EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Peter Sacco est parti pour l’Au-delà

Par Melvin Sickler le dimanche, 01 janvier 2012. Dans Homage aux Apôtres décédés

M. Peter SaccoPeter Sacco, un des distributeurs les plus dévoués du journal “Michael” aux Etats-Unis, est décédé le 11 novembre 2011, à l’âge de 76 ans. Il y a environ 35 ans, M. Sacco a connu l’Œuvre de Vers Demain.

Il a compris l’Œuvre de Vers Demain et l’importance de faire de l’apostolat. Lui et Salvatore Barresi, Jr., ont organisé un groupe de jeunes pour distribuer des circulaires “Michael” de porte en porte dans Everett, Massachusetts, et la région, à toutes les fins de semaine. Comme ils avaient acquis de l’expérience, M. Sacco et M. Barresi, ces deux apôtres géants, partaient tous les deux en vélo et lançaient des circulaires aux portes et distribuaient 2,000 à 3,000 circulaires à chaque sortie, des circulaires religieuses et aussi sur le Crédit Social.

Durant la semaine, des membres de la famille et des amis venaient à la maison de M. Sacco pour préparer les circulaires pour l’assaut de distribution de la fin de semaine, en mettant un élastique autour de chaque circulaire enroulée. Alors chaque samedi et chaque dimanche matin, après la messe, quand la température le permettait, cette équipe sortait pour distribuer des circulaires dans les rues de l’ouest du Massachusetts, dans le sud du Maine, dans le sud du New Hampshire, au nord du Rhodes Island.

Ils ont réussi à distribuer plus de cinq millions de circulaires dans une période de 33 ans. M. Sacco était un homme de prière. Sept jours par semaine, à 4 heures du matin, il se levait pour faire deux heures de prière dans sa cuisine, ensuite il se rendait à l’église pour ouvrir les portes, faire une autre heure sainte et assister à la Messe. Et il récitait toujours le Rosaire quand il conduisait sa voiture. Il était un pilier de l’Œuvre de Vers Demain dans la région du Massachusetts.

En attendant de le voir de l’autre côté du voile, nous lui exprimons nos adieux par ces mots: «Quel apostolat incomparable, vous avez accompli de votre vivant, M. Sacco !»

 

 

À propos de

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Faire un don

Faire un don

Haut