EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Dernières circulaires

Témoignages Sessions d'Étude

Deux fois par année, nous invitons des évêques, prêtres et laïcs, surtout d’Afrique, à nos semaines d’étude sur le Crédit Social à notre maison-mère de Rougemont au Canada. Voici les commentaires de quelques-uns de ces évêques, prêtres et laïcs.

Qui sont les vrais maîtres du monde ?

Le système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

Un nouveau système financier efficace

Le système financier efficace dont il va être question dans cette brochure, c’est le système financier connu généralement sous le nom de Crédit Social (ou Démocratie Économique), encore appliqué nulle part, mais dont les principes furent établis par l’ingénieur économiste écossais, Clifford Hugh Douglas, publiés par lui pour la première fois en 1918, propagés depuis par toute une école dans maints pays.

Le Dividende Social

Qu’est-ce que vous dites-là? Que le Dividende Social respecterait la planète et que la société de consommation est destructrice de la planète?

Oui! Avec la technologie, avec le progrès, le travail humain est de moins en moins nécessaire pour la production. La pénurie actuelle de main-d’œuvre dans certaines régions est un problème temporaire, un problème démographique.

Livres sur le Crédit Social

La démocratie économique

La démocratie économique expliquées en différentes leçons pour avoir une pleine connaissance de tout ce que le Crédit Social implique. Ce sont les propositions financières de l’ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas, connues tout d’abord sous le nom de démocratie économique (d’après le titre de son premier livre), et connues par la suite sous le nom de crédit social.

Sous le Signe de l'Abondance

Sous le signe de l’abondance — exprime assez bien qu’il s’agit d’une économie d’abondance, de l’accès rendu facile aux immenses possibilités de la production moderne.

Ce livre parle du Crédit Social, mais il est loin d’être une somme créditiste. Le Crédit Social, en effet, est toute une orientation de la civilisation et touche au social et au politique autant, sinon plus, qu’à l’économique.

Du régime de dettes à la prospérité

"Du régime de dettes à la prospérité" est à l’origine de la fondation de l’Œuvre des Pèlerins de saint Michel. C'est le livre qui fit s'écrier Louis Even; "Une lumière sur mon chemin!".

"On oublie, on ne voit pas, on ne veut pas voir qu’il y a des gens mal logés, des gens mal nourris, des salaires insuffisants, qu’il y a des pays tout entiers qui souffrent de la faim. Ce n’est pas chrétien de penser, à plus forte raison de dire; c’est leur faute..."

Son Eminence le Cardinal Jules-Géraud Saliège

Une lumière sur mon chemin

«Une lumière sur mon chemin. Il faut que tout le monde connaisse cela!» c'est écrié Louis Even en 1934 lorsqu'il découvrit le Crédit Social. Ce livre est un recueil des conférences données à la radio et télévision de 1958 à 1964.  

Orgies dans les écoles du Ministère de l’Éducation

Par Yvette Poirier le dimanche, 01 janvier 2012. Dans Éducation

Endoctrinement nauséabond sur l’homosexualité

Notre-Dame-des-ÉcolesLe groupe régional d’intervention sociale, gais et lesbiennes de la «Chaudière-Appalaches» ont lancé une campagne d’information sur leurs pratiques du vice contre nature. Ils vont dans les écoles pour parler de leurs expériences sodomites et ils ont l’appui des Commissions Scolaires et de la CLSC (Centre Local de Services Communautaires). Ce sont des discussions ouvertes “pour tout individu, écrivent-ils, désirant s’informer sur la diversité sexuelle”. Il est écrit dans leur pamphlet que l’homosexualité n’est pas un péché. Donc, les parents ne doivent pas s’alarmer si leurs enfants s’engagent dans cette voie. Voici ce que nous écrit une Beauceronne:

“Je vous envoie un pamphlet qui a été donné à ma nièce lors de la conférence que les élèves ont eue à l’école. Oui, ils sont venus dans sa classe, un homosexuel et une lesbienne pour leur parler durant 75 minutes environ. Ce cours était obligatoire. Ils ont tout expliqué en détails ce qu’ils faisaient. Le gars se pourléchait les babines toutes les 30 secondes en parlant de ses «cochonneries». La lesbienne a dit qu’elle était “aux deux”, hommes et femmes. Elle a dit aux jeunes filles: “Il y en a probablement parmi vous des lesbiennes, car une fille le sait un peu plus tard, vers l’âge de 25 ans.” Il paraît que c’était dégueulasse au pluriel. Après la conférence, ils ont demandé aux élèves d’écrire leurs commentaires sans mettre leur nom. Alors ma nièce a écrit: “Vous me donnez la nausée, vous êtes des charognes, des sales, des cochons. Je suis écœurée.”

“Bien répondu, n’est-ce pas ? Et ces gens ont l’audace de leur dire que l’homosexualité n’est pas un péché. Je ne vous dirai pas leurs paroles, vous allez perdre connaissance. C’est épouvantable de corrompre la jeunesse comme ça et ça continue au secondaire. Nous sommes rendus loin dans la décadence. C’est complètement l’opposé de l’éducation de nos bonnes Sœurs du temps où j’étais étudiante. Merci mon Dieu d’avoir échappé à ces serpents qui vomissent des ordures.” — Une mère indignée.

Les écoles du Ministère de l’Éducation initient aussi les étudiants dans l’occultisme, Dans une école de Sillery, quartier de la ville de Québec, un cours obligatoire d’hypnotisme a été imposé aux enfants. Les autorités ont eu le culot de fixer ce cours diabolique le 8 décembre 2011, jour de la fête de l’Immaculée Conception. C’est une insulte à la Vierge Marie, la toute pure, conçue sans la tache originelle.

Voilà ce que sont devenues les écoles sans Dieu du Ministère de l’Éducation, des centres d’initiation à la bestialité, à l’immoralité sous toutes ses formes, et des centres d’initiation à l’hypnotisme. Les pauvres enfants et adolescents sont jetés pieds et mains liés dans les égouts de l’impureté et dans le satanisme.

Quand donc cesserons-nous de dénigrer nos institutions enseignantes d’autrefois qui formaient d’honnêtes citoyens et de bons chrétiens ? La pureté était obligatoire dans les écoles et on y enseignait le catholicisme au lieu du satanisme.

Que le Ministère de l’Éducation du Québec avec ses écoles athées et corrompues soit aboli ! Que le Conseil de l’Instruction Publique soit rétabli avec des écoles catholiques où l’intégrité des bonnes mœurs sera à l’honneur, où tout l’ensemble du système scolaire reposera sur le catholicisme !

 

Auteur :

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Panier

Dernière parution

Infolettre & Magazine

Faire un don

Faire un don

Haut