EnglishEspañolPolskie

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international

Noël

le dimanche, 01 octobre 2017. Dans Noël

Noël est la célébration du grand mystère de l’Incarnation où Marie est devenue la digne Mère du Rédempteur, qui a conçu son Fils et, «de corps», «il est la chair de sa chair», comme toute personne humaine, et «d’esprit», par son consentement formel pour que le Verbe s’unisse en elle à notre nature: «Il est le Verbe qui s’est fait chair.» «Il est chair et sang de Marie» (Saint Augustin).

Crèche de NoëlDonc, «par la foi, Marie rendit présent aux hommes le mystère du Christ; par le mystère du Christ, elle est aussi présente parmi les hommes. Par le mystère du Fils s’éclaire également le mystère de la Mère». L’Incarnation du Verbe, l’union hypostatique du Fils de Dieu avec la nature humaine qui se réalise en elle, est alors le point de départ de tous les mystères du Christ, vécus pour glorifier son Père, pour nous manifester son amour et par lesquels aussi Marie réalisa de plus en plus sa maternité.

Mystères qui conduisirent à la «Croix», acceptée parce que venant de son Père et aussi, parce qu’il nous représentait tous et mourait pour chacun de nous. C’est du haut de cette croix, en voyant Marie et Jean à ses pieds que, regardant Jean qui représentait l’Église, Il dit à sa Mère: «Femme, voici ton Fils». Et comme le Christ et l’Église, selon saint Paul, sont un seul et même être (Il en est le Chef et pour tous ses membres la source de la vie), la maternité de Marie trouvait alors un «nouveau» prolongement dans l’Église et par l’Église» (Saint Jean-Paul II).

Souffrances, mort, résurrection, «parce que Jésus, à la fois Dieu et pleinement humain, a aimé jusqu’à la mort et la mort de la croix, dit saint Paul. Dieu l’a souverainement exalté dans sa Résurrection» (Phil 2, 6). Tel est le mystère pascal. Ce mystère pascal, Jésus a voulu le perpétuer, vivant et fécond, jusqu’à ce qu’Il vienne au dernier jour. C’est pourquoi Il a institué l’Eucharistie, qui suppose l’Incarnation et les mystères qui en découlent et par laquelle le Christ se donne à nous, corps et sang, sous les apparences du pain et du vin, avec sa vie divine à jamais éternelle, avec sa vie matérielle terminée mais dont la substance et les mérites demeurent, avec sa vie glorieuse toujours sans fin. Ce mystère de foi fait croître en nous l’union avec le Christ : «Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi» (Gal. 11, 30).

Demandons à Marie, Mère du Christ, Mère des hommes, Mère de L’Église, que sa prière nous obtienne de recevoir le Seigneur avec plus de foi et plus d’amour, pour que Noël continue dans le monde d’aujourd’hui. v

 

  • Qui sont les vrais Maîtres du Monde?

    Qui sont les vrais maitres du mondeLe système bancaire actuel est pur banditisme, quiconque s’est donné la peine d’étudier la question, (la création de crédit-monnaie-dette par les banques et le contrôle absolu de l’intermédiaire d’échange par les banques), n’en peut douter. Mais c’est un banditisme légalisé c’est-à-dire qu’en conduisant ce racket au profit d’une petite clique d’individus sur le dos du public, les banques restent dans les limites de leur charte, c’est la «patente» accordée par le gouvernement souverain à une machine qui saigne et tue l’humanité.

  • Dieu ou Satan (1ère partie) Toute la terre est au Seigneur

    Nous voulons Dieu dans nos familles;
    nous voulons Dieu dans nos écoles

    Jésus couronnéL’article suivant est la première partie d’une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974. Cette conférence fut enregistrée sur bande magnétique. Nous la publions par écrit.

    On remarquera le style parlé et non écrit. Quand l’orateur a devant lui tout un auditoire qui applaudit, il n’a pas les mêmes tournures de phrases que lorsqu’il écrit.

    Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l’anime depuis qu’il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n’avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu’on sent de plus en plus ce grand chrétien s’approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu’il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: «Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles....»

    Gilberte Côté-Mercier

  • L'Île des naufragés Fable qui fait comprendre le mystère de l'argent

    Sauvés du naufrage«L'Île des naufragés» fut l'un des premiers écrits par Louis Even, et demeure l'un des plus populaires pour faire comprendre la création de l'argent. Il est disponible sous forme de circulaire de 8 pages (format tabloïd), que vous pouvez commandez de Vers Demain, en plusieurs langues: français, anglais, espagnol, italien, allemand, polonais, portugais.

Dernière parution

Haut