Logo Vers Demain
Journal de patriotes catholiques
Pour la réforme économique
du Crédit Social

Drapeau États-UnisDrapeau PologneDrapeau Mexique

facebookyoutubeGoogle+
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Crédit Social et commerce international
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur le Crédit Social
 
Loading Player...
Voir plus de vidéos sur la chaîne Youtube du Vatican

Dernières nouvelles

Événements à venir

  • Session d’étude sur la démocratie économique 2017

    la démocratie économiqueSession d’étude sur la démocratie économique à la Maison de L'Immaculée à Rougemont du 21 au 28 septembre 2017

    «L'argent au service de la personne par un revenu social à tous!»

  • Réunion mensuelle à Rougemont

    Une réunion mensuelle avec les rapports des activités, les développements, ainsi que des conférences sur la spiritualité et le Crédit Social a lieu à la Maison de l'Immaculée à Rougemont à tous les quatrièmes dimanche de chaque mois...

  • Réunion mensuelle de Montréal

    Map réunion MontréalRéunion mensuelle le 2e dimanche de chaque mois

    Église saint Gilbert, métro saint Michel, autobus 141.

    5415 Rue Jean-Talon, Saint-Léonard, QC

     

     

  • Congrès des Pèlerins de saint Michel 2017

    Le congrès 2016 des Pèlerins de saint Michel se tiendra les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2017.

    Vous êtes cordialement invité à participer à la semaine d'étude du Crédit Social en français qui se tiendra du 21 au 28 septembre inclusivement.

    Bienvenue à tous!

Mme Gabrielle (Réal) Couture décédée

Écrit par Thérèse Tardif le samedi, 01 janvier 2011. Publié dans Homage aux Apôtres décédés

Elle est passée en faisant le bien

Mme Gabrielle (Réal) CoutureLes Pèlerins de saint Michel offrent leurs profondes sympathies à la famille Couture et unissent leurs prières pour le repos de l’âme de cette bonne et sainte maman que fut madame Gabrielle Couture. Nous l’avons tous aimée, elle était si douce, aimable et charitable.

Elle nous a quittés pour aller fêter au Ciel le Jour de l’An 2011 avec Réal, son époux bien-aimé, qui l’avait devancée depuis le 2 avril 1986, et aussi avec son fils Gilbert.

Bien qu’elle était humble et petite de taille, elle fut une grande dame, une grande catholique, une grande Pèlerine de saint Michel.

M. et Mme Couture, catholiques convaincus, unis spirituellement en tout, ont connu Vers Demain en 1954. Intelligents et sincères, ils en ont compris tout de suite la valeur et l’importance et ils y ont adhéré de plain-pied. Ils ont fait de leur maison, le cœur de l’œuvre des Pèlerins de saint Michel, à Québec. Les fondateurs et tous les Pèlerins à plein temps étaient reçus chaleureusement dans cette maison de charité et d’apostolat du 106 rue Arago-est . Cette maison servait aussi de lieu d’assemblée du mois à Québec, de lieu de rencontre des Pèlerins pour les assauts de distribution de circulaires sur Québec, qui duraient 10 jours parfois. Madame Couture nourrissait tous ces apôtres et les hébergeait. Il n’y avait pas de limites à son dévouement. Elle faisait participer ses enfants.

Aussi longtemps qu’ils en ont eu la capacité, M. et Mme Couture allaient tous les samedis à la Croisade du Rosaire de porte en porte en propageant le journal Vers Demain. Ils avaient fait cette promesse à la sainte Vierge pour conserver les jambes de M. Couture couvertes d’ulcères inguérissables.

Madame Couture était très charitable pour son église et pour son œuvre des Pèlerins de saint Michel. Elle ne ménageait ni son temps, ni son argent quand il s’agissait de faire le bien.

Elle allait à la Messe tous les jours à son église Notre-Dame de Jacques-Cartier. Elle aimait beaucoup la très Sainte Vierge, quotidiennement elle récitait le Rosaire avec ses enfants. Elle s’est consacrée à notre Sainte Mère du Ciel, le 25 juillet 1971. Nous ne doutons pas que c’est Elle, la Reine des Anges et des saints qui est venue cueillir sa Gabrielle pour l’introduire au Royaume éternel du Ciel où tout est joie, bonheur et Paix.

Nous avons assisté aux funérailles qui ont eu lieu le 7 janvier. L’assistance était très nombreuse et pour cause, monsieur et madame Couture ont donné la vie à 11 enfants. En écrivant ces lignes, les psaumes que nous chantons le matin, me viennent à la mémoire:

«C’est un don du Seigneur que des fils, heureux l’homme qui en remplit son carquois...- Heureux l’homme qui craint le Seigneur et marche dans ses voies - ton épouse, une vigne fructueuse au cœur de ta maison - tes fils des plants d’olivier autour de ta table...»

M. Mme Réal CoutureCe sont des parents qui ont accepté leurs enfants avec amour, ils ne les ont pas tués par l’avortement. A son décès notre chère madame Couture avait 33 petits-enfants et 23 arrière-petits-enfants. Et les familles continuent à se multiplier. On ne voyait pas que des cheveux blancs aux funérailles, il y avait des gens de tous les âges: du vieillard de 90 ans aux nouveaux-nés, des familles de plusieurs enfants. et une belle jeunesse qui donnera de la relève à l’Eglise et aux Pèlerins de saint Michel, nous l’espérons.

Le prêtre, dans son homélie, était enthousiaste de voir cette belle assistance. Il a rendu un vibrant hommage à Mme Couture. Je n’ai malheureusement pas pris de notes, mais il a parlé dans ce sens:

«Gabrielle vous a légué un bel héritage, elle vous a transmis la vie et la foi catholique. Ne gaspillez pas ce précieux héritage, transmettez-le à vos enfants pour qu’eux aussi ils le lèguent aux générations futures, afin d’assurer la continuation de notre peuple canadien-français catholique.»

Actuellement, les ennemis de Dieu sont déchaînés pour détruire ce précieux héritage qui a fait la force et la noblesse de notre peuple: les grandes familles, soutenues par notre Eglise vigilante et zélée.

Un autre très précieux héritage que M. et Mme Couture ont laissé à leur famille, c’est l’éclatante lumière du Crédit Social qui, par son dividende distribué à tous, sortira tous les pauvres de la terre de la misère. Quel bel idéal à poursuivre. (www.versdemain.org) Des millions et des millions d’êtres humains n’ont pas un repas par jour. Les évêques africains nous disent qu’ils sont obligés de se faire un calendrier pour décider quel jour tel enfant aura le repas, et quel autre jour tel autre enfant l’aura.

C’est pour leur donner à manger que madame Couture s’est tant dévouée. Quelle belle récompense elle reçoit maintenant. Suivons ses pas si nous voulons aller jouir du même bonheur au Ciel pendant toute l’éternité.

Cet article a été publié par

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif

Thérèse Tardif est la directrice du Journal Vers Demain depuis la mort de Mme Gilberte Côté-Mercier en 2002.