Jésus qui va écraser Satan au moyen de la Vierge Marie. Marie est l’instrument dont Jésus va se servir pour détruire son antique ennemi. (Et tous les attributs de Marie, y compris son Immaculée Conception, lui ont été donnés en avance par les mérites de Jésus-Christ, précisément parce qu’elle est la Mère de Jésus.)

Alors, pourquoi être vaincu par Marie tourmente tant le diable? Pourquoi Dieu veut-il utiliser Marie pour vaincre Satan? Je vais vous l’expliquer.

«Il renverse les puissants de leurs trônes...»

Le diable hait, je veux dire qu’il déteste le fait que sa défaite ultime viendra des mains d’une humble servante. D’une certaine façon, son cœur orgueilleux pourrait supporter d’être vaincu par Dieu lui-même parce que Dieu est tout-puissant. Mais être écrasé par une petite fille de Nazareth? Cette seule pensée est pour lui absolument humiliante, ça le met complètement fou de rage. Car s’il est une chose que la créature la plus orgueilleuse de toute la création déteste, c’est d’être humiliée.

Satan trouve sa défaite par la Vierge Marie humiliante, parce que Marie est une femme, et que les femmes sont le sexe faible (1 Pierre 3, 7), et il méprise la faiblesse. Il ne désire rien d’autre que de voir les femmes victimes de violence, dégradées et considérées comme de simples objets. Sans compter que la Sainte Vierge est aussi un être humain, et que Satan hait les humains parce que nous avons un corps, et que lui est un pur esprit qui pense que les corps sont dégoûtants. Mais il y a une autre raison, plus profonde, pourquoi Satan déteste être vaincu par Marie: Elle prend sa place dans le Ciel.

Voyez-vous, Lucifer était à l’origine la plus belle réalisation de Dieu. Il était plus beau, plus puissant que toutes les autres créatures que Dieu avait faites. Et comme nous le savons tous, cela lui est monté à la tête. Il était si magnifique, si puissant qu’il a vraiment pensé qu’il pourrait être mieux que Dieu. Les traits définissant Satan sont l’orgueil et l’envie du Tout-Puissant.

Et quelles sont les traits qui caractérisent Notre Dame? Tout d’abord, elle est suprêmement humble. En fait, elle est la plus humble créature qui n’ait jamais existé. Pour chaque once de fierté que le diable possède, Marie a deux fois plus d’humilité. Pour chaque goutte de haine et d’envie amère dans le cœur noir de Satan, le cœur de Marie est rempli de deux fois plus de louanges, d’adoration et d’amour. Pour chaque parcelle de dépravation destructrice dans l’âme du diable, le cœur de Marie est rempli avec plus de pureté et de fécondité. Et par Sa grâce, Dieu a fait d’elle la créature la plus exquise et la plus glorieuse dans tout l’univers – le titre que le diable revendiquait avant sa chute.

De toutes les façons, l’Immaculée est le contraire de Satan. De toutes les façons, elle le remplace au Ciel comme étant la plus belle et la plus pure des créatures, et il le sait. Cet échange divin de Marie à la place de Satan est révélé dans le cantique de louange de Marie, le Magnificat (Luc 1, 46-56):

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!

Il s’est penché sur son humble servante;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles;
Saint est son nom!

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Dans le Magnificat, nous voyons le rôle de Marie dans l’œuvre du salut résumé magnifiquement:

  • L’humilité de Marie: «Il s’est penché sur son humble servante.»
  • L’œuvre merveilleuse de la grâce de Dieu en Marie: «Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom!»
  • Dieu chassant Satan: «Il renverse les puissants de leurs trônes.»
  • Dieu remplace Satan par Marie: «Il élève les humbles.»

Vierge MarieLe pire de tout pour Satan, c’est que son remplaçant dans le Ciel est nulle autre que la Mère du Verbe éternel, Jésus-Christ, dont la passion et la mort ont racheté l’humanité que lui Satan avait travaillé si fort pour détruire. Le «oui» de Marie à Dieu défait la désobéissance d’Ève, ouvrant la voie à l’œuvre salvifique de Jésus, le Nouvel Adam. La faiblesse même d’Ève que Satan avait méprisée était remplacée par l’humble obéissance de Marie, une obéissance à la volonté de Dieu qui l’a rendue puissante au-delà de toutes limites.

C’est le plan de Dieu pour la défaite de son ennemi. C’est l’humiliation de Satan et sa perte.

Au cas où vous ne l’auriez pas réalisé, Satan vous hait. Son envie amère et sa jalousie lui inspire de détruire la création de Dieu, de l’entraîner en entier dans les abîmes de l’enfer. Il ne désire rien d’autre que de vous voir vous, créé à l’image de Dieu, se joindre à lui dans les flammes éternelles de l’étang de feu, car la souffrance aime avoir de la compagnie.

Mais n’ayez pas peur. L’antique serpent est impuissant contre la Vierge Immaculée, car dans le plan de Dieu, elle est l’instrument que Jésus va utiliser pour humilier et démolir Satan. Voulez-vous écraser la tête du diable dans votre vie? Voulez-vous vous rendre en toute sécurité au Ciel, votre demeure éternelle, à travers les épreuves, les tentations et les tempêtes? La réponse est simple: faites appel à Marie. Aimez-là, soyez son serviteur dévoué. Soyez son chevalier, son défenseur, son apôtre. Consacrez-vous à elle totalement et complètement, car rien de ce qui lui appartient ne sera perdu. Comme l’a dit saint Jean Damascène de façon si belle: «Être consacrée à toi, ô Vierge sainte, est un bras de salut que Dieu donne à ceux qu’il veut sauver.»

Satan est déchaîné, causant autant de ravages qu’il le peut, parce qu’il sait que son temps est compté. Il a peur et il est en colère, car il sait qu’un jour, très bientôt, il sera écrasé par la femme qui le fait trembler de peur, «celle qui apparaît comme l’aurore, belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des troupes sous leurs bannières» (Cantique des cantiques de Salomon, 6, 10.)

Terminons avec cette prière, dictée par la Vierge Marie en 1864 au Père Louis-Edouard Cestac (1801-1868), prêtre diocésain français, fondateur des Filles de Marie, qui sera béatifié le 31 mai 2015 à la Cathédrale Sainte-Marie de Bayonne:

«Auguste Reine des cieux et maîtresse des Anges, vous qui avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez les légions célestes pour que sous vos ordres, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.

«Qui est comme Dieu? O bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance. O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Amen.»

Sam Guzman
www.catholicgentleman.net
23 janvier 2015